Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le ministre des Affaires religieuses : « Les Algériens ne doivent pas céder à la provocation »

de : El-Houari Dilmi
mardi 20 janvier 2015 - 00h22 - Signaler aux modérateurs

« Les conséquences des attentats de Paris seront lourdes sur la communauté musulmane en général, et les Algériens en particulier », a indiqué hier, sur les ondes de la Chaîne III de la radio nationale, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, M. Med Aïssa.

En effet, répondant à une question sur les retombées des attentats contre le périodique satirique Charlie Hebdo et à Montrouge, Med Aïssa a indiqué que « les conséquences de ces attentats seront, à l’avenir, lourdes, et même très lourdes, la stigmatisation touchant particulièrement les Algériens », a-t-il souligné. Le ministre des Affaires religieuses s’est dit « inquiet », en particulier, expliquant que les rapports fournis par l’observatoire sur l’islamophobie, dirigé en France par le professeur Zekri, « ne sont pas très rassurants ». « Nous sommes en contact permanent avec la fondation de la Grande Mosquée de Paris pour essayer d’apaiser les tensions, et surtout sensibiliser les Algériens sur la nécessité de respecter les mesures exceptionnelles de sécurité prises par le gouvernement français », a-t-il expliqué. « La période de l’après-attentat contre Charlie Hebdo sera difficile pour tout le monde », a encore alerté Med Aïssa, ajoutant que le gouvernement algérien « fera tout pour protéger ses ressortissants établis en France et en Europe ». Parce que « le terrorisme n’a pas de nationalité ni de religion, ce serait une grave erreur que d’incomber la responsabilité de ce qui s’est passé à Paris aux Algériens ; le fait que ceux qui ont commis ces attentats soient d’origine algérienne ne veut pas dire que nos ressortissants, installés en France ou en Europe, en sont responsables », a tranché Med Aïssa, ajoutant que « ce n’est pas les musulmans ni le Coran qui sont responsables de cet attentat ; il s’agit d’une dérive qui relève d’un problème franco-français », a-t-il expliqué. Rappelant le message fondamental de l’islam, l’invité de la radio a estimé qu’il était « essentiel d’immuniser la communauté algérienne établie en Europe ; parce qu’il faut arrêter d’éclabousser l’islam, une religion de modération, d’acceptation de l’autre et de convivialité », a-t-il indiqué. Rebondissant sur les attentats de Paris du 7 janvier dernier, Med Aïssa a considéré qu’il « était doublement faux pour les responsables de l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo de continuer à heurter la sensibilité des musulmans avec leurs caricatures clairement blasphématoires ». Au sujet des attentats, Med Aïssa s’est dit « très intrigué quant aux motivations des auteurs des attentats », les imputant à des « conditions sociales particulières », mais également par la « stigmatisation et l’islamophobie persistantes distillées dans les médias et dans les soi-disant débats intellectuels ».

Au sujet des nouvelles caricatures ciblant le Prophète (QSSL), le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs a appelé les Algériens « à ne pas céder à la provocation », rappelant, au passage, qu’il s’agit-là « d’une provocation à l’égard des musulmans du monde entier, et ce n’est ni la première ni la dernière », a-t-il regretté. A propos des manifestations de vendredi dernier, dans certaines villes d’Algérie, en réaction aux dernières caricatures sur l’islam, Med Aïssa a d’abord rappelé que les imams des 15.000 mosquées d’Algérie ont appelé à ne pas sortir dans la rue, avant de reconnaître le « caractère spontané » des manifestations, « avant que des personnes malintentionnées ne les récupèrent, provoquant des situations qui ne relèvent pas de l’éthique des Algériens », a-t-il expliqué. Parlant de mouvance dite « islamiste » selon lui, et qui serait derrière la récupération de ces mouvements de colère, il a expliqué que « les Algériens sont immunisés contre toute tentative de récupération ». Rappelant que le pape François avait lui-même appelé à ne pas insulter la foi des autres ni à tourner en dérision la religion, le membre du gouvernement a estimé que la liberté d’expression avait des limites, « surtout lorsque celle-ci attente aux sentiments des personnes et à ce qu’ils considèrent comme sacré », a-t-il souligné.

http://www.lequotidien-oran.com/ind...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite