Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous

mercredi 7 janvier 2015 - 12h38 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

Le leader de la CGT n’a pas démissionné hier. Il remet son sort entre les mains du parlement du syndicat qui se réunit mardi.

Nouveau subterfuge de Thierry Lepaon ou chant du cygne ? Hier, le secrétaire général de la CGT n’a pas annoncé sa démission, comme le suggéraient l’ancien dirigeant de la CGT Louis Viannet et beaucoup d’autres.

Seule option pourtant censée lui permettre une sortie par le haut des affaires financières qui ébranlent la centrale depuis deux mois. Tenter de calmer le jeu tout en restant droit dans ses bottes, c’est finalement la voie qu’il a essayé de prendre. Afin d’éviter d’avoir à lâcher la main de son propre chef, il remet donc son sort (son mandat) entre les mains des 220 membres du CCN (comité confédéral national, le parlement de la CGT) réunis le 13 janvier pour en décider... Un scénario qui n’est pas sans risque pour lui : une grande majorité des organisations qui composent cette instance — UD, fédérations, régions et direction confédérale — demandent déjà sa démission.

Le CCN aura tous les pouvoirs ce jour-là de le révoquer, ou pas, de ses fonctions. Seule condition : deux tiers des votes sur 130 voix délibératives seront alors requis pour rebattre complètement les cartes de la gouvernance de la centrale.

Dès 9 h 30, la journée avait mal commencé pour Thierry Lepaon. Face aux 55 membres de la commission exécutive (CE, direction élargie du syndicat) réunie pour deux jours sur les affaires, Thierry Lepaon est resté muet toute la matinée. Après une brève introduction, la commission financière de contrôle a d’entrée de jeu mis sur la table les sujets qui fâchent. A commencer par les conclusions cinglantes rédigées dans ce rapport interne : son salaire de 5 200 € ramené à 4 000 € en décembre et non depuis avril 2013, comme il l’affirmait pourtant (voir notre édition du 6 janvier). Les coûteux travaux réalisés dans son logement de fonction, qu’il disait avoir découverts dans la presse, alors que sa compagne — cadre à la SNCF — « donnait les ordres », selon le témoignage de la société auditionnée sur les travaux. Et son bureau où, comme nous l’affirmions aussi hier, les meubles sur mesure demandés par Thierry Lepaon ont fait enfler sérieusement la facture.

Loin de laver l’honneur de Thierry Lepaon, ces nouvelles révélations ont fait trembler une nouvelle fois les murs de la centrale de Montreuil. Une ambiance à couteaux tirés. Certains membres de la direction confédérale lui ont même reproché à demi-mot de leur avoir menti. Une partie de sa garde rapprochée donnait même l’impression de vivre un deuil en direct. Après un petit répit autour de midi, à l’heure des... voeux pour 2015, les débats houleux ont repris. Et Thierry Lepaon a rapidement pris la parole. Selon nos informations, il aurait alors informé les membres de la direction de la remise du mandat des 8 membres du bureau en vue d’un vote de confiance prévu lors du CCN du 13 janvier. Et qu’il ferait de même par... solidarité.

Plusieurs participants, notamment des membres du bureau, ont alors rué dans les brancards. Leur argument : pourquoi se remettre en cause, alors que tous les reproches incombent aujourd’hui au seul secrétaire général ? Devant une telle obstination, certains n’en croyaient pas leurs oreilles.

La séance a alors été levée à 19 h 30. Au programme de la CE qui se réunit aujourd’hui : établir une liste nominative d’une nouvelle direction (resserrée) à proposer au prochain parlement du 13 janvier. Un sujet qui fâche déjà. En effet, en l’état des statuts, cela exclut de fait certains candidats qui ne sont pas aujourd’hui élus à la direction nationale de la CGT...

http://www.leparisien.fr/economie/l...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 12h59 - Posté par F Sharifi

L’Huma qui avait largement relayé l’appel de Louis Viannet, demandant à Thierry Lepaon de partir , consacre la Une et deux pages de son édition d’aujourd’hui aux difficultés de la CGT et de son secrétaire général.

L’Humanité estime que la décision prise le 6 janvier par Thierry Lepaon de remettre son mandat à la disposition du CCN de la CGT « semblait inéluctable devant la montée ces derniers jours des appels à la démission au sein de la confédération ».

Les journalistes de l’Huma estiment que, « au-delà des problèmes de direction, et des graves dysfonctionnements internes mis au jour, cette crise est, pour beaucoup, l’occasion de poser des vrais “questions de fond” ».



CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 13h08 - Posté par Roberto Ferrario

Oui, position de l’Huma très "discrète" en réalité......


CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 13h31 - Posté par SVPat


La CGT, un bien commun…

L’éditorial de Patrick Apel-Muller
Mercredi, 7 Janvier, 2015L’Humanité

Les amis de la CGT, les progressistes suivent avec inquiétude cette crise et la pression médiatique qui l’accompagne, en espérant une résolution qui préserve et renforce un outil sans lequel il serait bien difficile d’envisager de résister à l’offensive patronale.

Ce scénario était devenu inéluctable. En remettant leur mandat, Thierry Lepaon et les huit autres membres du bureau confédéral offrent la possibilité au parlement de la CGT de décider d’une sortie de la crise dans laquelle se débat le principal syndicat français depuis plusieurs semaines.

Il reviendra au comité confédéral national de décider de la physionomie de sa direction et de celui qui l’anime. Nul doute qu’il le fera en privilégiant le rassemblement de l’organisation, la recherche d’un nouvel élan pour porter plus haut les valeurs de la confédération et la défense des intérêts des salariés.

C’est peu dire que les militants, les amis de la CGT, les progressistes suivent avec inquiétude cette crise et la pression médiatique qui l’accompagne, en espérant une résolution qui préserve et renforce un outil sans lequel il serait bien difficile d’envisager de résister à l’offensive patronale, de contrer le libéralisme gouvernemental, de reprendre la marche en avant vers le progrès social. Qui plus que Pierre Gattaz rêve d’une CGT amoindrie  ? Peut-être Marine Le Pen…

La nomination d’une direction renouvelée ne suffira pas, jugent la plupart des militants et des responsables cégétistes. Face à la défiance générale qui frappe les institutions, les partis politiques, les syndicats, les associations mêmes, la CGT va devoir innover, vivifier la démocratie dans ses rangs comme dans l’entreprise avec l’ensemble des salariés, faire de ses débats un facteur d’unité, conquérir les territoires désertés par le syndicalisme, affirmer et rendre lisible sa démarche revendicative.

Le chantier est ambitieux face aux sirènes de la fatalité qui dominent les médias. Sa réussite concerne tous les progressistes  : la CGT est un bien commun à tout notre peuple.


CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 15h31 - Posté par Roberto Ferrario

SVPat............. et donc ?????????

On a remarque que quand tu veux défendre Lepaon et "ca direction" tu publie des commentaire sans le signer de ton pseudo, tu trouve normal ca ????????


CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 15h44 - Posté par

ça veut rien dire cet édito ...du vent...
un truc de cadre sup pour se faire mousser sans se mouiller


CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 13h10 - Posté par arnold

Le Front Syndical de Classe 07/01/2014 :

CGT : après la première journée de réunion de la Commission exécutive l’enjeu demeure !

à lire ici : http://www.frontsyndical-classe.org...



CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 14h29 - Posté par arnold

2 infos à vérifier :

Thierry Lepaon annonce (vraiment) sa démission
Publié à 12h45, le 07 janvier 2015, Modifié à 12h47, le 07 janvier 2015

ici : http://www.europe1.fr/economie/info...

et

Lepaon démissionne
Mis à jour le 07/01/2015 à 14:03 Publié le 07/01/2015 à 13:32

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/20...



CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 14h56 - Posté par RICHARD PALAO

oui je confirme LE PAON a annoncé à la CEC qui poursuivait ses travaux ce matin qu’il ne poursuivrait pas son mandat et n ’en briguerait pas un nouveau ...

Il faut bien mesurer ce que la pression de la base a permis d’obtenir , il y a seulement quelques jours les défaitistes de tout poils nous prédisaient que nos efforts pour mobiliser cette base étaient vains voire ridicules ...

Raison de plus pour ne pas s’arrêter en chemin, d’ici le 13 janvier date du CCN ; seul instance statutaire qui peut décider du sort du SG et du BC , les syndiqués doivent se tourner vers leurs instances locales et les syndicats vers leur fédération pour exiger que les membres du CCN respectent la volonté majoritaire de la base et mettent fin au mandat de tous les membres du bureau confédéral , celà permettra de se débarasser des auteurs des turpitudes et de ceux qui ont organisé les fuites par ambitions personnelles, mais surtout d’organiser au plus vite un congrès réellementdémocratique qui sera chargé de rétablir la démocratie syndicale à tous les niveaux et de remettre la CGT sur les chemins des luttes pour en finir avec le syndcialisme d’accompagnement de la poltique du pouvoir aux ordres du MEDEF et de l’ europe .


CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 15h56 - Posté par

"il y a seulement quelques jours les défaitistes de tout poils nous prédisaient que nos efforts pour mobiliser cette base étaient vains voire ridicules ...""
pas défaitistes mais prudents..
oui ça avance apparemment dans le bon sens.
on en a appris de belles sur la direction, comment ça sent l’arrivisme exacerbé,les petits arrangements entre amis,où la seule question c ’est comment préserver mes avantages ,ne pas retourner au turbin .e t surtout pas comment en finir avec le capitalisme !
Des centaines de permanents ont la trouille ,ça c ’est un plaisir !!
un souffle d’air frais arrive ,j’attends la suite ...
mais déjà on apprend que LEpaon veut gerer "SA" sucession ...ils n ’en sortent pas de leur dirigisme imbuvable !


CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 14h53

" Oui, position de l’huma très "discrète" en réalité....."

Salut Roberto,

D’abord, une très bonne année 2015 à toi et au collectif.

La position de l’Huma ce n’est pas de la "discrétion", mais de l’opportunisme en fonction de l’actualité.

En termes prolétariens : discours de faux-culs selon la situation et son évolution.

Bref, c’est de "l’adaptation" au gré des vents....LIBERAUX !

Fraternellement,

LR



CGT : Lepaon veut tenir envers et contre tous
7 janvier 2015 - 15h29 - Posté par Roberto Ferrario

Buon anno fratello !!! ;-)

Oui je été peut être pas asse claire et les "parenthèses" ne sont pas suffisants, mais le sens est bien ce que tu écrive ;-)






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite