Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

lettre de janvier à Obama : la dernière

de : kakine
jeudi 1er janvier 2015 - 20h26 - Signaler aux modérateurs

Monsieur le Président Obama

The White House,

1600 Pennsylvania Avenue N.W.

Washington DC 20500 (USA)

Monsieur le Président,

Comme des millions de personnes attachées à la liberté, j’ai eu une immense émotion en apprenant votre décision de rendre la liberté aux trois derniers des cinq cubains si injustement emprisonnés aux USA. Ce premier pas, ainsi que le rétablissement annoncé, des relations diplomatiques de votre pays avec Cuba, devrait ouvrir une nouvelle ère de respect mutuel entre vos deux pays.

Je ne doute pas que cette décision aura ajouté une touche de bonheur au sein même de votre famille pour ces fêtes de fin d’année.

Avec cette lettre, qui est la soixante quatorzième que je vous écris, je voudrais vous parler d’un autre cas douloureux, passé sous silence, lié aux relations entre Cuba et les Etats-Unis, celui d’Ana Belén Montes.

Ce cas aurait quelque chose à voir avec ce « mystérieux espion cubain » que les autorités cubaines ont libéré avec Alan Gross. Vous n’avez pas encore mentionné son nom, mais selon la revue Newsweek, cet homme est vraisemblablement Rolando Sarraff Trujillo qui, alors qu’il travaillait à la direction de l’Intelligence Cubaine, était au service de la CIA.

Ce Rolando Sarraff Trujillo serait à l’origine de l’arrestation des Cinq, et aussi de celle d’Ana Belén Montes.

Cette dernière a été arrêtée le 20 septembre 2001 à l’âge de 44 ans, pour activités d’espionnage au bénéfice de Cuba. Elle a été condamnée en octobre 2002 à 25 ans de réclusion. Elle a échappé de peu à la condamnation à mort. Elle est depuis dans une cellule d’isolement de la prison du Federal Medical Center, située dans les installations de la base aéronavale Fort Worth, au Texas. Elle est sans courrier, avec pour seules visites, celles de sa proche famille. Elle ne peut avoir de relations avec aucune détenue, ni téléphoner, ni recevoir de journaux, ni même regarder la télévision ; personne ne peut s’enquérir de sa santé. Elle n’existe qu’en tant que la prisonnière FMC 25037-016.

Avant son arrestation, elle était haut cadre à la DIA (Defense Intelligence Service), et donc connaissait tout en matière de politique hostile de son pays envers Cuba. Elle a déclaré après avoir eu connaissance de sa sentence :

(
…
Votre honneur, je suis devant vous aujourd’hui pour une activité à laquelle je me suis livrée parce que j’ai obéi à ma conscience plutôt qu’à la loi. Je crois que la politique de notre gouvernement vis-à-vis de Cuba est cruelle et injuste, profondément agressive, et je me suis sentie moralement dans l’obligation d’aider l’île à se défendre contre nos efforts de lui imposer nos valeurs et notre système politique. Nous avons fait preuve d’intolérance et de mépris à l’égard de Cuba depuis plus de 40 ans. Nous n’avons jamais respecté le droit pour Cuba de choisir sa propre voie vers ses propres idéaux d’égalité et de justice. Je ne comprends pas pourquoi nous devons continuer à dicter aux Cubains comment ils doivent choisir leurs dirigeants, qui peuvent ou ne peuvent pas être leurs dirigeants, et quelles sont les lois appropriées pour ce pays. Pourquoi ne pouvons-nous pas laisser Cuba poursuivre son propre chemin, comme l’ont fait les Etats-Unis depuis plus de deux cents ans 

"Ma manière de réagir à notre politique Cubaine a peut-être été moralement condamnable. Peut-être que le droit pour Cuba d’exister libre de toute pression politique ou économique ne justifie pas les informations secrètes que j’ai transmises pour l’aider à se défendre. Je peux seulement dire que j’ai fait ce qui me paraissait être juste pour réparer une grave injustice.



Mon plus grand désir est de voir des relations amicales s’établir entre les Etats-Unis et Cuba. J’espère que mon cas contribuera d’une certaine manière à encourager notre gouvernement à abandonner sa politique hostile envers Cuba et à collaborer avec la Havane dans un esprit de tolérance, de respect mutuel, de compréhension...  ».

En fait à sa façon, Ana Belén Montes obéissant à sa conscience, a été précurseur des prémices des nouvelles relations entre Cuba et les Etats-Unis qui s’établissent aujourd’hui.

Cette femme qui mérite tout notre respect, si elle était à son tour libérée, mettrait un point final aux arrestations douloureuses liées à des décennies de politique scandaleuse de votre pays envers Cuba.

Ana Belén Montes graciée, monsieur le Président, nous donnerait la belle image de votre gouvernement prêt à abandonner sa politique hostile envers Cuba et à collaborer avec La Havane dans un esprit de tolérance, de respect mutuel, de compréhension.

Recevez, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments humanistes les plus sincères.

PS : Je vous joins les paroles de la chanson « Ana Belén Montés » écrite par le chanteur David Rovics.

Jacqueline Roussie

Copies envoyées à : Mesdames Michelle Obama, Nancy Pelosi, Kathryn Ruemmler et à Messieurs. Joe Biden, John F. Kerry, Rand Beers, Harry Reid, Eric Holder, Denis MacDonough, Neil Eggleston, Rick Scott, et Charles Rivkin, ambassadeur des Etats-Unis en France.

Chanson pour Ana Belen Montes
 
Le juge a dit : vingt-cinq ans
Puis il a tapé avec son marteau et opiné du chef
Vous avez mal agi, vous avez trahi notre confiance
Maintenant, nous vous tenons et vous avez perdu
 
A présent vous passerez des décennies derrière des barreaux d’acier ;
Vous pensiez pouvoir vous jouer de nous, mais là c’est du vrai
Vous donniez des secrets à l’ennemi
Vous allez maintenant vivre en prison sur la terre de la liberté
 
Mais ici sous ce soleil cubain
Je voudrais juste vous remercier pour tout ce que vous avez fait
Aujourd’hui je suis déchiré
Ana Belen Montes, vous êtes un espion comme je les aime
 
J’ai obéi à ma conscience plutôt qu’à la loi, avez-vous dit lors de votre procès secret
Vous n’avez rien gagné pour votre travail, votre fichier déclassifié le prouve
Des plans d’assassins des Etats-Unis vous avez averti les Cubains
Et fait d’autres bonnes actions dont ils ne nous parleront jamais
 
Mais ici sous ce soleil cubain
Je voudrais juste vous remercier pour tout ce que vous avez fait
Aujourd’hui je suis déchiré
Ana Belen Montes, vous êtes un espion comme je les aime
 
Haut placée dans les rangs du ministère de la défense, vous avez servi le bien commun
Travaillant seule, nuit et jour, vous n’avez fait que ce vous deviez
De tous les grands que j’ai connus, il y en a peu qui soient plus grands
Qu’une femme qui obéit à une loi supérieure, et que le juge appelle traître
 
Mais ici sous ce soleil cubain
Je voudrais juste vous remercier pour tout ce que vous avez fait
Aujourd’hui je suis déchiré
Ana Belen Montes, vous êtes un espion comme je les aime
 
David Rovics

Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite