Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Fitch abaisse la note de la France de "AA+" à "AA"

vendredi 12 décembre 2014 - 23h29 - Signaler aux modérateurs

Fitch abaisse la note de la France de "AA+" à "AA"

En raison notamment du dérapage budgétaire français, l’agence de notation a baissé la note de Paris à "AA" en l’assortissant d’une perspective stable.

L’agence de notation Fitch Ratings a abaissé vendredi la note de la France de "AA+" à "AA" en l’assortissant d’une perspective stable en raison notamment du dérapage budgétaire. Fitch a également qualifié de "faibles" les perspectives économiques du pays et affirmé que celles-ci pesaient sur la consolidation des finances publiques et la stabilisation du ratio de la dette. "L’économie française devrait croître moins que la moyenne des pays de la zone euro pour la première fois en quatre ans", a souligné Fitch. L’agence estime que le programme de réformes structurelles du gouvernement "n’apparaît pas suffisant pour renverser les tendances négatives qui pèsent sur la croissance à long terme et la compétitivité".

Fitch table sur une croissance du Produit intérieur brut (PIB) français de 0,4 % en 2014 et de 0,8 % en 2015, année où "la dépréciation de l’euro et les prix du pétrole plus bas soutiendront quelque peu la croissance". Malgré les mesures d’économie de 3,6 milliards d’euros annoncées par le gouvernement qui vont mener le déficit 2015 à 4,1 % du PIB au lieu de 4,3 % prévus auparavant, "cela ne sera pas suffisant pour changer les projections de Fitch sur la dynamique de la dette publique de la France", ajoute l’agence.

"La politique menée commence à porter ses fruits"

Dans un communiqué le ministre français des finances Michel Sapin a assuré que "la politique menée commence à porter ses fruits, puisque les entreprises bénéficient des premiers effets des baisses de prélèvements qui se poursuivront durant les prochaines années". "Dans un contexte économique difficile en Europe, le gouvernement maintient son cap, avec la mise en oeuvre des économies prévue, avec la poursuite des réformes nécessaire pour renforcer la croissance et rendre les entreprises plus compétitives", explique encore Michel Sapin.

Fitch souligne qu’à 4,1 % du PIB, le déficit prévu pour 2015 "ne présente pas d’amélioration par rapport à celui de 2013". Le gouvernement projette aussi un déficit de 4,4 % pour 2014 au lieu de 3,8 % prévu en avril. "Ces dernières déviations dans les objectifs budgétaires (...) affaiblissent la crédibilité budgétaire", affirme encore l’agence ajoutant que "c’est la deuxième fois depuis fin 2012 que le gouvernement français retarde l’objectif d’atteindre le seuil de déficit de 3 %" que réclame l’Union européenne. Le gouvernement français a repoussé cet objectif à 2017.

Selon le projet de budget 2015, les autorités françaises estiment que le ratio d’endettement va culminer à 98 % du PIB avant de régresser à 97,3 % en 2017 et 92,9 % en 2019, rappelle Fitch qui souligne toutefois que "la capacité des finances publiques à absorber des chocs sont réduites de façon significative".

"La dette française parmi les plus sûres au monde"

"La dette française est parmi les plus sûres et les plus liquides au monde avec une charge de la dette contenue", affirme le gouvernement français dans son communiqué assurant que la confiance des investisseurs "se nourrit d’une stratégie économique cohérente que le gouvernement entend poursuivre avec détermination".

Fitch avait menacé d’abaisser la note de la France dès la mi-octobre. Le 10 octobre sa concurrente Standard and Poor’s avait elle aussi lancé un avertissement, en faisant passer à "négative" au lieu de "stable" la perspective d’évolution de la note de la dette française, qu’elle maintenait à "AA". Standard and Poor’s est traditionnellement plus sévère à l’égard de la France, qu’elle avait été la première à priver de son "triple A", en janvier 2012. Ses concurrentes Moody’s et Fitch continuaient dernièrement d’accorder la deuxième meilleure note possible à la qualité de la dette française, alors que S&P était déjà descendue au troisième cran.

http://www.lepoint.fr/economie/l-ag...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite