Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Violences policières : un problème politique et systémique


de : Philippe Marlière
vendredi 7 novembre 2014 - 12h34 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Les forces de police françaises ont mauvaise réputation dans le monde. Perçue comme surarmée, brutale et peu respectueuse du public, la police inquiète les étrangers qui visitent la France. Au fil du temps, j’ai pu recueillir des critiques convergentes, quels que soient la nationalité, le genre, l’âge ou l’origine ethnique des individus.

Depuis plus de vingt ans, je voyage aux quatre coins du Royaume-Uni sans la moindre pièce d’identité en poche, et je ne me suis jamais fait arrêter une seule fois par la police. Les contrôles au faciès existent certes comme en France : la police ne cible pas ici les « Arabes », mais des jeunes d’origine afro-caribéenne. Quand une interpellation se passe mal, le public tend à se regrouper autour de la scène, obligeant les policiers à restreindre l’usage de la force.

Lorsqu’une bavure policière survient, les médias de toute obédience politique s’emparent de l’affaire. La BBC est, dans ce domaine, intraitable. En 1993, à l’occasion du meurtre de Stephen Lawrence, un jeune noir, par un groupe de blancs, ses reportages incisifs ont contraint les institutions policières à reconnaître qu’elles étaient gangrenées par un « racisme institutionnel ». La « London Met » avait en effet traité avec désinvolture et mépris la famille du jeune Stephen. Sir Paul Condon, le chef de la police nationale, avait dû présenter des excuses publiques. En 1999, une Commission Macpherson avait confirmé le « racisme institutionnel » de la police dans l’affaire Lawrence. Elle avait remis un rapport au gouvernement qui contenait 70 recommandations visant à améliorer le comportement de la police vis-à-vis des minorités ethniques.

Dans un pays de l’Habeas corpus, la police est une force de proximité, dont la tâche essentielle est de défendre et de venir en aide aux citoyens. Si vous cherchez votre chemin à Londres, allez le demander à un policier. S’il ne connait pas la réponse, l’agent consulte un plan et vous renseigne. En règle générale, il prend congé en vous souhaitant une bonne journée, le sourire aux lèvres. Toutes les fois où je m’approche d’un policier à Paris, j’ai face à moi une personne bourrue qui me répond qu’il n’en sait rien, et me fait signe du canon de son pistolet mitrailleur de circuler. L’attitude républicaine n’est pas là où on pourrait l’attendre.

Ne caricaturons pas les situations : la police britannique est également violente lorsque des intérêts politiques et économiques importants sont en jeu. Ce fut le cas lors de la grève des mineurs en 1984-85 ou plus récemment lors de manifestations anticapitalistes à Londres. Mais de manière générale, la police au quotidien est une force discrète et plutôt rassurante. Il est difficile d’en dire autant de la police française. En 2009, dans un rapport annuel qui avait fait grand bruit, Amnesty International avait épinglé les « violences policières et l’usage excessif de la force en France », ainsi que la légèreté des enquêtes sur les faits impliquant des policiers. Ce rapport notait que les victimes des violences policières sont avant tout les Français issus des minorités ethniques et les étrangers [1].

En France, la police ou la gendarmerie ne sont pas des forces de proximité et sont sous le contrôle ou aux ordres du pouvoir politique (préfet et ministre de l’Intérieur). En Grande-Bretagne, les policiers connaissent bien l’environnement local et ont une plus grande autonomie vis-à-vis du pouvoir politique pour prendre les « bonnes » et « justes » mesures pour le public. J’ai récemment dirigé la thèse de Matthew Moran, un chercheur irlandais, consacrée aux émeutes en France en 2005 et 2007. Dans le cadre de ce travail, Moran a passé plusieurs semaines en situation d’observation participante à Villiers-le-Bel. Il a constaté combien les rapports conflictuels entre policiers et jeunes étaient une source de tension permanente et la cause première des émeutes. Il décrit dans son livre le côté « cow-boys » des brigades anti-criminalité, qui procèdent à des contrôles au faciès sans ménagement, arme au poing, plaquant les individus au sol ou sur le capot des voitures, le tutoiement systématique, l’ethnicisation des populations. [2]

La mort de Rémi Fraisse à la suite d’un jet de grenade offensive s’inscrit dans le cadre d’un maintien de l’ordre qu’on peut définir comme brutal et répressif. Cet incident – que certains qualifient de meurtre d’État – est d’ordre politique et systémique. Il est d’ordre politique car c’est le gouvernement qui a instruit la gendarmerie d’intervenir de manière musclée. L’intimidation, voire la terreur ont été privilégiées, et non le dialogue qui était souhaité par les militants environnementaux. Cet incident est également d’ordre systémique car il ne peut s’expliquer par la bavure ou l’imprudence d’un gendarme. Elle est le produit d’un système qui tolère, voire encourage la violence policière ; bref qui l’institutionnalise en toute impunité et dans l’indifférence quasi-générale.

Sur le site du barrage de Sivens, il n’y avait plus à rien à défendre le soir de l’affrontement qui a provoqué le décès de Rémi. Et pourtant, la gendarmerie était en grand nombre, en tenue de combat ; prête à utiliser des moyens de coercition disproportionnés pour faire plier des militants qui, pour l’écrasante majorité d’entre eux, étaient pacifiques.

Hannah Arendt estimait que « [p]uisque l’autorité requiert toujours l’obéissance, on la prend souvent pour une forme de pouvoir ou de violence. Pourtant l’autorité exclut l’usage de moyens extérieurs de coercition ; là où la force est employée, l’autorité proprement dite a échoué ». [3] La police qui a tué Rémi n’était pas animée par les valeurs égalitaires et fraternelles de la république. Manuel Valls et Bernard Cazeneuve ont approuvé et couvert l’usage disproportionné de la force publique. En l’occurrence, ils n’ont pas fait preuve d’autorité, mais de violence ; le type de violence qui sème le désordre et crée l’injustice.

Notes

[1] Non attribué, « Police abuse goes unchecked in France », Amnesty International, 2 avril 2009, http://www.amnesty.org/en/news-and-...

[2] Matthew Moran, The Republic and the riots. Exploring urban violence in French suburbs, 2005-2007, Oxford, Peter Lang, 2012.

[3] Hannah Arendt, La Crise de la culture, Paris, Gallimard (« Folio »), 1972.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Violences policières : un problème politique et systémique
7 novembre 2014 - 13h46 - Posté par

1° En Octobre 1961, la police française a été l’auteure d’assassinats de masse sur des manifestants franco-algériens. A ce jour, aucune autorité officielle n’a jamais reconnu ces crimes contre l’humanité.

2° 20 ans plus tard, la police française se permettait de défiler, en armes et en faisant le salut nazi, sous les fenêtres du Garde des Sceaux, juif, Robert Badinter !!!! Les responsables, sanctionnés par la gauche, ont ensuite été réintégrés et promus par la droite (Pasqua) !

Inutile de remonter jusqu’à l’occupation pour se rendre compte que la Police et la Gendarmerie sont les dignes héritières de la Milice.






Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Faibles ou puissants les jugements de cour vous ferons blanc ou noir:J.De La Fontaine
samedi 10 - 10h05
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Fake news chez CNews : Pfizer plus dangereux qu’AstraZeneca ?
vendredi 9 - 17h06
de : joclaude
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
Vaccin Russe : L’Allemagne entre en liste ! Des "toutous" suivront-ils ?
mercredi 7 - 16h58
de : joclaude
Vaccin Chinois : Une alternative pas chère, stockable et disponible ! Nouveau supplice à l’impéralisme !
mercredi 7 - 16h53
de : joclaude
1 commentaire
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm
Le virus et le président, interview des auteurs
mardi 30 - 17h14
de : Claude Janvier
Pendant la pandémie, le sacage de l’Hopiltal continu
mardi 30 - 15h06
de : Alain Collet
Réponse à la déclaration de l’EMA sur l’ivermectine pour la Covid-19
mardi 30 - 11h37
de : pierrot
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 - 17h40
de : FRONT POPULAIRE
La Marche pour une vraie Loi Climat
lundi 29 - 16h57
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Pfizer en Israël, des résultats ?
lundi 29 - 16h45
de : joclaude
Caravane contre le blocus à La Havane
lundi 29 - 16h13
de : joclaude
Théâtre de l’Odéon occupé, l’orchestre de soutien chante El Pueblo !!
lundi 29 - 15h52
de : joclaude
Chant : « Quand nous en serons au temps des cerises », c’est beau !
dimanche 28 - 17h16
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite