Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

PS : au bonheur des actionnaires !

de : FNME CGT
samedi 1er novembre 2014 - 20h26 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Alors que le Conseil d’Etat indique dans son dernier rapport les conséquences néfastes pour notre pays de la privatisation des autoroutes, le gouvernement sans même effectuer de bilan sur la déréglementation énergétique, comme le préconisait la FNME CGT, continue d’enfoncer le clou de la PRIVATISATION en votant à l’Assemblée Nationale dans la nuit du mardi 14 octobre 2014, en première lecture dans le cadre d’une procédure accélérée, le projet de loi intitulé :

« transition énergétique pour la croissance verte ».

Le scénario proposé remet tout simplement en cause le modèle du service public sur lequel reposent les industries électriques et gazières en France : Privatisation des concessions hydrauliques, ( passage de 85% à 34% du capital public) stigmatisation et plafonnement de la production électrique nucléaire, velléités de régionalisation de la production et de la distribution du gaz et de l’électricité, en conjuguant ces dispositions avec les fermetures annoncées de tranches Thermiques à Flamme et la fin des tarifs régulés Vert et Jaune en 2015.

À terme, ce choix se traduira par une augmentation des tarifs pour tous les usagers, malgré le tour de passe-passe de la Ministre pour changer leur mode de calcul, ainsi que la disparition de la péréquation tarifaire (le KWh au même prix sur tout le territoire).

Ainsi, ce vote constitue l’acte 1 d’une mauvaise pièce visant à céder au marché le secteur énergétique français, pourtant hautement stratégique pour le pays, alors que les médias commentent, comme effet majeur de ce projet de loi, la future interdiction du sac plastique à usage unique !

Mercredi 15 octobre 2014, le Président de la République décide le changement de Président de l’entreprise publique EDF, remplaçant Henry PROGLIO par Jean-Bernard LEVY (patron de THALES et ex patron de VIVENDI) , court-circuitant la procédure règlementaire en cours au Conseil d’Administration

Jeudi 16 octobre 2014, les noms des administrateurs choisis par le Gouvernement sont remis sur table au Conseil d’Administration : Laurence PARISOT, ex patronne du MEDEF chantre du monde de la finance et de la déréglementation du travail est nommée. Le signal donné affiche une volonté de faire rentrer à marche forcée l’entreprise publique dans le moule de cette transition énergétique, particulièrement bancale, dangereuse et incohérente. Dans la foulée, le gouvernement chamboule la gouvernance des autres entreprises du secteur de l’Energie en France, GDF/SUEZ ; AREVA ; CEA.

La FNME CGT porte un avis très négatif sur le contenu de cette loi, qui ouvre la porte à l’accélération de la déstructuration du système énergétique français, en fragilisant la première entreprise publique du secteur : EDF.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
PS : au bonheur des actionnaires !
2 novembre 2014 - 08h57

Je ne sais pas si ce projet de loi stigmatise réellement la filière nucléaire,mais je n’arriverai pas à me résoudre à la défendre.
Le nucléaire exige une société d’opacité,de mensonge et de secret,un monde centralisé et policier.

Sortie immédiate du nucléaire.



PS : au bonheur des actionnaires !
2 novembre 2014 - 16h55 - Posté par momo

On mesure au fur et à mesure que le programme ultralibéral se déploie en France que le seul souci des financiers anglo- saxon, qui ont mis la France sous tutelle, est de détruire la souveraineté nationale sans aucune exception.

La destruction de la filière nucléaire cohabite avec un absence de moyens crédible de substitution ( il ne faut compter sur les éoliennes, ces ventilateurs à frics, : ils ne peuvent pas assurer la relève).

alors remplacer le nucléaire par quoi ? du thermique à flamme ? dépendance au pétrole ou charbon importé assuré ..turbine à gaz idem avec ici la montée de la russie comme un des fournisseurs pal de l’Europe à terme ?

toute les pays européen vont se trouver dans peu de tps en carence d’électricité :il ne faut pas trop compter sur l’entraide, la situation actuelle du réseau électrique belge le prouve. ils ont programmé dés cet hiver des délestages tournant lors des pics de consommation.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite