Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le Testet/Barrage de Sivens. Un mort... Dossier, info en continu...

de : antoine (Montpellier)
mardi 28 octobre 2014 - 11h42 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Selon l’expertise du médecin légiste : « une plaie importante située en haut du dos de Rémi Fraisse a été causée, selon toute vraisemblance par une explosion » qui « a projeté le jeune homme au sol de manière violente » causant « une mort instantanée ».

PNG - 27.8 ko

Alors que de premiers éléments d’autopsie du corps de Rémi Fraisse ont été communiqués lundi, l’avocat de la famille va déposer plainte contre X. Plusieurs manifestations ont eu lieu en France pour protester contre la violence policière. Sur la Zad du Testet, on tente de reconstituer le déroulement précis des événements.

 Lisle-sur Tarn, Albi, Gaillac, reportage

« Pour moi, un de nos frères n’est plus là, il ne peut plus parler, plus respirer, plus boire, plus faire la fête, plus embrasser les enfants et ça, ça change tout. » Ce matin, sur la ZAD du Testet, la tristesse se mêlait aux doutes, aux interrogations, aux habituelles crises de conscience devant pareille tragédie. Qui est responsable ? Comment en est-on arrivé là ?

Trente-six heures après les faits, la Brigade d’identification criminelle de la gendarmerie de Toulouse s’est enfin rendue sur les lieux pour effectuer son travail, devant une assemblée attentive et calme d’opposants. Il faudra encore attendre lundi soir pour avoir les résultats de l’autopsie ...

Plus d’infos...

Cliquer ici

www.npa34.org


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le Testet/Barrage de Sivens. Un mort... Dossier, info en continu...
28 octobre 2014 - 12h18 - Posté par LBL

Je viens d’entendre l’avocat de la famille de Rémi qui dit clairement qu’il y a un gros problème, car la supervision de l’enquête est menée par les mêmes qui envoient les flics pour taper... (LBL)

***

Barrage : l’avocat de la famille de Rémi Fraisse accable les gendarmes

Arrivée d’enquêteurs et d’experts de la gendarmerie le 27 octobre 2014 sur le site de Sivens dans le TarnArrivée d’enquêteurs et d’experts de la gendarmerie le 27 octobre 2014 sur le site de Sivens dans le Tarn (Photo Remy Gabalda. AFP)

L’avocat de la famille de Rémi Fraisse a dit mardi privilégier la thèse d’un « tir d’arme » par les gendarmes pour expliquer la mort du manifestant de 21 ans sur le site du barrage contesté de Sivens (Tarn).

« Je m’oriente plutôt vers un tir d’arme, un projectile, flash-ball, grenade, à tir tendu, assez proche, pendant une charge des gendarmes mobiles », a déclaré Me Arié Alimi sur France Info, confirmant qu’il déposerait plainte pour « homicide volontaire » ce mardi matin.

« Moi, c’est ce à quoi les résultats de l’autopsie me font penser au jour d’aujourd’hui. Maintenant, c’est peut-être tout à fait autre chose. C’est le juge d’instruction qui le déterminera », a-t-il ajouté.

Justifiant pourquoi la plainte était déposée pour homicide « volontaire » et non « involontaire », l’avocat a expliqué que les gendarmes sont « des militaires aguerris et savent que, dans certaines conditions, des projectiles tirés peuvent provoquer la mort ».

« Des militaires savent parfaitement que cela peut provoquer la mort, il peut y avoir une intention de la donner », a-t-il asséné.

Le ministère public « essaie de semer un petit peu la confusion et de dire que le décès de Rémi peut être causé par un cocktail Molotov lancé par les manifestants » lors des affrontements avec les forces de l’ordre sur le site du barrage dans la nuit de samedi à dimanche.

« Ce que je sais, c’est qu’il n’y a pas de brûlures. Un cocktail Molotov provoque des brûlures, donc moi, je fais un postulat de départ, je m’oriente plutôt vers un tir d’arme ».

Le conseil a jugé « affligeant » que le procureur de la République à Albi, Claude Dérens, n’ait pas ouvert une information judiciaire, ce qui aurait pu « remettre cette enquête dans les mains d’un juge d’instruction indépendant ».

Dans une conférence de presse donnée lundi à Albi, le procureur a indiqué que les résultats de l’autopsie sur le corps de Rémi avaient montré que sa « plaie importante située en haut du dos a été causée, selon toute vraisemblance, par une explosion ».

« Mais le légiste ne peut ni affirmer ni infirmer que l’origine de la plaie proviendrait d’une grenade lancée depuis la zone où les gendarmes étaient retranchés », avait-t-il ajouté.

Cette plainte doit « permettre à un juge d’instruction indépendant de faire toute la lumière sur les circonstances du décès » du jeune manifestant, a déclaré l’un des avocats de sa famille, Me Arié Alimi. Selon les éléments du rapport d’autopsie présentés par le parquet, Rémi Fraisse a été victime d’une explosion, dont d’autres analyses doivent dire si elle a pu être causée par une grenade lancée par les gendarmes.

http://www.liberation.fr/societe/20...



Le Testet/Barrage de Sivens. Un mort... Dossier, info en continu...
28 octobre 2014 - 13h28 - Posté par jean 1

Comment se fait-il que le parquet ne porte pas plainte contre les décideurs de ce barrage pour dilapidation d’argent public dans la mesure où le rapport d’expert rendu tardivement montre que cette opération n’est pas bonne ?
Comment se fait-il que ces mêmes décideurs ne soient pas condamnés à payer le reboisement de cette zone humide avec remise en l’état initial ?



Le Testet/Barrage de Sivens. Un mort... Dossier, info en continu...
28 octobre 2014 - 14h48 - Posté par Testet liure

Apocalypse ZAD du Testet "Séquences de l’ambiance avant la mort de Rémi" : http://youtu.be/9n4BWYNcFrk







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite