Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Guerre froide.

jeudi 7 août 2014 - 16h35 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Guerre froide.

Dans un communiqué AFP datant de jeudi 7 août 2014 au matin, on apprend que :

Le président russe, Vladimir Poutine, a ordonné ce mercredi d’« interdire ou de limiter pour un an » les importations de produits agroalimentaires en provenance des pays ayant mis en place des sanctions économiques contre la Russie, a annoncé le Kremlin dans un communiqué.

« Afin de protéger les intérêts nationaux de la Fédération de Russie [...] j’ordonne d’interdire ou de limiter pour un an les importations sur le territoire russe de certains types de produits agricoles, de matières premières et de produits d’alimentation » en provenance de pays qui ont « décidé de mettre en place des sanctions économiques » contre la Russie, a déclaré Vladimir Poutine, cité dans le communiqué.

Face aux provocations et aux agressions constantes de l’Occident, les États-Unis en chef de file et l’Union Européenne en bon toutou, Poutine répond par une cinglante prise de position ferme et impitoyable : le boycott.

Alors qu’hier soir, Barack Obama se réjouissait que les sanctions contre la Russie aient selon lui un effet négatif sur l’économie du pays, cette nouvelle étape franchie dans l’escalade et la surenchère de réponses entre la Russie et les États-Unis atteint un niveau qui pourrait commencer à laisser entrevoir un sombre avenir. En effet, l’administration Obama ne semble pas vouloir se calmer dans son entêtement à diaboliser et à condamner la Russie et de son coté, Vladimir Poutine et son équipe n’ont pas l’intention de se laisser écraser et ne cesseront pas de se défendre face aux manques de respect occidentaux. Une réjouissance américaine qui encourage à une guerre proche

Que comprendre d’autre que cela à la lecture des propos de Barack Obama ? Comment diplomatiquement, de telles paroles pourraient ne pas avoir un effet destructeur après tout ce qui s’est passé depuis le début du conflit en Ukraine ?

Le prix Nobel de la paix bat tous les records de provocations et de validations de conflits meurtriers depuis le début de son mandat, et il est évident qu’il en prépare un nouveau, vu son positionnement ultra-agressif depuis des semaines à l’encontre de Poutine.

Tout porte à croire que l’Europe a acquiescé la volonté de Washington de partir en guerre contre la Russie, une guerre qui serait susceptible d’être la dernière guerre pour l’humanité. En se positionnant pacifiquement et en prônant la discussion diplomatique depuis le début, les États-Unis ont sans doute cru que la Russie de Poutine était faible.

Il semblerait que la plus grande faiblesse de la Russie jusqu’à aujourd’hui soit d’avoir cherché à préserver le mode de vie confortable de ses citoyens, largement envahis de produits occidentaux, fruits du capitalisme, ne permettant à la population que de continuer à vivre comme des Européens de l’ouest décadents [ce qui semble changer].

La Russie a besoin de sauver le monde de la guerre, mais la prévention de la guerre a imposé jusqu’ici à la Russie de faire les frais des caprices occidentaux sans la ramener.

Face à des sanctions économiques, essentiellement illégales et guerrières, décrétées par Washington et leurs marionnettes européennes, le président Vladimir Poutine a été obligé de demander au gouvernement russe de mettre en place des réponses aux sanctions injustes imposées à son pays.

Mais, prévient Poutine, la Russie doit faire attention : « Nous devons le faire avec prudence afin de soutenir les fabricants nationaux, sans nuire à nos citoyens. »

En d’autres termes, Poutine veut imposer des sanctions qui ne sont pas vraiment des sanctions, mais quelque chose qui ressemble plutôt à une réponse au tac au tac. Vladimir Poutine a toutes les cartes en main

Mais le plus étonnant, c’est que ce ne sont ni Washington ni l’Union Européenne qui sont en position de force, car c’est bien la Russie qui a toutes les cartes en main. Poutine peut d’un claquement de doigts jeter toute l’Europe dans le chaos politique et économique, en bloquant tout simplement l’alimentation en énergie.

Poutine n’aurait que ça à faire pour que les dirigeants européens comprennent la leçon et arrêtent leur soumission inconditionnelle aux États-Unis, puis qu’ils décident enfin de se tourner pacifiquement et intelligemment vers la Russie.

Plus la pression monte, plus il faut s’attendre à cette possibilité.

La position belliqueuse de Washington, ses mensonges constants et ses intimidations ne s’arrêteront que lorsque Poutine comprendra qu’il détient toutes les cartes en main.

La position de Vladimir Poutine à l’égard de l’Europe est simple : dans une main, il tient la chute de l’Europe, et dans l’autre, la paix et l’équilibre dans les relations entre la Russie et l’Europe.

Si Poutine ne fait pas preuve de la plus grande fermeté à ce sujet pour faire comprendre aux Européens quels sont les véritables enjeux, Washington réussira dans sa détermination à conduire le monde à la guerre.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Guerre froide.
7 août 2014 - 20h08 - Posté par NOCTURNE

Je ne met nullement en cause le fait que l’impérialisme euroamericain joue une mauvaise carte, c’est la logique meme de ce système impérialiste.

Mais je donne pas quitus a la Russie de Poutine qui n’a de but que de restaurer
non pas l’URRS SOCIALISTE, mais plutôt l’empire Tsariste.
L’engouement de certain camarade de la politique de Poutine me choque.

N’OUBLIONS PAS QUE L’ENNEMI DE MON ENNEMI PEUT ETRE UN SOUTIEN PASSAGER, MAI N’EST PAS POUR AUTANT NOTRE AMIS
.Pour l’instant les républiques séparatrices d’Ukraine payent seules le prix du sang
et Poutine et un peut absent.

Sentiments communistes



Guerre froide.
7 août 2014 - 22h11 - Posté par JO

OK. mais il me semblerait que cette intervention ne saurait tarder ! Poutine n’a pas le choix ou alors de laisser massacrer des citoyens d’origine Russe ? L’aide en armes ne suffira pas tant ils sont inférieurs en nombre face a l’armée Ukrainienne ! Curieux d’ailleurs que le Président victime du coup d’Etat n’est pas bénéficié de l’aide de l’armée ? Elle était très certainement déjà noyautée par les fachos ! L’Ukraine n’est pas Israël ! C’est autre chose des Palestiniens de Gaza se trouvant sans aide militaire et chose impensable même, de la Cisjordanie ? La partie Arabe du Liban s’est abstenu cette fois-ci occupée malheureusement en Syrie ! Ce que je crois c’est que Poutine attend l’occasion de premières victimes civiles pour une intervention "Humanitaire" que les Américains et l’OTAN savent si bien maniée !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite