Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

INTERMITTENTS : ROLAND CAYROL PRIS EN FLAGRANT DELIT DE MENSONGE !

de : patrons-voyous
dimanche 6 juillet 2014 - 16h11 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Le vendredi 20 juin 2014, dans l’émission « On refait le monde », Bernard POIRETTE, le présentateur, était entouré de 3 « polémistes » : Clémentine AUTAIN, Daniel BILALIAN et Roland CAYROL. Ce dernier est présenté comme ‘politologue’, et directeur du centre d’études et d’analyses.

Le deuxième sujet abordé lors de cette émission porte sur les intermittents du spectacle (à 10’ 10’’). Clémentine AUTAIN défend les intermittents, visiblement en connaissance du sujet. Daniel BILALIAN poursuit, puis vient le tour de Roland CAYROL, à 14’ 54’’.

A 16’ 27’’, Roland CAYROL dit : « C’est vrai qu’il y a des tas d’intermittents, à qui, si vous leur proposez d’avoir un CDI disent ‘non, je préfère garder ce système, je suis mieux comme ça’. Et vous savez, c’est pas seulement les intermittents du spectacle, c’est pour tout ce qu’on appelle les contrats d’usage, en droit français, j’ai bien connu ça puisque j’ai dirigé une boite de sondages et c’est exactement comme ça que ça fonctionne et chaque fois que je proposais, avec la complicité de l’Inspection du travail, de bien vouloir être titularisés, les gens me disaient ‘pas question, pas question, je vis bien mieux comme ça’ ».

Roland CAYROL a effectivement dirigé une entreprise d’études de marché et d’opinion, nommée CSA. CSA a employé des personnes pour recueillir les informations brutes, que ce soit par téléphone ou en face à face. La convention collective applicable nomme ces salariés des ‘enquêteurs’.

CSA, et plus tard, sa filiale CSI, ont employé à tour de bras des enquêteurs, sous le statut de contrat à durée déterminée, dit d’usage, comme l’indique Roland CAYROL. (http://www.webtimemedias.com/articl... )

À l’entendre, ce bon patron proposait des CDI, et ce sont les enquêteurs-intermittents-profiteurs qui refusaient ces CDI.

JPEG - 34.3 ko

Seulement voilà.

Lorsque des enquêteurs, ou d’autres salariés, employés en abusant de la précarité, osaient demander un CDI, Roland CAYROL opposait une fin de non recevoir. C’est ainsi que des enquêteurs ou des chefs d’équipe ont du saisir le conseil de prud’hommes pour avoir leur CDI. Et ont obtenu gain de cause, non pas avec l’hypothétique ‘complicité’ de l’Inspection du travail, mais celle bien réelle des juges.

Roland CAYROL s’est défendu jusqu’à la Cour de cassation pour éviter ces passage en CDI. Quelques exemples en ligne sur LEGIFRANCE :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechExpJuriJudi&idTexte=JURITEXT000007509157

http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechExpJuriJudi&idTexte=JURITEXT000018020965

http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechExpJuriJudi&idTexte=JURITEXT000007317638

D’autres jugements prud’homaux et arrêts de la cour d’appel de Paris sont disponibles, tout citoyen peut les demander au greffe : Jugement du 11 février 2003 du conseil de prud’hommes de Paris (numéro : F 02/05988), Arrêt : S 02/33909 du 21 novembre 2003 de la Cour d’appel de Paris, Arrêt : S 02/30806 du 8 janvier 2004 de la Cour d’appel de Paris, Arrêt : S 03/36150 du 21 janvier 2004 de la Cour d’appel de Paris, Arrêt : S 03/36061 du 8 décembre 2004 de la Cour d’appel de Paris.

Bande son : http://patrons-voyous.fr/actualite/...

patrons-voyous.fr, agence indépendante de notation sociale.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
INTERMITTENTS : ROLAND CAYROL PRIS EN FLAGRANT DELIT DE MENSONGE !
7 juillet 2014 - 08h28

Alors m’sieur Roland, on braconne ?



INTERMITTENTS : ROLAND CAYROL PRIS EN FLAGRANT DELIT DE MENSONGE !
11 juillet 2014 - 08h52 - Posté par louise 123

Ce triste sir ne fait -il parti des nouveaux chiens de gardes ?????!!!!!







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
1 commentaire
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
5 commentaires
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite