Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

A propos de grève et de culture

dimanche 6 juillet 2014 - 15h28 - Signaler aux modérateurs

Tract distribué lors de l’AG du 6 juillet (recto et vero)

Tract distribué à l’AG du 6 juillet à Avignon (recto et verso)

A PROPOS DE LA GREVE…

 Combien faut-il de comédiens pour changer une ampoule ?
 100. Un qui change l’ampoule et 99 qui disent « Mmmouais, c’est pas mal… Mais j’aurai pas fait comme ça… »
C’est pour cela qu’il faut éviter le corporatisme

Et combien faut-il de comédiennes pour changer une ampoule ?
 1 000. Une qui change l’ampoule et 999 qui disent « Aaah la garce !… Elle a trouvé du taf ! »
C’est pour cela que la réforme de l’UNEDIC est une escroquerie, surtout pour les femmes.

« Etre en lutte, être en mouvement » : à moins que les mots n’aient plus aucun sens, une lutte ne peut être symbolique (elle peut certes comporter des actions qui le sont, user de symboles). D’autant que les mesures que nous refusons n’ont rien de symboliques et vont avoir des conséquences très concrètes sur nos vies. Le MEDEF et le Gouvernement ne sont pas dans le symbolique mais dans le rapport de force.

Si ils se permettent de telles attaques, c’est qu’ils comptent sur notre passivité, notre soumission et notre peur. Nos actions symboliques, nos happening, les confortent dans cette idée, ne les gênent pas et doivent les faire sourire quand on pense à ce qui est en jeu.

Ces actions montrent en revanche que « l’Art » peut exister (et existera) sans qu’on soit payés pour le faire… Car l’enjeu ce n’est pas la culture mais bien notre pain.
Alors, vive la grève ? Ben oui, vive la grève !

La grève : oui mais pas que. La grève emmerde le pouvoir et les patrons en bloquant très concrètement un secteur économique vital ! C’est aussi un moyen de libérer du temps et de l’énergie pour se rencontrer, discuter, réfléchir, débattre, mettre en place la logistique, etc. Et aussi et surtout le moment de mener des actions, beaucoup d’actions, symboliques ou pas : die-in, blocages, occupations, manifestations, auto-réductions, etc. etc. et d’autres à inventer pour faire pencher le rapport de force en notre faveur.

AG de lutte et décisionnelles.

GREVE OU CREVE !

JPEG - 132.6 ko

———————————————————

A PROPOS DE LA CULTURE…

On entend encore, parfois, qu’au travers du statut des intermittents, c’est bien l’art et la culture qu’il s’agirait de sauver.

Finie la « culture française » ? Est-ce à dire que les pays qui n’ont pas de régime des intermittents (quasiment tout les pays du monde) n’ont pas de culture, pas d’artistes, pas de théâtres, pas de comédiens, pas de techniciens, etc. ? Est-ce à dire que les gens y sont moins cultivés ? Plus bêtes ? Mais pourtant, la ville du « plus grand théâtre du monde » vote massivement pour le FN… vous y voyez un lien ? Cet argument bidon de la culture est avancé par certains dans l’espoir de nous apporter le soutien des classes moyennes… Quelques spectateurs et des commerçants malins arborent le carré rouge, symboles, symboles…

Et la majorité des Avignonnais, constituée de pauvres, chômeurs, RSAstes, intérimaires, etc., qui sont particulièrement concernés par l’accord que nous rejetons ? Eux qui vivent bien loin, extra-muros, et qui ne vont pas au théâtre. On ne peut pas les convaincre de nous rejoindre avec une culture qui les méprise et qu’ils rejettent donc fort justement.

La « culture française » ? Comme si l’expression d’un regard ou d’une pensée esthétique, symbolique, etc. sur le monde (« l’Art ») avait forcément besoin d’argent. En Grèce, où tout est détruit avec systématisme, y compris le « secteur culturel », le Théâtre ne semble pas se porter si mal : il est partout, les troupes amateurs fleurissent, on joue sans cesse et sans subventions, à 40 sur scènes.

Pourquoi la « culture française » se caractérise souvent par un monologue sur un plateau ? Parce que ça coûte moins cher.

Si nous participons au mouvement, ce n’est donc pas sous l’argument de « sauver la culture », mais de pouvoir continuer à survivre en faisant des trucs qui ne nous déplaisent pas trop, voire qui nous plaisent carrément. Nous avons besoin d’argent parce que nous ne mangeons pas par intermittence, c’est pour cela que nous voulons l’abrogation de l’accord de l’UNEDIC !

GREVE OU CRÈVE !

Des précaires du mouvement


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite