Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Sarkozy « humilié » ?

de : laurentgantner (ichlo)
jeudi 3 juillet 2014 - 08h31 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires
JPEG - 32.2 ko

Les questions sur l’affaire Cahuzac ont été résolues dans la plus claire des transparences... Et permit aussi de lever le voile sur ces obscurs comptes mis à l’étranger sous protection de paradis fiscaux... Celle de Sarkozy laisse encore planer des zones d’ombres... Quand on s’attaque à la finance, il n’y a pas de privilèges ou d’acharnement, mais la simple volonté d’aller au bout des incohérences... C’est aussi ça Monsieur Sarkozy - et vous êtes sans doute le premier concerné - vouloir s’attaquer au monde de la finance, qualifié d’ « ennemi » par François Hollande...

L’ex-Président de la république Nicolas Sarkozy découvre enfin, tout éberlué, ce que s’attaquer au monde de la finance peut bien signifier. Lui qui s’en moquait éperdument dans ce Changement de perspectives à travers les Présidentielles 2012 qui prononça sa cuisante défaite s’étonne non sans une certaine naïveté déconcertante ! Lui, qui humiliait François Hollande sur son programme à longueur de meetings, découvre finalement que celui qui l’a battu n’avait pas tort de mettre son nez dans les paradis fiscaux même si il a dû y sacrifier un Jérôme Cahuzac devenu le révélateur d’une longue chaine. Venir clamer son innocence l’autre soir face aux caméras de TF1 et aux micros d’Europe1 dans une mise en scène assez déplorable - l’interview Elkabach & Co était pré-enregistrée donc loin d’être spontanée -, au lieu de le déculpabiliser aurait plutôt tendance à l’enfoncer encore un peu plus aux vues des comptes analysés et du prête-nom utilisé (Paul Bismuth) qui se suffisent amplement pour l’incriminer. À fortiori lorsque ce Paul Bismuth alias Nicolas Sarkozy utilise des techniques propres aux pratiques des trafiquants de drogue, il ne faut pas ensuite s’étonner de s’attirer les foudres de la Justice Monsieur le président directeur général de l’Ump. De la suprématie toute puissante de son chef Sarkozy rencontrée naguère, s’empresse d’en ravir la place tant convoitée une brochette de candidats aux gants blancs mais, comme ça se passe dans toutes sociétés à capitaux élevés, vous devez vous en douter, tous sont au courant des dérives si dérives il y a lieu, sinon il n’y aurait pas de fuites et tout se passerait dans le plus grand secret des abus occultés.

Si demander aujourd’hui des éclaircissements quant aux comptes de fraudeurs avérés est considéré comme une humiliation, le capitalisme a encore de beaux jours devant lui sous la coupole des trafics d’influence et des prises illégales d’intérêts !... et s’attaquer au monde de la finance, estimé comme un « ennemi » par le Président François Hollande, une peine perdue ! Il y a tant de charges contre Nicolas Sarkozy maintenant que la présomption d’innocence qui a fonctionné lors de son audition concernant l’affaire Bettencourt risque dorénavant de battre de l’aile. À parier également qu’au cours de cette jurisprudence financière, Nicolas Sarkozy risque de ne pas pouvoir tenir la dragée haute aux Magistrats de la même manière qu’il l’a tenu aux Français pendant cinq ans ! Et pourtant, jamais encore jusque là, un ancien Président de la république n’avait bénéficié d’autant d’attention de la part de la Justice au point de le mettre en examen après une garde à vue sans pincettes et il s’en offusquerait comme si il espérait jouer avec son immunité planante qui pourrait encore le blanchir de tous soupçons… Fallait-il donc être dingue en allant implorer la pitié des Français au travers de médias à forte audience, alors que, tapi dans l’ombre, en attendant patiemment le verdict, lui aurait certainement assuré plus de crédibilité ?… En tous cas, Nicolas Sarkozy, de la sorte, s’est presque franchement dénoncé, un peu comme un sale gosse qui aurait fait une connerie et qui viendrait déjà demander pardon devant sa mère patrie, jouant le cocher du fiacre - encore faudrait-il lui rappeler qu’il n’en est plus le Président, ni du pays, ni de l’Ump -, s’entichant de ne jamais avoir faillit à son devoir - après avoir laissé un pays au bord de la faillite, il faut quand même être gonflé - ; pire encore sont ces attaques directes envers deux Juges, des femmes mais est-ce un hasard, bien plus soucieuses de faire leur travail dans le calme et non sous la protection de caméras et de micros affables, un temps soit peu crispé tout de même !


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Sarkozy « humilié » ?
3 juillet 2014 - 10h37 - Posté par diogène

C’est aussi ça Monsieur Sarkozy - et vous êtes sans doute le premier concerné - vouloir s’attaquer au monde de la finance, qualifié d’ « ennemi » par François Hollande...

1/ Pouvez-vous m’expliquer en quoi Sarkozy s’est "attaqué à la finance" ?

2/ Hollande a qualifié d’"ennemi" la finance pour être élu, puis il est allé tout de suite à la City de Londres pour expliquer que c’était pour du faux, et il l’a confirmé concrètement une fois élu.

Pour ce qui est de la transparence dans la résolution de l’affaire Cahuzac, ou bien vous êtes naïf, ou bien c’est le lecteur que vous croyez limité, ce qui n’est pas très sympathique.



Sarkozy « humilié » ?
3 juillet 2014 - 11h18 - Posté par jean 1

Quoiqu’il en soit ce soit disant justiciable comme les autres (pas comme ceux qui arrêtés passent en comparution immédiate et se retrouvent en prison sans avoir eu le temps de dire ouf) a bénéficié d’un interview qui tient plus du théâtre que du journalisme vu le nombre de répétitions qu’il aura fallu pour aboutir à cette nullité qu’il nous a été possible de voir (les jours se suivent et se ressemblent sur tf1 ) .Cet homme de petite taille,ex de cécilia,v.r.p. de samsonite,porteur d’enveloppes de liliane. ferait mieux de s’occuper de son soubassement que de croire qu’il est indispensable à mon épanouissement , à ma vie.Dégage le nain !



Sarkozy « humilié » ?
3 juillet 2014 - 11h34 - Posté par diogène

Que Sarkozy soit une enflure et que ses gesticulations soient dérisoires, sans doute, mais le vrai sens de l’article est d’opposer une UMP sale à un PS propre, un Sarkozy malhonnête à un Hollande pur.

En déclenchant la curée sur un gros gibier aux abois, le grand veneur (Hollande ? Valls ?) cherche à détourner les crocs des chiens énervés pour épargner ses propres fesses !


C’est le système qui doit dispara^tre
3 juillet 2014 - 12h59 - Posté par Klaod - Lorient

Qu’un capitaliste soit honnête ou malhonnête selon les critères du système juridique en place ne change rien au fond du problème, c’est le capitalisme qui doit disparaître...


Sarkozy « humilié » ?
3 juillet 2014 - 11h33 - Posté par filaver

Tout à fait d’accord avec Diogène, je ne vois pas en quoi Sarkozy s’est attaqué au monde de la finance, lui, qui au contraire a toujours été en collusion étroite avec ce monde. (Bolloré, l’Emir du Qatar etc...)

Quand à Hollande, son discours de campagne concernant la finance était d’une malhonnêteté flagrante et désolante, si ce n’était le discours d’un homme politique avide de pouvoir, donc devenu la norme dans ce milieu.



Sarkozy s’est couché moins bête hier matin...
3 juillet 2014 - 12h00 - Posté par Klaod - Lorient

Tous les jours ou presque, j’ai l’occasion de dire que "je me coucherai moins bête ce soir"...

Voilà donc un avocat (même si ce n’est pas un pénaliste), ancien Ministre dee l’Intérieur et ancien Président de la République qui découvre qu’ un gardé à vue est escorté pour se rendre aux toilettes...

Bienvenue au club !



Sarkozy « humilié » ?
3 juillet 2014 - 12h52

Sarkozy humilié, mais Sarkozy libéré...



Sarkozy a raison
3 juillet 2014 - 17h27

Désolé d’aller à contre-courant, mais aujourd’hui je me sens un peu sarkoziste :

 oui il faut NETTOYER AU KARCHER la racaille politicienne et la délinquance en col blanc qui parasitent le pays.

 oui à la TOLERANCE ZERO avec ces voyous UMP ou PS qui tiennent le pays sous leur coupe et s’en mettent plein les fouilles grâce au non-respect des lois.

 oui à l’EXPULSION des immigrés hongrois qui salissent la France et la rendent xénophobe, raciste et abrutie.

Quant à sa femme, et si on se cotisait pour lui offrir des cordes vocales ?



Sarkozy « humilié » ?
3 juillet 2014 - 19h42 - Posté par PierreP

"... Sarkozy découvre enfin, tout éberlué, ce que s’attaquer au monde de la finance peut bien signifier". Je ne crois pas que ce soit les patrons qui le traînent devant les juges ???
De toute façon PS ou UMP, c’est pareil, les patrons ont tout ce qu’ils veulent. Alors le sort de Nicolas ou de François nous importe peu, vraiment peu.



Sarkozy « humilié » ?
4 juillet 2014 - 09h06 - Posté par NICOLAS

Sarkozy "humilié"... Enfin !



Sarkozy « humilié » ?
4 juillet 2014 - 15h40 - Posté par

Tout maffieux devrait être jugé et condamné, même un ancien président.


Sarkozy « humilié » ?
4 juillet 2014 - 17h18 - Posté par diogène

Si être maffieux c’est :
 être membre d’une organisation structurée qui suppose un engagement réciproque de ses membres et un certain nombre de règles internes.
 protéger cette organisation par l’intimidation, la violence verbale et la corruption
 avoir un rôle important dans des activités de médiation sur le plan politique, social ou économique, en particulier pour la jonction entre la sphère légale et illégale.
 avoir un ancrage territorial, chercher à garder des liens sur le territoire d’origine tout en ayant des activités internationales
 faire coexister les activités légales et illégales, publiques et occultes entre l’ensemble des ressources de l’organisation.
 accéder à certaines ressources, dont des marchés publics soit à l’échelle régionale, soit à l’échelle nationale, agir en toute impunité judiciaire à travers l’influence qu’on exerce sur la société.

Alors Sarkozy est un maffieux, il doit être jugé et condamné, avec la plupart des conseillers généraux, des députés-maires et des sénateurs.

Ca fait du monde à juger pour une justice encombrée !


Sarkozy « humilié » ?
5 juillet 2014 - 17h43 - Posté par

exact ça fait du monde et pas qu’un peu, je pense aux tous les politiques votant la casse de nos droits,salaires ,retraites eux qui n’auront jamais le souci du lendemain,je pense aux petits maires aussi,leurs adjoints à 1000 euros par mois pendant 6, 12 ,18 ans et plus et la retraite qui va avec ,et leur suffisance ,leur condescendance ,leur privilége (paie,prime,retraite,rêstau,voyage,place aux spectacle,prets préférentiels,absence de travail ,favoritisme,et placement de leur famille,) en fait des dizaines de milliers qui n’ont pas interet à un changement révolutionnaire et qui vivent sur notre dos. et autant de gauche que de droite si ça veut encore dire quelquechose .






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite