Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !

de : via CD
dimanche 15 juin 2014 - 19h34 - Signaler aux modérateurs
18 commentaires

France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts suppôts des puissants.

Ecoutez France Inter vous parler des cheminots et de leur grève, ou des intermittents. Vous ferez une curieuse observation lexicale : pour France-Inter il y a d’un côté « les syndicats » (c’est à dire le CNPF et la CFDT) qui ont signé le protocole d’accord concernant les intermittents et précaires et de l’autre… les intermittents eux-mêmes et … la CGT. Ou pour la SNCF, il y a d’un côté le ministre et "les syndicats", de l’autre La CGT, SUD ... et les cheminots...

Vous ne comprenez pas bien la logique ? Elle est pourtant simple : « les syndicats » pour France-Inter ce sont ceux qui signent les accords du patronat et veulent la réforme, « pour qu’en France on arrête de faire autrement que partout ailleurs »… Ceux qui combattent la réforme, c’est autre chose, c’est « la CGT » .

Pourquoi me direz vous « les intermittents » s’opposent-ils « aux syndicats » et sont-ils acoquinés à cet être étrange, la CGT ?Pourquoi les cheminots suivent-ils "les syndicats majoritaires" et non "la majorité des syndicats", qui est, elle, raisonnable et fait confiance au gouvernement ?

C’est que malheureusement « les syndicats », quoi que « plusieurs » a avoir signé (tellement plusieurs que l’accord peut légalement être validé par le ministre de Valls et Hollande) sont « minoritaires »… La CGT s’oppose « seule », mais … majoritaire…

Il y a décidément quelque chose qui ne va pas dans le langage de France-Inter…

Sa logique est vraiment trop éloignée de la réalité sociale.

Au point de n’appeler « syndicats » que les organisations qui accompagnent l’ordre patronal et gouvernemental en bons « partenaires ».

Et voilà t’il pas que c’est le temps des festivals.

Avignon, Aix-en-Provence, les Vieilles Charrues.

Les hôtels sont réservés, les campings aussi.Les restos ont rempli les congelos. Monoprix a refait ses rayons. Le syndicat des Côtes-du-Rhône a dessiné une étiquette pour la cuvée spéciale. Les vitrines de dégriffés sont panelées : "SOLDES, SALE, DISCONTO"), le moindre garage avec un robinet d’eau froide a été loué à prix d’or à une compagnie de néo-beatniks.

La Sncf était prête, comme elle est prête d’habitude… mais un contre temps, « la CGT », fait craindre « une paralysie » voire une « prise en otage »…

Heureusement Hollande croit qu’on le prendra pour Jaurès et proclame, altier, « qu’il faut savoir terminer » une grève… (2) et France-Inter nous serine « que les usagers ne comprennent pas les raisons de cette grève » (ce qui est une manière de ne pas nous informer sur ces raisons précisément...).

Qu’à cela ne tienne on voyagera autrement. De toutes façons à combien de voyages en TGV renonçons chaque année en raison des tarifs démentiels pratiqués par la SNCF. Tous les usagers victimes du racket des tarifs Lille-Paris savent de quoi je parle…

Mais là-bas, que se passera-t-il ? Et si la CGT et les intermittents allaient gâter la fête ? Sans compter que c’est au Sud, qui ressemble fort à SUD… autre syndicat que France-Inter ne répertorie pas dans sa liste de « syndicats » (où il n’y a que la CFDT, le CNPF, la CGPME, et, parfois, les Autonomes.)

Cette crainte, « et si la CGT et les intermittents allaient gâter la fête », menace « nos » festivals. …

http://blogs.mediapart.fr/blog/olchantraine/150614/cgt-l-acronyme-des-empecheurs-de-de-quoi-au-fait?


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
15 juin 2014 - 21h35

L’article ci-dessus montre l’état des privilèges dans une société capitaliste moderne où un gouvernement en place peut s’assurer le soutien d’une radio importante pour lui seul... car les extraits des arguments vont tous dans le même sens : faire la propagande des décions gouvernementales au détriment de l’analyse objective des faits. La liberté d’expression et d’information est donc gravement mise en cause quand elle se met au service des intérêts étroits d’une minorité au pouvoir. Il s’agit d’un coup de force : imposer autoritairement des mesures injustes et des atteintes aux libertés et aux droits fondamentaux d’une population entière. Voilà où l’on voudrait nous réduire ! Voilà la misère que l’on nous prépare ! Derrière une telle atteinte au droit à l’information juste et libre se cache les mesures les plus injustes contre le peuple. Refusons-les !



France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
15 juin 2014 - 22h10 - Posté par Otage

...voire une « prise en otage »…

Il y a 24h/24 et 365 jours par an plus de 26 millions d’otages en France. Ça correspond juste au nombre de salarié(e)s sans compter , les chômeurs et ceux qui ne sont répertoriés nulle part. Qui les prend en otage ?



France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 07h44 - Posté par

de toute façon, maintenant les mouvements ne se voient qu’à la fin d’un processus de licenciements collectifs ou la les gens s’énervent mais c’est trop tard, tentatives de séquestration des responsables, occupation des locaux et menaces de faire tout péter, c’est ce que veut le patronat donc le gouvernement, pousser les gens au mur et les punir
ils étaient pas fous:validation des projets en juin avec leur putain de foot ect


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 09h01

Cuvilliers tout seul pendant une heure, ce matin, sur France Inter... pas de "jusqu’au boutiste" dixit P Cohen à l’horizon..



France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 10h22 - Posté par Triaire

France-Inter est un valet du grand patronat.Il obéit à ceux qui les paient et ils sont bien payés !
E couter Guetta chaque matin sur cette radio est devenu un jeu auquel nous nous livrons : on devine de quoi il va parler et comment il va le faire ! Le croyez-vous ? nos paris sont validés quasiment tout le temps !


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 10h37 - Posté par jean-marie Défossé

Mais tous ces journalistes "cancrelats" ne dorment pas sur leur lieu de travail . Ils se déplacent , en voiture , en transport en commun etc ...
Pour un premier pas significatif vers une juste épuration de l’information , il serait intéressant qu’ils arrivent régulièrement en retard sur leur site de désinformations , dans la plus grande courtoisie bien entendu , afin de ne pas rentrer dans le jeu des fouteurs de merde et valets du capitalisme .


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 10h43 - Posté par jean-marie Défossé

Petit oubli au message précédent .
France Inter n’est pas le seul manipulateur des infos parmi tous les médias .
A ma connaissance et pour voyager d’un média à l’autre , je pense que c’est tout l’ensemble des médias français qui sont corrompus jusqu’au trognon !


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 10h52 - Posté par

Bien sûr, mais France Inter est aussi payé par les "jusqu’au boutistes" de la SNCF.... Radio Paris n’est plus allemand, il est hollandais...


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 10h59 - Posté par Beyer Michel

Le nom de ce journaliste ne me revient pas, dommage....c’est un pourfendeur du service public comme combien d’autres. Il fut hospitalisé dans un CHU. Ce qui lui permis de découvrir la réalité de nos hôpitaux et de leur personnel. Il avoua avoir vu des choses qu’il ignorait.


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 11h55 - Posté par

Jean Marc Sylvestre, disparu du paf depuis son retournement de veste....


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 17h16 - Posté par

Il a pas vraiment retourné sa veste, il a ensuite réussi à faire chanter, toujours sur France-Inter, les louanges du libéralisme à Bernard MARIS (l’oncle Bernard de Charlie Hebdo, promu par Sarko au conseil d’administration de la Banque de France), avant de disparaitre dans les affres du gâtisme radoteur.


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 17h50 - Posté par

Jean Marc Sylvestre, disparu du paf depuis son retournement de veste....

quel retournement de veste ?


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
17 juin 2014 - 20h04 - Posté par Anjou

Qui c’est qu’a dit un gros mot ?
Si ! Ne niez pas , j’ai entendu dire "Jean Marc Sylvestre" !


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
17 juin 2014 - 06h35 - Posté par

la premiere chose qu’achete le patronat, c’est la presse et les journalistes, vous croyez que bfmwc c’est mieux ?
il faut faire accepter la mondialisation donc l’americanisation de la société, c’est pour ça que ce gouvernement est en place, il applique le TINA anglais
pourquoi trois epic à la sncf ? Ben dans epic il y a commercial donc privatisable à souhait, la concurence arrive ? ben oui comme toutes les compagnies gérées par la sncf dans d’autres pays jusqu’à taiwan
pourquoi les syndicats ne critiquent pas cela et ne réclament pas le retour au reseau français
au lieu de gerer leurs acquisitions avec notre argent comme un ryanair ferroviaire


France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 13h39

Ca fait un moment que France-Inter a été placé sous la coupe d’un camarilla qui doit beaucoup à Sarkozy (Hees, Val, Weill, Cohen...). Et ce n’est pas les départs des 2 premiers et la promotion de Bloch qui y changeront quelque chose.



France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 16h29 - Posté par philou

Et l’on peut ajouter Europe 1 qui organise des soit disant "débats" en réalité avec un seul son de cloche. un seul but attaquer les "acharnés" (dixit les débatteurs) syndicalistes SUD/CGT et cela tout le long du Week-End.



France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
16 juin 2014 - 17h00 - Posté par PierreP

France Inter ment, France Inter est collabo, France Inter radio vide-méninges.



France Inter contre la CGT ou la voix des puissants et des benêts en appui !
17 juin 2014 - 10h58 - Posté par




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite