Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le « Guardian » contre la croyance dominante sur le Venezuela

de : Alex Main
mardi 29 janvier 2013 - 17h30 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 49.6 ko

Au début du mois mon collègue Dan Beeton a noté que les grands médias, après avoir érronnément prédit un scrutin serré lors des élections présidentielles vénézuéliennes, s’étaient vite rabattus sur leurs coutumières prédictions “catastrophistes” au sujet de l’avenir économique du Venezuela. S’y sont ajoutés récemment de nombreuses opinions et de nouveaux articles faisant écho au discours de l’opposition vénézuélienne pour qui la décision de reporter la prise de fonctions formelle du président élu pouvait être remise en cause légalement. Le 8 janvier, un éditorial du Chicago Tribune résumait parfaitement la croyance dominante : “Le Venezuela après Chavez sera probablement rempli de troubles politiques et de difficultés économiques.« 

Alors qu’il semblait que l’actuelle vulgate sur le Venezuela s’était irréversiblement répandue et renforcée dans les grands médias, le quotidien britannique « The Guardian » a publié le 14 janvier 2013 un éditorial intitulé “Le Venezuela déjoue les pronostics, une fois de plus.” L’article s’en prend dans le détail aux lieux communs qui font le gros de la couverture médiatique du Venezuela.

Le report de la prise de fonctions de Chávez “n’est pas un coup d’État”, déclare le Guardian. En réalité, “la constitution permet à un président réélu de prêter serment devant le Tribunal Suprême de Justice, et ce report vient d’être approuvé par le tribunal lui-même.”

Il est intéressant de noter que le chef de l’Organisation des États Américains José Miguel Insulza, ainsi que le gouvernement brésilien parmi beaucoup d’autres gouvernements de la région, ont fait état publiquement de leur appui à cette normalité institutionnelle que nous avons explorée en détail la semaine dernière. Peu de médias états-uniens ont fait état de la reconnaissance internationale de la décision de reporter le serment de Chávez, préférant se focaliser sur des membres de l’opposition vénézuélienne, dont certains manquent de cohérence. Ainsi, le leader de l’opposition Henrique Capriles a appelé le Tribunal Suprême à statuer sur la constitutionnalité du report pour ensuite… rejeter la sentence du tribunal lorsque celui-ci a confirmé son caractère constitutionnel.

L’éditorial du Guardian remarque également que les fréquentes prédictions selon lesquelles les rivaux au sein de la coalition pro-gouvernementale « ne tarderaient pas à s’affronter ne se sont pas matérialisées” et que :

les avertissements terribles à propos de la mauvaise gestion économique, avec explosion de l’inflation, infrastructure en ruines et problèmes de change monétaire, doivent être également examinés avec soin. Après tout l’économie vénézuélienne connaît la croissance depuis neuf trimestres successifs, a vu le poids de sa dette s’alléger relativement, et la baisse de l’inflation indique que le gouvernement est capable de contrôler l’inflation tout en maintenant la croissance. Oh, et le Venezuela est assis sur les plus grandes réserves mondiales de pétrole.

L’éditorial fournit le lien du rapport de septembre 2012 du CEPR consacré à l’économie vénézuélienne (1) et qui montre que les données économiques ne corroborent pas les scénarios négatifs repris par les médias qui couvrent le Venezuela. En réalité, comme l’explique ce rapport, même dans l’éventualité peu probable d’une chute des prix du pétrole, il est très peu plausible que le Venezuela doive affronter de graves restrictions dans la balance des paiements. A ce jour l’analyse de ce rapport et ses conclusions n’ont pas été remises en cause, même si les « experts » sur le Venezuela continuent à affirmer que l’économie de ce pays est sur le point de s’écrouler et qu’un réajustement fiscal de grande ampleur est inévitable. Bien que le leadership vénézuélien ferait bien de s’intéresser à certains problèmes du régime de contrôle des changes dans le pays, il n’existe aucune raison majeure pour effectuer des coupes drastiques dans les investissements publics, malgré les arguments de tant d’experts et journalistes qui écrivent sur le Venezuela.

Notons que c’est probablement la première fois en une décennie au moins que les éditorialistes d’un grand quotidien occidental remettent en cause la « croyance commune » sur le Venezuela. Espérons que ce ne soit pas la dernière.

Alex Main

Notes :

(1) Lire « La récupération économique du Venezuela est-elle durable ?« , http://venezuelainfos.wordpress.com/2012/09/28/la-recuperation-economique-du-venezuela-est-elle-durable-le-rapport-du-cepr-washington/

L’auteur : Diplômé d’Histoire et de Science Politique de la Sorbonne, Mr. Main est spécialiste de la politique étrangère des États-Unis en Amérique Latine et dans les Caraïbes. Il participe fréquemment à des débats publics ou dans les médias aux États-Unis. Ses analyses ont été publiées dans des publications telles que Foreign PolicyNACLA et le Monde diplomatique. Avant de rejoindre l’équipe du CEPR, Main a vécu près de six années en Amérique Latine où il a travaillé comme analyste en relations internationales.

Original (anglais) : http://www.cepr.net/index.php/blogs/the-americas-blog/the-guardian-vs-the-conventional-wisdom-on-venezuela

Traduction de l’anglais : Thierry Deronne

URL de cet article : http://venezuelainfos.wordpress.com/2013/01/20/le-guardian-contre-la-croyance-dominante-sur-le-venezuela-par-alex-main/


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite