Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Pour la libération immédiate d’Aurore Martin et de tous les prisonniers politiques basques

de : NPA
vendredi 9 novembre 2012 - 10h29 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 46.6 ko

Samedi 10 novembre 2012 à 15 heures 30, place des Basques à Bayonne en faveur du respect des droits des prisonniers et des réfugiés politiques basques. Signée par des personnalités comme Kofi Annan, Gerry Adams, Jonathan Powell, la déclaration d’Aiete pour la paix, rendue publique le 17 octobre 2011, contenait deux points essentiels. D’une part, elle invitait l’ETA à arrêter définitivement son activité armée, d’autre part elle encourageait vivement les gouvernements d’Espagne et de France à consentir l’ouverture d’un dialogue.

L’ETA a répondu positivement quelques jours après, il y a donc maintenant plus d’un an. Par contre aucun des deux États n’a encore fait le moindre pas pour amorcer le dialogue.

La France et l’Espagne maintiennent la voie répressive, les arrestations se poursuivent et les conditions de détention des presos (prisonniers politiques basques) restent toujours aussi dures. Il s’agit d’une véritable provocation de leur part, d’une tentative de sabotage du processus en cours. L’ensemble du mouvement abertzale (nationaliste basque) est engagé dans la résolution politique, démocratique et pacifique du conflit. Mais le gouvernement Rajoy, avec dans son sillage Manuel Valls, refuse toute avancée sous le prétexte que l’ETA ne s’est pas dissoute.

Hollande-Valls ont osé  : ils ont livré Aurore Martin aux autorités espagnoles  !

Ce 1er novembre, Aurore Martin a été livrée à Madrid. Rappelons que son «  crime  » est d’avoir participé dans l’État espagnol à des réunions publiques en tant que membre de Batasuna, organisation interdite en Espagne mais légale en France. Hollande-Valls ont donc décidé d’appliquer le mandat d’arrêt européen (MAE) qui menaçait Aurore depuis deux ans et que Sarkozy-Guéant n’avaient pas mis à exécution. Une fois de plus, le MAE est mis au service de la répression politique. L’abrogation du MAE et des mesures et lois d’exception est plus que jamais à l’ordre du jour.L’extradition d’Aurore est une provocation qui vise la liberté d’expression de celles et ceux qui, de part et d’autre des Pyrénées, considèrent que la solution à 40 années de guerre est enfin à portée de main. C’est l’acte odieux de deux gouvernements qui veulent attiser la violence, poursuivre la guerre et continuer à verser le sang. Manuel Valls est un pyromane. Et Hollande, aussitôt élu, tourne le dos à ses engagements (en juillet 2011 il prônait la clémence pour Aurore Martin  !).

L’indignation est grande en Pays basque, les rassemblements de protestation sont quasi quotidiens et massifs. Du jamais vu  : les éluEs de tous bords (du PS à l’UMP en passant par PCF, Modem, EÉLV…) ont pris position et interpellé le gouvernement français lors de la conférence de presse du 3 novembre de Bake Bidea (le Chemin de la Paix, mouvement né au Pays basque Nord il y a deux mois pour œuvrer à la résolution du conflit basque). Ils demandent le retour immédiat d’Aurore. Le 5 novembre, ils se sont rendus à la sous-préfecture de Bayonne pour envoyer à Hollande une lettre demandant la libération immédiate d’Aurore. Ils étaient accompagnés par 600 personnes à l’appel de Bake Bidea.

Pour les droits des presos  ! Pour l’amnistie  !

Aujourd’hui 624 militantEs basques sont emprisonnéEs, dont 137 dans l’État français. 14 sont gravement malades. 169 pourraient être placéEs en liberté conditionnelle. Des prisonnierEs disperséEs dans des prisons en général très éloignées du Pays basque. Herrira, mouvement social de défense des presos et des réfugiéEs, (www.herrira.org) porte deux revendications  : la libération de tous les presos et le retour des réfugiéEs, détenteurs de tous leurs droits. Herrira organise la manifestation du 10 novembre à Bayonne avec comme premières revendications  :

– le regroupement des prisonnierEs au Pays basque, – la libération des prisonnierEs malades, de celles et ceux qui sont «  conditionnables  » ou qui ont accompli les ²⁄3 de leur peine, – la fin des mesures d’exception (dispersion, mesures d’isolement…), – l’abrogation des mesures qui mènent à une condamnation à perpétuité.

Au-delà, la question de l’amnistie des presos et des réfugiéEs est, avec le droit à l’autodétermination, un élément essentiel de la résolution du conflit. Toutes et tous dans la rue à Bayonne le 10 novembre  !

http://www.npa2009.org/content/pour...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Pour la libération immédiate d’Aurore Martin et de tous les prisonniers politiques basques
9 novembre 2012 - 12h16

BRAVO voilà là c’est CLAIR on ne fait pas semblant de se cacher derrière son petit doigt, de raconter n’importe quoi pour préserver ses bonnes relations avec le copinage rosé :

OUI. Le transfèrement d’Aurore Martin, c’est une décision GOUVERNEMENTALE, de l’exécutif TOUT ENTIER, de HOLLANDE A VALLS EN PASSANT PAR AYRAULT

LL



Pour la libération immédiate d’Aurore Martin et de tous les prisonniers politiques basques
9 novembre 2012 - 12h31 - Posté par

Hollande se comporte vraiment comme un... blayrault.

Chico


Pour la libération immédiate d’Aurore Martin et de tous les prisonniers politiques basques
11 novembre 2012 - 03h22 - Posté par Copas

L’odeur de plus en plus nauséabonde qui monte de ce gouvernement devient franchement insoutenable .


Pour la libération immédiate d’Aurore Martin et de tous les prisonniers politiques basques
11 novembre 2012 - 07h03 - Posté par

Sans compter qu’en plus ils sont rasoirs, ces blaireaux...

Chico






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite