Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde

de : Raphaëlle Besse Desmoulières
mercredi 12 septembre 2012 - 14h51 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

11 septembre 2012 Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde

Voilà le fin mot de l’histoire sur une date qui a fait parler d’elle, celle de la manifestation contre le traité européen le 30 septembre. Jeudi 6 septembre, lors d’un déplacement à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Jean-Luc Mélenchon avait annoncé que la date du défilé, initié par le Front de gauche lors de son université d’été le 26 août à Grenoble, pourrait finalement changer.

Une annonce un peu surprenante à moins d’un mois du rassemblement. Mais Jean-Luc Mélenchon était resté vague sur les raisons d’un tel changement. A lire Le Parisien du 11 septembre, il semblerait que ses partenaires du Front de gauche n’aient pas vraiment apprécié que le coprésident du Parti de gauche ait imposé cette date du 30 septembre sans les consulter. A commencer par Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti communiste, qui, selon le porte-parole du parti Olivier Dartigolles interrogé par Le Parisien, a découvert cette annonce dans les médias.

"Pierre Laurent a eu une réaction courroucée, explique M. Dartigolles au Parisien. Avec Jean-Luc Mélenchon, ils avaient annoncé le projet d’une marche lors de l’université d’été, mais rien de plus n’avait été calé." M. Dartigolles souhaite maintenant tourner la page : "On est sur une campagne unitaire mais il faut tirer les enseignements de tout ça et prendre les décisions ensemble." Idem pour Pierre Laurent qui souligne dans l’après-midi que "c’est dérisoire par rapport par rapport à l’enjeu". Il n’empêche que le message aura été passé.

Débat sur la place de Mélenchon

"A ce jour, les choses sont réglées, le problème est derrière nous", affirme également Ian Brossat, président du groupe communiste au conseil de Paris. Il reconnaît cependant que la place de M. Mélenchon au sein du Front de gauche fait débat mais pour lui, "en attaquant Mélenchon, on s’affaiblit nous-mêmes". "Le mode d’existence du Front de gauche ne peut pas être dans l’attaque contre Mélenchon", estime-t-il.

Il n’empêche que les dernières sorties de l’ancien candidat à la présidentielle sont restées en travers de la gorge de certains au PCF. "Jean-Luc a du mal à trouver sa place dans le dispositif post-présidentiel, indique un cadre du parti, qui préfère rester anonyme. Ce qu’on a pu accepter pendant la campagne, c’est fini. Le Front de gauche, ce n’est pas Jean-Luc Mélenchon devant, les autres derrière. Il ne faut pas que ça se reproduise car, là, on est passé tout près du clash."

Les autres organisations qui appellent à la manifestation n’ont en effet visiblement pas apprécié de se voir imposer une date comme l’indique Thomas Coutrot, coprésident d’Attac. "Ce n’est pas la manifestation d’un tel ou d’un tel mais une manifestation unitaire, juge-t-il. Et cette annonce était un peu prématurée alors qu’il n’y avait pas eu de concertation... Mais il n’y avait pas d’alternative à cette date et nous sommes tous d’accord pour manifester ensemble."

Au Parti de gauche, on s’étonne de la polémique. "On est un peu surpris car on n’a eu aucun retour du PCF en coordination nationale" du Front de gauche, explique Eric Coquerel, secrétaire national du PG. Pour lui, "il y a bien eu une discussion pour savoir si c’était la bonne date mais pas sur le fait d’avoir avancé une date, ce n’est pas la même chose". Ce dernier s’interroge d’ailleurs aujourd’hui pour savoir "qui a lancé en premier cette date ?" Le 30 septembre n’avait en effet pas été mentionné lors du meeting de clôture de l’université d’été du Front de gauche, le 26 août, par Jean-Luc Mélenchon. Pour le savoir, il suffit de consulter le propre compte Twitter de M. Coquerel. Le soir-même du meeting, il est l’un des premiers à relayer le 30 septembre sur son compte Twitter.

 ;

Vbm cecileduflot dis ma poule on se retrouve le 30 septembre à notre manif nationale pour le referendum ? #uniteagauchepourlereferendum

— coquerel eric ( Vbm ericcoquerel) Août 26, 2012

Vbm besancenot tu es en meeting ce soir a port leucate : ok pour une manif unitaire le 30/9 pour un referendum ? #uniteagauchepourlereferendum

— coquerel eric ( Vbm ericcoquerel) Août 26, 2012

"Je n’ai fait que donner une date qui circulait déjà et qui semblait une bonne date", se défend M. Coquerel. Il n’empêche. Deux jours plus tard, Le mardi 28 août, la date était officialisée par Jean-Luc Mélenchon sur son blog dans une note intitulée "En marche contre le traité européen".

http://gauche.blog.lemonde.fr/


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 15h02 - Posté par SVPat

Peu importe la date, pourvu qu’il y ait MANIF’ !



Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 20h54 - Posté par

et les MANIFS elles sont servies a quoi jusqu’a présent ??

ASSEZ DE BLABLA Mélenchon ,tu sais très bien que les traités

Europpéens SANS EXEPTION SONT A DECHIRRER ,ET QUE LES PEUPLES

REPRENNENT LE POUVOIR , a la poubelle Maastriche ,Lisbonne , le MES
et compagnie ,on veut plus payer les dettes que nous avons pas fait ,
engraisser les banques des RICHES , on refuse de faire les esclaves ,tous
travail mérite salaire ,ET BON SALAIRE ,il faudra racquer pour faire
faire faire son ménage et nettoyer ses chiottes

et si dans un éclaire de lucidité les apprentis sorciers du capital ,du NOM , les bons a rien ,les fénéants du 3ème millénnaire qui règnent
sur une grande partie de la Terre se rendent compte que c’est CUIT
POUR EUX que feront ils ??? TOUT SAUTER
TOUTES SES BOMBES IL FAUDRA BIEN S’EN SERVIR A UN MOMENT OU A UN AUTRE


Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 15h09 - Posté par Tatachouille

Il me semble qu’on s’en fout un peu de la date. Ou de comment elle a été choisie. Il fallait faire vite, et peu importe de savoir qui en a eu l’initiative. Qu’il n’y ait pas de malentendu, je ne suis ni au FG ni au PCF ni à aucun parti.
Maintenant elle est fixée, ce sera le 30 septembre. C’est très bien qu’il y ait une date.
Il s’agit maintenant de tous se rassembler.
Ne seriez-vous pas en train d’essayer encore de diviser la gauche et faire capoter ce rassemblement ?
Rendez-vous le 30 septembre pour dire NON au nouveau traité !



Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 15h11 - Posté par

Mouahahahahahahahahah :-D

Rhooolalala.

Trop trop mignon.

Bisous !


Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 17h48 - Posté par Copas

Mouahahahahahahahahah :-D

Rhooolalala.

Trop trop mignon.

Bisous !

Analyse solide et correcte ...

OOOOOUUUUAAAAAAHHHHHH !

OOOOHHHH LALA LLA !

Il m’en est venu les larmes aux yeux de rire.


Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 15h14 - Posté par

Mais non c’est pas "rien" ni "anodin" de prendre ses "partenaires" au dépourvu et de leur foutre à tous (bien fait pour leurs g... au passage, ils n’ont qu’à pas servir la soupe à ce genre d’individus et de regroupements) le couteau sous la gorge pour une date de manif’.

Sinon sur le fond, tiens, expliquez moi donc pourquoi tout rameuter pour un referendum qui n’aura pas lieu ? Vous n’auriez pas un peu l’impression de participer à une grosse opération de diversion de la bourgeoisie par hasard ?


Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 18h30 - Posté par Copas

Sinon sur le fond, tiens, expliquez moi donc pourquoi tout rameuter pour un referendum qui n’aura pas lieu ? Vous n’auriez pas un peu l’impression de participer à une grosse opération de diversion de la bourgeoisie par hasard ?

_ Hum, sous réserve, mais le texte unitaire d’appel à la manif du 30 septembre ne parle pas de référendum, c’est une première mobilisation contre le nouveau traité :

http://www.audit-citoyen.org/wp-con...

Par contre une partie du FdG essaye de développer le thème de réclamer un référendum (même en trafiquant une interview de Poutou dans l’huma pour lui faire dire qu’il appelle à un référendum.). Mais c’est une autre question.

Toujours est-il que le Collectif pour un Audit Citoyen de la Dette appelle à une manif le 30 septembre et qu’il a le soutien d’un certain nombre de forces.

Je suis OK sur un certain nombre de critiques sur ce collectif :

 La notion d’audit, il est clair qu’il faut annuler toutes les dettes publiques et privées, sauf celles que la bourgeoisie doit ;

 la notion de "citoyen" dont l’entendement juridique est excluant pour ceux qui ne sont pas citoyens . Il y a un entendement xénophobe à ce collectif qui doit être éclairci et que trop de gens se refusent à éclaircir depuis trop longtemps, il s’agit enfin de corriger cela ou d’en donner une définition qui n’exclue pas ceux qui n’ont pas la citoyenneté ;

 enfin, question essentielle dans le rapport de force : il s’agit bien de faire progresser les capacités d’organisation des travailleurs et de la classe populaire, car seules ces capacités peuvent réellement repousser cette nouvelle attaque.
C’est donc à côté des comités habituels, une campagne qui doit viser à cet objectif qui est de développer l’initiative des travailleurs en partant de leurs combats réels .
Bref les comités Théodule n’ont d’autres fonctions que de fournir des arguments aux PSA, aux SANOFI, aux Postiers, aux travailleurs dont le patron direct ou indirect est le patron des patrons, l’état, aux chômeurs, aux livreurs de pizza, etc.

Quand le mouvement social concret aura la puissance de se servir et asservir ce type de combat pour se nourrir et se développer , alors la bourgeoisie européenne, ses appareils d’état nationaux et sa direction européenne pourront être repoussés.

La question de repousser ce traité est une des questions qu’affrontent le mouvement social et n’en est pas l’essentiel, dans l’automobile, les manœuvres des trusts sont mondiales , pas limitées à l’UE, et de mêmes attaques se déroulent hors l’UE.

SANOFI c’est pareil et quand la bourgeoisie américaine étrangle l’US Postal elle ne répond pas à une injonction de l’UE, mais à l’avidité coutumière de la bourgeoisie.

Dans cette bataille (contre le nouveau traité) la référence à 2005 est indéniable et si un recul pouvait être imposé à la bourgeoisie là dessus cela serait bien mais toutefois il faut se souvenir de 2 choses :

1) que la croyance dans les urnes (on a gagné ! on a gagné ! on a gagné !) malgré tout le plaisir de voir les trognes déconfites des politiciens de la bourgeoisie, n’a pas permit de repousser cette attaque, malgré un vote, il eut fallu pour cela un mouvement populaire réel et concret pour sortir à coups de botte dans le train ceux qui insultaient la population.

2) les enchères ont monté, faire reculer la bourgeoisie alors que nous avons avancé de deux crans dans le chaos de la crise capitaliste et ses agressions, nécessitera de grands sacrifices dans le combat social.

Donc oui une bataille à mener afin d’expliquer à la population les mécanismes en action, mais à toujours penser au service concret des mobilisations sociales :

 contre tous les licenciements
 contre les 360 000 destructions d’emploi programmées par Ayrault dans le périmètre de l’intervention de l’état
 contre la politique d’austérité, pour des retraites convenables, etc
 contre les contrats précaires de Hollandréou et pour des CDI, etc

Les outils de ces batailles passent par la capacité d’organisation et de mobilisation sans bureaucratie du mouvement social.


Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 22h46 - Posté par La Louve

Copas, sérieux.

De ce traité,la bourgeoisie se fout comme de l’an 40 TANT QUE NOUS SOMMES A GENOUX DANS LES USINES ET LES BUREAUX.

Si elel a ce traité c’est mieux, si elle l’a pas elle fera sans (en attendant de le repasser cf 2005/2008)

Voilà en résumé (peut être un peu -trop- lapidaire) le fond de ma pensée.

Tirons les (vraies) leçons du passé.

A +

LL


Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
13 septembre 2012 - 14h18 - Posté par

" Mais non c’est pas "rien" ni "anodin" de prendre ses "partenaires"......au dépourvu et de leur foutre à tous....le couteau sous la gorge...."

T’as vraiment du tact pour exprimer ce que tu penses vraiment.....

La bienséance sur les "fondements" de la gôche "......ça mériterait presque un référendum.

Bises

LR


Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 15h45 - Posté par Quentin

"Encore en train de diviser la gauche et de faire capoter ce rassemblement"

Alors Tatachouille, on a l’humeur caporaliste aujourd’hui ?

Il ne saurait être question d’avoir un avis différent – sur le fond, bien sûr, et pas sur la date – du républicain-patriote Mélenchon ?

N’a-t-il pas déjà été dit en 2005 que le traité TCE "gravait dans le marbre" l’austérité ? Le traité TCE venant après une rafale de traités tout aussi austères (Maastricht en tête). TCE adopté malgré un référendum noniste, par le tandem PS/UMP. Ce qui n’a pas empêché le FdG de se positionner dans la nouvelle majorité (Chasseigne), ou dans le ni soutien, ni opposition (JLM) et de voter le collectif budgétaire 2012. Ce qui tend à prouver que, pour le FdG, le marbre de l’austérité est bien friable…

Le Conseil constitutionnel n’a-t-il pas gravé dans son marbre l’interdiction absolue de mettre en œuvre une "fiscalité confiscatoire" ?

Tous les textes organiques de la République française, les traités européens, mondiaux n’ont-ils pas gravé dans leur marbre l’intangibilité de la propriété privée et l’absolu interdit de la profaner, par exemple avec les nationalisations sans indemnisation, de Peugeot, de GDF/Suez, etc. ?

Alors oui, le TSCG est une arme de plus dans cet arsenal juridico/idéologique espérant verrouiller toute perspective de changement.
Et il faut bien être à la manif du 30. Mais surtout pas borner l’horizon à ce seul traité.

Car que fait-on le 1er octobre ?

Toutes les forces de "gauche" associées au non au TSCG vont-elles continuer la mobilisation sur le terrain direct de la lutte des classes ?
Vont-elles s’évertuer à la mise en branle de toutes les résistances : licenciements, santé, logements… ?

En recourant, comme cela s’esquisse en Espagne, à toutes les formes appropriées d’actions extra-parlementaires et extra-légales ?

Sur le terrain institutionnel, les députés FdG vont-ils logiquement ouvrir une campagne contre le budget d’austérité 2013, rejeton légitime du TSCG ? Et s’engager à voter non à ce budget anti-populaire ?

Eh oui, un courant anticapitaliste existe toujours. Il n’aspire pas à attendre 2017 et une deuxième candidature JLM. 


Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 15h12

Il n’empêche que les dernières sorties de l’ancien candidat à la présidentielle sont restées en travers de la gorge de certains au PCF. "Jean-Luc a du mal à trouver sa place dans le dispositif post-présidentiel, indique un cadre du parti, qui préfère rester anonyme. Ce qu’on a pu accepter pendant la campagne, c’est fini. Le Front de gauche, ce n’est pas Jean-Luc Mélenchon devant, les autres derrière. Il ne faut pas que ça se reproduise car, là, on est passé tout près du clash."

Comment ? Juan-Lucho, notre nouveau Ché, l’homme de la révolution en marche, serait un tantinet autoritaire voire un poil autocrate ? Maaahh qué non, cé n’est pas poussible !! LoL Quoi.



Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 18h32

Et pendant qu’il se met en adversaire hors pair de l’austérité et du TSCG, le Front de Gauche fait oublier qu’après s’être abstenu sur la déclaration de politique générale d’austérité d’Ayrault (ce qui équivaut à un blanc seing), il a voté POUR le collectif budgétaire en Juillet dernier !
Ce collectif prévoit notamment la baisse du déficit à 4,5 % d’ici fin 2012 et la continuité de cette baisse, donc austérité pour les classes populaires, en 2013...
Tout a fait dans la lignée de ce que prévoit le TSCG que le même Front de Gauche veut combattre !!!
Où l’art du foutage de gueule du Front de Gauche et de ses composantes (PCF, PG)... et du gourou Mélenchon !



Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
12 septembre 2012 - 20h26

"Pierre Laurent a eu une réaction courroucée" Attention ça risque de faire des flammes !!!!!!!!!



Mélenchon, le traité européen et la date de la discorde
13 septembre 2012 - 00h24 - Posté par Bourguignon

Heu ! le 30 septembre dont vous parlez tant, c’est bien le 30 septembre 2012, hein ?

Parce que pour les 30 septembre 2013, 2014, 2015 je suis pris mais en 2012 je pourrais !!







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
Manif en Australie
samedi 18 septembre
de jean1
1 commentaire
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite