Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

il y a 40 ans, le mossad assassinait le grand écrivain Ghassan Kanafani

vendredi 13 juillet 2012 - 11h24 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 17.6 ko

Le 8 juillet 1972, ce grand romancier et journaliste Palestinien mourait à l’âge de 36 ans, en même temps que sa nièce de 15 ans, assassiné par une charge de dynamite placée sous sa voiture, à Beyrouth, par les services secrets israéliens

Ghassan Kanafani, porte-parole du Front Populaire de Libération de la Palestine, rédacteur en chef de l’hebdomadaire « Al Hadaf », était romancier, auteur de plusieurs pièces de théâtre et journaliste, dont l’œuvre est profondément enracinée dans la culture arabe palestinienne. Il a inspiré une génération entière de son vivant jusqu’à aujourd’hui, par ses actes et ses écrits.*

Né à Acre (nord de la Palestine) le 9 juillet 1936, il a vécu à Jaffa jusqu’en mai 1948, quand il a été contraint à l’exil avec sa famille. Il a vécu et travaillé à Damas, puis au Koweït et, à partir de 1960, à Beyrouth.

Dotées d’un style pur et concis, ses oeuvres incitaient à la lecture y compris ceux qui n’étaient pas des intellectuels, et engageaient à réfléchir aux grands problèmes sociaux à travers une vision marxiste du monde arabe.

Réaliste, il avait été le premier à prêcher la reconversion de la guérilla pour qu’elle limite son action à l’intérieur du « petit et grand Israël », tout en étant fidèle à Georges Habache, dès 1954.

La grande presse occidentale, si prompte à dénoncer à longueur de colonnes les « méthodes violentes » quand ce sont des Palestiniens qui en font usage, n’a consacré que quelques lignes à l’assassinat, à Beyrouth, par un réseau terroriste israélien, de Ghassan Kanafani.

Ceci malgré son grand retentissement dans le monde arabe et les quelque 40.000 personnes qui ont suivi ses funérailles à Beyrouth.

lsrael a attendu 2005, soit 32 ans pour reconnaître avoir été le commanditaire de son assassinat.

De même que ceux de Muhammad Boudia, de Ali Hassan Salameh à Beyrouth, et par erreur, du Marocain Ahmad Bouchiki, en Norvège, ainsi que ceux de Basel al-Qubaysi, à Paris, en mars 1973, et de Mahmoud al-Hamchari représentant de l’OLP à Paris.

Si les services norvégiens ont poursuivi l’assassin de Ahmad Bouchiki, cela n’a jamais été le cas pour les services de renseignements français, qui ont laissé faire le Mossad, et n’ont pas bougé sur le plan judiciaire.

*Avant de mourir prématurément, Ghassan Kanafani a publié dix-huit livres et écrit des centaines d’articles sur la culture, la politique et la lutte du peuple palestinien. Après sa mort, tous ses livres ont été republiés dans plusieurs éditions en arabe. Ses romans, ses nouvelles, ses pièces de théâtre, ses essais ont été rassemblés et publiés en quatre volumes. Une grande partie de l’œuvre littéraire de Ghassan Kanafani a été traduite en dix-sept langues et publiée dans plus de vingt pays différents. Certaines œuvres ont été adaptées pour la radio et le théâtre dans de nombreux pays, arabes et autres. Deux de ses romans ont été adaptés au cinéma. Son œuvre littéraire, écrite entre 1956 et 1972, reste aujourd’hui encore importante.

Bibliographie :

 "Mawt al-sarîr raqam 12" (La mort du lit numéro douze) - 1961
 "Rijâlun fi al-Shams" (Des hommes dans le soleil) - 1963
 "Ard al-burtuqâl al-hazîn" (La terre des oranges tristes) - 1963
 "Al-Bâb" (La porte) - 1964
 "Âlam laysa lanâ" (Un monde qui n’est pas le nôtre) - 1965
 "Ma Tabaqqa lakum" (Tout ce qui vous est resté) - 1966
 "Al rijâl wa al-Banadiq" (A propos des hommes et des fusils) - 1968
 "Umm Sa’ad" (La mère de Saad) - 1969
 "A’id ilâ Hayfâ" (Retour à Haïfa) - 1969
 "Al Ashiq" (L’amant) – 1972 - inachevé
 "Al a’ma wa al-‘trash" (L’aveugle et le sourd) – 1972 – inachevé

Ouvrages publiés en français (disponibles à la librairie Résistances)

 "Retour à Haïfa et autres nouvelles", copyright Actes Sud, Sindbad 1997, pour la traduction française, ISBN 2-7427-1184-8/F7 4275
 "Des hommes dans le soleil", copyright Actes Sud, Sindbad 1990, pour la traduction française, ISBN 2-7274-0189-2

http://www.europalestine.com/spip.p...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite