Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

En duplex avec Leila Khaled


de : Vivian Petit
vendredi 13 juillet 2012 - 02h13 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 25.9 ko

Du 5 au 9 juillet, s’est tenu à Londres le Marxism Festival, fête politique annuelle du Socialist Workers Party. Les luttes contre les mesures d’austérité en Europe et les insurrections en Afrique du Nord ainsi qu’au Moyen-Orient occupaient bien sûr une grande place dans la programmation élaborée par le SWP, principal parti de la gauche radicale en Grande-Bretagne.

Ainsi, plusieurs des débats organisés le dimanche 8 étaient l’occasion de débattre des voies les plus à même d’apporter un soutien efficace à la lutte menée par les Palestiniens. Parmi les intervenants, Leila Khaled, membre du Front Populaire de Libération de la Palestine depuis sa création (en 1968). La militante est notamment connue pour être la première femme à avoir participé au détournement d’un avion, afin d’obtenir la libération de prisonniers politiques détenus par Israël.

Pour qui en doutait encore, plusieurs informations sur l’organisation de cette discussion permettent de se rendre compte de l’hypocrisie des déclarations occidentales sur leur soutien à un légendaire « processus de paix ». Ainsi, alors que l’Autorité Palestinienne bénéficie de nombreux soutiens européens en raison de sa « coopération sécuritaire » avec Israël et de son « rejet de la violence », les autorités britanniques refusent que la voix des combattants pour l’indépendance de la Palestine soit rendue audible. Leila Khaled, qui avait développé des relations en Grande-Bretagne à partir de 1970 et l’échec d’une opération aérienne qui l’avait conduite pendant un mois en prison à Londres, et y était revenue plusieurs fois pour s’exprimer auprès d’un public militant, est interdite de territoire depuis 2002. Cette année là, sa demande de visa pour aller s’exprimer à Belfast avait été refusée … C’est donc en visio-conférence que Leila Khaled s’est exprimée. En plus de ne plus pouvoir inviter leur camarade à Londres, les militants du SWP ont vu le College of London signifier au dernier moment son hostilité à ce que Leila Khaled puisse être écoutée à l’intérieur de leurs bâtiments. Le débat s’est finalement tenu non loin de là, dans les locaux de la School of Oriental and African Studies.

Celle à qui plusieurs militants diront qu’elle les a grandement influencés dans la construction de leurs engagements révolutionnaires et antipérialistes put donc prendre la parole de Jordanie, où elle est réfugiée depuis 1948. Il y eut d’abord une présentation de la biographie écrite par Sarah Irving (qui put participer à la discussion pendant quelques dizaines de minutes, elle aussi via le logiciel Skype entre deux réunions à Ramallah). Leila Khaled fut ensuite questionnée par les membres de la tribune sur ce qui l’a fait devenir une combattante de la liberté. A ceux qui saluaient son courage, la militante demanda plusieurs fois ce qu’elle aurait pu faire d’autre. Plusieurs sentiments apparaissaient comme à l’origine de son engagement pour la libération de son peuple. En plus de ses conditions d’existence et du sentiment d’un devoir envers ses compatriotes, Leila Khaled invoque un sens de l’avenir grandement développé après avoir a eu des enfants. Féministe, elle répète qu’aucune lutte ne doit se faire séparément des autres et des aspirations nationales de tout un peuple. A propos de son lien avec les nouvelles générations, elle affirme la nécessité de transmettre le sens de la lutte aux descendants de réfugiés, lesquels risqueraient de fuir la lutte dans la gestion du quotidien.

Les applaudissement sont nourris, et chaleureux. Vint enfin le moment de donner la parole à l’assistance, qui ne manqua pas de la questionner sur l’actualité au Moyen-Orient. Certains sujets sont assez consensuels, comme la campagne Boycott, Désinvestissements et Sanctions menés à l’encontre d’Israël, à propos de laquelle Leila Khaled déclare qu’elle a le double intérêt de porter un préjudice à Israël et de permettre aux Palestiniens de se sentir soutenus. Au ton de sa réponse, on comprend cependant qu’elle ne veut pas en surestimer la portée. On la questionna par ailleurs sur son analyse du lien qui unit Israël aux Etats-Unis. A l’inverse de Noam Chomsky, la militante du FPLP affirme que les Etats-Unis sont maintenant le client d’Israël. Pour la militante, si Israël a été un temps un client de l’impérialisme occidental au Moyen-Orient, l’accroissement de la puissance de l’Etat Hébreux et sa volonté d’embarquer ses alliés dans ses crises à répétition a inversé ses rapports avec les Etats-Unis.

Pour finir, Leila Khaled eut heureusement à répondre à des questions moins consensuelles sur les positions à avoir par rapport à l’actualité au Proche-Orient. Dans la mesure où l’Organisation de Libération de la Palestine est inféodée à l’Autorité Palestinienne, qui a elle même perdu la confiance des Palestiniens (rappelons que le président Mahmoud Abbas est sans mandat depuis près de trois ans), sur quelles bases le mouvement palestinien doit-il se réorganiser, demanda un militant. Des applaudissements appuyaient l’analyse et la question. La position de Leila Khaled ne souffrait pas non plus d’ambiguïté : L’heure est à la reconstruction de l’OLP sur des bases démocratiques, en acceptant d’inclure le Hamas et le Djihad Islamique sur la base de la résistance à Israël. Les Palestiniens étant face à un Etat qui les occupe et les opprime, il ne pourront se libérer que par une révolution. Face à l’occupation militaire, la révolution passe bien sûr par la lutte armée. La salle marqua son approbation.

Leila Khaled eut aussi à répondre sur la répression du mouvement de protestation en Syrie. La question était attendue, dans la mesure où l’on connaît le soutien du FPLP au régime de Bachar al Assad. Marchant sur des oeufs, elle se distancia en parti de la position de son organisation, en rappelant son attachement au droit de manifester, et sa solidarité avec les revendications sociales d’une parti des manifestants. Elle affirma cependant déceler la main de l’Occident et sa volonté de déstabiliser la région dans les actions menées contre le régime par des groupes armés. Leila Khaled rappella que la libération des peuples est toujours menée par les peuples eux même, et qu’aucun sauveur ne peut venir de l’étranger.

La discussion touchait à sa fin, et se conclua sur un sujet tout aussi épineux : son point de vue, en tant que féministe, sur la place grandissante prise par des partis tels que les Frères Musulmans, le Hamas, ou encore Hezbollah. Elle précise d’abord que les changements des positions l’Egypte vis à vis d’Israël ne pourront venir que du peuple lui même via des mouvements de masse, et que malgré des changements qui pourraient ne pas être négligeables, il n’y a pas à attendre monts et merveilles des Frères musulmans. Dialecticienne, Leila Khaled voit les désaccords idéologiques entre elle et les islamistes comme une contradiction secondaire, lesquelles sont par définition moins importante que la contradiction première : la lutte des peuples contre l’occupation de la Palestine et plus généralement contre les impérialismes. La priorité est donc à la lutte pour la libération nationale, et les contradictions secondaires seront réglées ensuite, dans le cadre des luttes politiques pour le pouvoir. Quelques militants applaudirent, quand d’autres semblaient trouver le raisonnement assez court. Sentant un moment de flottement, Leila Khaled mit tout le monde d’accord en rappelant que le Hezbollah a mis Israël en échec à l’été 2006. C’est le moment de rendre la salle. La combattante a droit à une standing ovation.



Imprimer cet article





Philippe Oberlé, La pandémie est nucléaire, 2020
mercredi 25 - 21h18
de : sniadecki via jyp
À l’ONU l’Italie s’abstient sur le nazisme
mercredi 25 - 21h01
de : Manlio Dinucci via Jyp
La réforme de l’assurance chômage cassée par le Conseil d’État
mercredi 25 - 19h16
Champ de mines - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 25 - 18h24
de : Hdm
BOLIVIE:Génial ! L’ex-présidente de fait, arrêtée par le peuple… !
mercredi 25 - 16h31
de : joclaude
A Lyon, la grève se durcit chez General Electric
mardi 24 - 17h36
La Commission européenne met fin aux indemnités de licenciement en Belgique avec une trouvaille juridique
mardi 24 - 09h54
de : Bruno Schmitz
Etats-Unis : Même les morts chez les Pauvres sont encore trop chers !
lundi 23 - 14h59
de : joclaude
1 commentaire
ISLAM, MUSULMAN, VOILE : Pas d’essentialisme, mais triple critique maintenue
dimanche 22 - 23h24
de : Christian Delarue
6 commentaires
Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !
dimanche 22 - 16h43
Non à l’acharnement contre Jean-Marc Rouillan
dimanche 22 - 16h36
de : CNT relations medias
Les Gilets Jaunes et la loi Sécurité Globale (Video) !
dimanche 22 - 14h49
de : joclaude
Racisme post-colonial et intégrismes religieux (I)
vendredi 20 - 22h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Appel aux autorités françaises à favoriser la paix au Haut-Karabakh
vendredi 20 - 20h47
de : Christian Delarue
La communauté internationale doit assurer l’exercice du droit à l’autodétermination du Peuple sahraoui
vendredi 20 - 20h39
de : Christian Delarue
Stop EDF Mexique refusons la transition énergétique coloniale !
vendredi 20 - 18h33
de : AMASSADA
L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme
vendredi 20 - 17h19
de : Christian Delarue
2 commentaires
Communiqué de presse de la C.G.T.
jeudi 19 - 15h41
de : joclaude
Médicos cubanos - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 18 - 21h33
de : Hdm
Contrôles ciblés à Pôle emploi pendant le confinement
mercredi 18 - 19h16
LES ANGLES MORTS DE CLÉMENTINE AUTAIN
mardi 17 - 20h24
de : Christian DLR
5 commentaires
Voté au Sénat : Recul de l’âge légal de la retraite à 63 ans !
mardi 17 - 15h02
de : joclaude
2 commentaires
Marwan Muhammad, une plateforme inclusive des intégristes musulmans
lundi 16 - 20h32
de : Christian Delarue
7 commentaires
Contre la loi de "sécurité globale"
lundi 16 - 17h19
de : CNT relations médias
« La faiblesse de la croissance impose la sortie du capitalisme »
lundi 16 - 15h59
Crise du coronavirus aux États-Unis. 90 000 emplois supprimés dans le secteur aérien
lundi 16 - 15h22
de : nazairien
partage avec Edgar Morin
lundi 16 - 09h26
de : jean1
3 commentaires
MRAP :Menaces sur les droits et les libertés : la protestation monte
lundi 16 - 09h21
de : Christian Delarue (CN du MRAP)
La pudeur ou l’enfermement des religions abrahamiques
dimanche 15 - 13h59
de : Christian Delarue
1 commentaire
ICEBERG RACISTE et INTEGRISME
samedi 14 - 19h41
de : Christian Delarue
3 commentaires
Bolivie : Discours du vice président David Choquehuanca pour l’investiture du président Luis Arce
samedi 14 - 15h29
de : nazairien
Mickaël Wamen : Ce qui se passe chez Bridgestone, c’est exactement le scénario qui était écrit d’avance.
samedi 14 - 13h22
de : Mickaël Wamen
Comment l’épidémie de Covid-19 est redevenue "hors de contrôle" en Italie
vendredi 13 - 17h43
de : nazairien
5 commentaires
J.L. Mélenchon : Je veux éradiquer la pauvreté !(video)
vendredi 13 - 14h36
de : joclaude
Loi liberticide
vendredi 13 - 11h33
de : pierrot
COVID 19:Voici le lien afin de visionner le film documentaire "Hold up"
vendredi 13 - 11h32
de : joclaude
J.L.Mélenchon : son côté Humaniste ne le quitte pas !
vendredi 13 - 11h08
de : joclaude
2 commentaires
Point sur le Covid-19 : « Les aides financières aux commerces ne font que décaler les faillites »
jeudi 12 - 17h05
de : joclaude
1 commentaire
La laine de verre
jeudi 12 - 00h52
de : jy.D
L’avidité au temps du covid - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 11 - 19h38
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite