Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

France Libertés et le MRAP appellent à la protection des Sahraouis

de : Malainin Lakhal
mercredi 4 juillet 2012 - 09h48 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

France Libertés – Fondation Danielle Mitterrand et le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) ont exhorté le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de “constituer un bureau de surveillance” des droits de l’homme au Sahara occidental, “qui relève de l’autorité de l’ONU, étant toujours à l’ordre du jour des Nations unies concernant la décolonisation”.

Loin d’être leur première réaction aux violations marocaines des droits de l’homme au Sahara occidental, cette position, qui réconforte l’appel d’autres organisations internationales des droits de l’homme telles que Amnesty International ou Human Rights Watch, a été exprimée par les deux organisations françaises dans un exposé écrit conjointement et soumis au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, le 4 juin 2012, que lui a transféré au conseil onusien des droits de l’homme qui tient sa 20e session du 18 juin au 6 juillet à Genève.

Les deux ONG françaises ont relevé dans leur exposé les crimes commis par l’état marocain contre les civils sahraouis dans les territoires occupés, notamment les crimes d’exécutions extrajudiciaires et meurtres sous la torture, dévoilant l’exemple du meurtre du jeune Sahraoui, Saïd Dambar, qui a été tué par balle entre les yeux et de sang-froid par un policier marocain le 21 décembre 2010 à El-Aaiun, capitale occupée du Sahara occidental, et qui a été maintenu dans une morgue sans enterrement pendant 18 mois, car les autorités marocaines refusaient et refusent toujours de faire une autopsie sur le corps pour établir les faits et les responsabilités de ses services dans le meurtre.

Tout en considérant “le comportement des autorités marocaines hautement condamnable”, les deux ONG ont invité le rapporteur spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires d’examiner soigneusement ce cas, et bien d’autres qui ont été reconnus par l’état marocain dans un rapport du Conseil consultatif marocain des droits de l’homme, notamment les cas de plus de 350 civils sahraouis exécutés par l’état marocain sans aucun procès entre 1975 et 1991.

Les ONG ont en plus estimé que “les violations commises contre le droit à la vie et la sécurité physique des civils sahraouis ont été souvent rapportées par les organisations sahraouies des droits de l’homme. Ces ONG ne peuvent pas rendre compte ou enquêter efficacement sur ces crimes et abus, car les autorités marocaines leur refusent tout enregistrement légal et ciblent les défenseurs des droits humains sahraouis”. Pour cela, France Libertés et le MRAP estiment que “la protection et le respect des droits de l’homme dans le territoire non autonome du Sahara occidental fait cruellement défaut et se joignent aux autres organisations internationales de défense des droits de l’homme ainsi qu’aux gouvernements pour demander la constitution d’un bureau de surveillance du Haut-Commissariat aux droits de l’homme dans cette région qui relève de l’autorité de l’ONU, étant toujours à l’ordre du jour des Nations unies concernant la décolonisation”.

Les deux ONG n’ont jamais cessé de faire appel au Conseil onusien des droits de l’homme et à l’ONU en général de faire respecter la loi internationale au Sahara occidental, estimant dans plusieurs interventions orales et écrites devant les plénières du Conseil à Genève que la non-application du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance reste la principale violation des droits de l’homme dans la dernière colonie en Afrique.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
France Libertés et le MRAP appellent à la protection des Sahraouis
8 juillet 2012 - 14h50 - Posté par S.A.Achleychil

la fondation Frances-liberté et le MRAP sont à remercier pour le grand effort qu’ils fournissent dans la lutte pour les droits de l’homme en général et particulièrement pour les peuples démunis dont le peuple sahraoui. mais où cela ne va pas du tout c’est quand nous, qui sommes dans les camps de refugiés sahraouis près de Tindouf dans le sud-algérien . qui subissons tous les types de violations aux droits de l’homme de séquestrations la plupart plus de dix ans d’embastillement, et exécutions extrajudiciaires. nous subissons un blackout total de la part des organismes de droits de l’homme amis à la junte des criminels du front Polisario. cette junte est depuis plus de trente-sept ans au pouvoir, un pouvoir despotique sans partage. les différents lieux de détention sont connus particulièrement le mouroir Rachid de triste renommée, d’ailleurs la fondation Frances-liberté a bien signalé dans son rapport de 2003 que la torture est appliquée par le Polisario et que des exécutions se font chaque nuitamment de deux à trois par nuit. bien sûr le rapport est surtout fait sur les prisonniers de guerre marocains mais là où le bat blesse que le mouroir Rachid est une prison politique destinée aux politiques et aux contestataires du régime qui sont les soufres douleurs d’une junte aux abois. les rescapés des années de braises dans les camps de réfugiés sahraouis réunis dans l’ONG Mémoire et justice pour que justice soit faite à l’encontre de leurs tortionnaires et que la mémoire des disparus soit rehabilitée.les parents des victimes, principalement les disparus cherchent encore les nouvelles de leurs défunts fils, maris ou pères, la junte du Polisario refuse de donner. nous savons que le chemin est long, mais notre volonté est inlassable pour faire valoir la justice.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite