Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Procès Kerviel : un témoin surprise appuie la théorie du complot (video)

vendredi 15 juin 2012 - 09h37 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

La manière dont la Société Générale a présenté l’affaire Kerviel « insulte la profession, le bon sens et la justice », lâche Philippe Houbé, 55 ans. Ce témoin, censé étayer la théorie du complot ourdi par la banque contre Jérôme Kerviel, s’est présenté jeudi au procès en appel de l’ancien trader par souci de « justice » et a attaqué bille en tête les dirigeants de la banque.

« C’est un cas de conscience... J’ai connu l’injustice, je sais ce que c’est, je la supporte assez difficilement », a déclaré à la barre le chargé de compte à la société de courtage Newedge (ex-Fimat), filiale de la Société Générale. Costume gris sombre, muni d’un bloc dans lequel il a consigné les calculs et déductions qu’il a pu faire à l’étude du dossier, il a tenté de démonter techniquement, avec son bon sens et sa capacité d’indignation, les arguments de la Société Générale, mais sans en apporter la preuve.

Ils ont « sali » l’entreprise et son personnel

JPEG - 19.9 ko

Dans cette affaire, « les représentants de la direction n’ont pas assumé leurs responsabilités », ils ont « sali » l’entreprise et son personnel « pour garder leurs postes et les avantages qui vont avec », a-t-il estimé. Témoin surprise de ce procès, en cours depuis le 4 juin, son nom n’est apparu qu’après l’évocation la semaine dernière par Jérôme Kerviel d’une machination dont il aurait été l’objet. Pour lui, il est « impossible » que sa hiérarchie n’ait rien vu des prises de positions massives de Jérôme Kerviel, comme l’affirme la banque.

Il a affirmé qu’il était connu dès 2007 à Fimat-Newedge que Jérôme Kerviel traitait de très gros montants. Ayant étudié le compte du trader, « en 2007, j’ai constaté des volumes constants et considérables (...), des gains et des pertes », a-t-il dit. « Des choses énormes soi-disant dissimulées par des petites bidouilles ? », c’est impossible, a-t-il insisté. De son côté, la banque explique que le témoin n’a eu en main que des données partielles, ne lui permettant pas d’avoir une vue d’ensemble des positions de Jérôme Kerviel.

Condamné en premier instance à trois ans de prison ferme et à des dommages et intérêts de 4,9 milliards d’euros - montant de la perte que lui impute la banque et dont il avait été jugé seul responsable - Jérôme Kerviel estime avoir servi de fusible à la Société Générale en pleine crise des « subprimes » (crédits hypothécaires américains). Il considère que ses supérieurs n’ignoraient rien de ses prises de positions spéculatives massives mais l’ont laissé faire à dessein.

Jusqu’à 50 milliards de positions

A l’occasion de ce témoignage, la salle d’audience de la Première chambre de la cour d’appel de Paris a retrouvé une affluence des grands jours, tant du côté du public que de la presse. D’abord interrogé par l’avocat de l’ancien trader, Me Koubbi, Philippe Houbé a ensuite eu des échanges animés avec les avocats et la représentante de la Société Générale, Claire Dumas, à propos du « débouclage » des positions spéculatives de l’ancien trader, en janvier 2008.

Selon le témoin de la défense, la banque a alourdi la perte imputée à Jérôme Kerviel, pour alléger ses propre pertes dues aux subprimes. Ce que la banque dément, et qu’a nié un chef trader entendu par la cour avant lui. Ce trader, Maxime Kahn, 41 ans, a expliqué comment il avait débouclé - soldé - les positions prises par Jérôme Kerviel pour un montant « surréaliste », selon lui, de 50 milliards d’euros.

L’opération, a-t-il dit, devait rester « confidentielle ». « Si le marché avait su que la Société Générale était en train de déboucler une position "surnaturelle" », la banque n’était « plus solvable », elle aurait été confrontée à une « crise de liquidités » fatale, selon lui. Maxime Kahn, responsable d’une équipe de traders à la Société Générale, a affirmé avoir débouclé ni plus, ni moins, que les 50 milliards de positions de Jérôme Kerviel. Il a en outre qualifié de « complètement délirante » la théorie du complot.

http://www.leparisien.fr/faits-dive...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Procès Kerviel : un témoin surprise appuie la théorie du complot (video)
15 juin 2012 - 10h27

J’espère que la Société Générale va être déboutée de sa demande que Kerviel sera relaxé et qu’il obtiendra réparation de son ancien employeur.

Je n’ai aucune espèce d’affection pour les traders (qui sont des gens que j’estime plutôt répugnants). Cela étant dit, il est évident que ce ne sont finalement que des parasites d’un système beaucoup plus important, et que si ce système n’existait pas, ces gens n’existeraient et devraient se trouver des jobs un peu plus honnêtes qui mettent moins de leurs compatriotes et leurs co-exploités dans la merde .

Je suis tout à fait contre, pour Kerviel, comme pour d’autres, qu’un lampiste isolé puisse payer pour un système.

Je trouve que quand on laisse faire cela, et qu’on joint en plus ses hurlements féroces et baveux à ceux des vrais capitalistes, à ceux des possédants de la bourgeoisie, alors qu’on est un prolo ou un représentant soi disant, de la classe ouvrière, c’est minable, et c’est qu’on n’a rien pigé au combat communiste.

Laisser un individu payer pour un système, en toute connaissance de cause, c’est indigne, toujours quel que soit l’individu.

Si quelqu’un dans cette affaire a principalement fait du tort à la boîte et à ses salariés ce n’est pas Kerviel (il est peut être balèze le mec mais c’est quand même pas superman) mais toujours les mêmes, les tauliers. Les mêmes qui congédient, qui licencient, qui palpent des millions, qui possèdent le capital etc.

Je suis estomaquée par le superbe témoignage de M. Houbé dans cette vidéo. Il est superbe et il a même presque une coloration de classe à certains égards. Je dis bravo et chapeau bas à ce Monsieur qui joue là sans doute son avenir professionnel pour dire ce que nous pressentons toutes et tous dans cette affaire : la théorie de la SG ne tient pas la route (ou alors c’est grave pour cette banque et à la place des es clients je me ferai du souci !!!).

Elle tient d’autant moins que la SG est poursuivie aux USA depuis septembre 2011 pour le naufrage de FannieMae et FreddyMac dans la crise des subprimes. http://www.bakchich.info/internatio...

Elle tient d’autant moins que nous avons LA PREUVE que certaines professions (des professions assez proches de celles des banques pour que le raisonnement analogique soit permis) savaient parfaitement dès octobre 2007 (voire avant) au moins ce qui allait nous tomber sur la gueule et comment, avec quelle virulence puisque le FBI et notamment une cellule spéciale du FBI le savait et en avait fait un rapport public alarmiste qui était disponible en France voire en Europe dans certains petits cercles très fermés.

Alors ça suffit les conneries.

Je souhaite vraiment et sincèrement que Kerviel soit relaxé , je souhaite qu’apparaisse enfin le vrai visage de ce genre d"institutions bancaires (ce qui ne signifie encore une fois aucunement que j’approuve la profession qu’il a choisie d’exercer...)

La décision de relaxe dans cette affaire, comme dans Clearstream (pas le volet pipeau mais celui, de fond, luxembourgeois, de l’excellent Denis Robert) sera salutaire pour la progression de la conscience générale et des salariés de la banque si nous savons nous en saisir pour en parler et y réfléchir

Encore bravo à M. HOUBé

Je croise les doigts donc.

Si Kerviel est relaxé on va vers une situation politiquement très intéressante.



Procès Kerviel : un témoin surprise appuie la théorie du complot (video)
18 juillet 2012 - 22h02 - Posté par David CABAS

Nous, citoyens, refusons les traités et les mécanismes dictatoriaux mise en place lors du sommet européens du 28 et 29 juin dernier avec le MES et le TSCG.

Nous, citoyens, refusons les renflouement des spéculateurs, des banquiers, des financiers qui ont joué et perdu dans les casinos fous de la City et de Wall Street !

Nous, citoyens, demandons la séparation des banques de dépôts des banques d’affaires afin d’entamer le ménage des Écurie d’Augias.

Soutenez l’appel pour un Glass Steagall : http://www.appel-glass-steagall.fr

Face au nombreux scandales bancaires, face à l’impuissance politique, seul un sursaut citoyen peut nous ouvrir un futur !

Rejoignez nous sur facebook : https://www.facebook.com/AppelAUnGl...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite