Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Grèce : situation dramatique à Patras où les nazis sévissent (videos)

mardi 22 mai 2012 - 22h45 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Des violences ont lieu en ce moment même à Patras, à l’ouest de la Grèce dans le Péloponnèse. La police aurait déclaré la situation « hors de contrôle« . Il y a eut utilisation de gaz lacrymogènes.

Il semble que 5 personnes soient blessés, dont un député néo-nazi de l’Aube dorée, ainsi que 2 policiers. Le journaliste qui a tenté de le protéger aurait lui aussi été blessé.

Plus tôt dans la journée, des membres du parti néo-nazi l’aube dorée sont arrivé à Patras en bus. Patras est une ville ou la présence d’immigrés est forte, car elle héberge le port grec qui fait la liaison avec l’Italie (liaison Patras – Ancone).

Il semble que l’Aube dorée avait dans l’idée de demander des comptes, accompagnés de résidents de Patras, suite au meurtre d’un grec de 30 ans qui aurait été attribué à 3 afghans.

Vidéo du début des violences (fin d’après midi) :

Il semble qu’un membre du parti néo-nazi l’Aube dorée ait tenté de rentrer dans l’usine ou seraient retranchés les immigrés en bulldozer !

A 23h, heure grecque, les immigrés s’étaient réfugiés dans le bâtiment (que l’on voit protégé par la police dans la vidéo) et les extrémistes tentaient d’y entrer.

23:07 : rapport d’un tweep précisant que le député de l’Aube dorée Kasidiaris serait en train de parler à une télévision locale et aurait appelé l’ »armée à prendre des mesures et à tuer les immigrés »

23:10 : la situation semble ne pas s’arranger du tout. Il semble que des bus de membres de l’Aube dorée continuent à arriver, ainsi que des anarchistes. La situation risque d’être incontrôlable !

23:14 : un extrémiste aurait tenté de rentrer dans le bâtiment avec un chariot élévateur. Rumeurs selon laquelle des anarchistes l’en auraient empêché.

23:20 : IndyMedia Athens appele à une manifestation antifasciste : les anti-fascistes se regroupent vers le centre de Patras.

23:45 : la police bloque 2 bus de l’Aube dorée. 4 bus seraient déjà arrivés.

Vidéo de l’Aube dorée, plus tôt dans la journée :

23:55 : la route côtière de Patras menant au port est fermée par la police, retour au calme dans le centre-ville, les résidents et les immigrants sont dans le bâtiment de l’Université.

00:00 : Les membres de Chryssi Avghi se regroupent à côté d’un campus universitaire pour attaquer de nouveau

00:04 : la famille de la victime du meurtre s’est opposée aux actions de l’Aube dorée. Le rassemblement d’anarchistes à la cité universitaire est confirmée. Leurs intentions sont inconnues à l’heure actuelle.

11 détentions jusque maintenant à Patras. On rapporte des blessés (nombre encore inconnu).

00:10 : la police craint des renforts à venir de l’Aube dorée, la zone est facile d’accès sur plusieurs côtés.

00:35 : L’Aube dorée semble pour l’instant en retraite, situation calme (temporairement ?)

Il semble que les réfugiés afghans dans l’usine ne nient pas que l’assassin était Afghan, il y aurait même un témoin oculaire. Mais ce témoin aurait déclaré que la personne arrêtée n’est pas l’assassin.

23 Mai 2012 – 01:00

Les anarchistes dans le centre-ville sont calmes. Dans la zone portuaire ils se regroupent et tentent de trouver d’autres entrées à l’usine. 22 détentions. 3 policiers blessés. Nombre de civils blessés inconnu.

23 Mai 2012 – 01:05

Selon des témoins oculaires des affrontements à Patras, les réfugiés afghans eux-mêmes disent que la police a sauvé des vies en intervenant. Un grand nombre de forces de police spéciale, seraient en route (ou déjà arrivées) depuis Athènes.

23 Mai 2012 – 01:10

Selon la police, l’épisode du bulldozer serait faux. Elle indique que 2 bus seraient arrivés à Patras. Un témoin confirme pourtant l’épisode sur twitter : il a vu l’attaque au bulldozer de ses propres yeux alors qu’il sortait des scènes d’affrontements.

Les photos et vidéos des violences : http://www.dete.gr/news.php?article...

Edit du 23 Mai 2012 – 15:00

Il y aurait eu 5 arrestations, 22 détentions et 8 policiers blessés. La police déclare que la violence principale est venu de 350 militants de l’Aube dorée.

Edit du 23 Mai 2012 – 15:45

Une interview d’une cousine de la victime tuée (29 ans) vient d’être diffusée sur la chaîne Skaï. Cette femme précise qu’au début, ils étaient environs 300 à manifester -pacifiquement (elle a insisté plusieurs fois)- dans le but de montrer le mécontentement de la population face à une situation qui se dégrade de jours en jours à Patras à cause de l’immigration. Elle a rappelé que « chaque foyer est victime de vols ». Elle a indiqué que « dès que les membres de l’Aube dorée sont arrivés, les 300 manifestants se sont retrouvés entre eux et la police et étaient tous effrayés ». Elle a insisté sur le fait que « les violences ont commencé avec les membres de l’Aube dorée ». Elle a également précisé que l’ »Etat aurait du prévoir que l’Aube dorée interviendrait et qu’elle tenterait de tirer un avantage de la situation ».

90% des migrants arrivent en Europe par la Grèce, et restent bloqués en Grèce, un des pays les plus fragilisés par la crise à l’heure actuelle. La règle européenne veut que chaque clandestin arrêté dans un pays de l’union doit être transféré dans le pays par lequel il est entré. Dublin II impose que chaque Etat se débrouille seul face à l’immigration. On voit bien la limite de ce système qui fait subir à la Grèce, en plus des mordorandum, un double afflux de migrants qui arrivent dans un pays ravagé par la crise.

La population, au départ, a bien tenté d’aider ces réfugiés en distribuant de la nourriture ou des vêtements. En essayant le « vivre ensemble ». Mais dans un pays où l’absence d’emploi fragilise déjà une grande partie de la population grecque, il devient impossible de pouvoir continuer à aider son prochain quand il est déjà difficile de faire vivre sa propre famille.

La solution de l’Europe, pour l’instant, est d’investir dans des camps de rétention en Grèce. Le premier a ouvert très récemment. Solution inhumaine mais qui semble être demandée par de plus en plus de grecs, notamment à Patras, où quelques habitants, qui veulent une solution pacifique, ont indiqué aujourd’hui sur Skaï : « Nous vivions en paix, nous souhaitons pouvoir continuer à vivre en paix. Nous travaillons, mais il n’y a pas de travail pour tout le monde. Il faut qu’ils partent, dans des camps, peu importe, mais cela ne peut plus continuer ».

Medecins du monde avait déjà alerté sur cette situation à Patras il y a de nombreux mois. Le problème de l’immigration en Grèce, qui compterait 1 millions de clandestins, est un problème européen et mondial. Et nos institutions devraient trouver des réponses -humaines- rapidement pour éviter de renforcer la montée de la xénophobie que l’on observe partout ou la crise frappe dur. Car n’oublions pas qu’environ 250 millions de migrants potentiels sont prêt à partir de leur pays en guerre, en proie à la famine ou victime de catastrophes naturelles. Et une solution de « vivre ensemble » va devoir être trouvée rapidement.

Car finalement, à quoi sert de sauver les banques si notre planète ne devient qu’une terre de haine et de refus d’accueil de l’autre ?

Plus de précisions au fil de l’eau !

Restez connecté (et rafraîchissez la page pour mettre à jour les d’infos) !

http://www.okeanews.fr/flash-violen...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Grèce : situation dramatique à Patras où les nazis sévissent
22 mai 2012 - 22h56 - Posté par Jedisnon

Cela sent le coup d’état !
Solidarite avec les travailleurs grecs.
"Le socialisme ou la mort"



Grèce : situation dramatique à Patras où les nazis sévissent
22 mai 2012 - 23h02

00:00 : Les membres de Chryssi Avghi se regroupent à côté d’un campus universitaire pour attaquer de nouveau



Grèce : situation dramatique à Patras où les nazis sévissent (videos)
22 mai 2012 - 23h33 - Posté par Roberto Ferrario

Tiens tiens seulement les anars essaie de stopper les fafs... et les fameux Syriza et KKE sont ou ?????????????????????

Entrain de se préparer pour le gouvernement, donc pas des actions antifascistes ??????



Grèce : situation dramatique à Patras où les nazis sévissent (videos)
23 mai 2012 - 00h08 - Posté par Copas

Oui c’est grave alors qu’ils devraient aller nettoyer les fafs, et franchement !






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite