Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

ANTICOR a lu "Le Combat continue" de Roberto SAVIANO

de : via LL
vendredi 11 mai 2012 - 11h47 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 42.5 ko

Paru en trois parties dans La Republica, « Vieni via con me » était, à l’origine, une série d’émissions de télévision destinée à la RAI, chaîne publique. Les pressions, polémiques, obstacles et empêchements de toutes sortes s’accumulant, la série a finalement été diffusée sur une chaîne privée où elle a connu une immense audience.

Roberto Saviano a précédé ses articles, dans la version française de « Le combat continue » (éditions Robert Laffont), d’une préface évoquant les activités des mafias italiennes en France. Enfin, une interview d’un célèbre « repenti » conclut l’ensemble.

Selon l’auteur, la France investit peu dans la lutte contre les organisations criminelles. La classe politique demeure myope. Mais cette indifférence commence à avoir de lourdes conséquences. En Italie, elles sont dramatiques.

Le tremblement de terre de l’Aquila a fait, dans la nuit du 5 au 6 avril 2009, 308 victimes, 1500 blessés, et 65 000 sans-abris. Certes l’Italie est une région propice aux séismes. Mais les dégâts sont d’autant plus importants que les édifices sont construits avec des matériaux de mauvaise qualité, comportent des erreurs de structure, ne sont pas conformes aux autorisations délivrées, et souffrent d’un défaut d’entretien. Ces problèmes, révélés par les enquêtes réalisées après la catastrophe, étaient largement connus. Les inspections diligentées n’avaient rien trouvé à signaler. Toujours les mêmes dysfonctionnements. Toujours la même corruption. Toujours des conséquences dramatiques.

Dans la région de Naples, le taux de malformations congénitales et de cancers du poumon, du foie, de l’estomac, de la vessie, des reins, etc. a augmenté de façon exponentielle. La cause se trouve dans l’absence de traitement des déchets toxiques qui, répandus dans des décharges sauvages ou enfouis dans des terres agricoles, polluent cultures et nappes phréatiques. « Qu’est-ce qu’on en a à foutre ? Nous, on boit de l’eau minérale ! », déclare un chef mafieux à l’un de ses affiliés.

Une autre source de revenus très conséquents des mafias consiste en la vente de « voix » d’électeurs, concernant les élections locales ou nationales. Elles se vendent par « paquets » de cinquante à mille, à raison, en fonction de la région, de 20 à 50 euros, la voix. De telle sorte que le candidat connaît, à l’avance, à quelques unités près, le score qu’il réalisera. Il suffit alors de miser davantage que les concurrents pour remporter le scrutin. Car chaque « famille » soutient un candidat différent. Ensuite, les élus doivent naturellement se soumettre aux desiderata de leurs pourvoyeurs de voix et protecteurs.

C’est ce qu’explique le « repenti » Maurizio Prestieri : « Chez moi, les camorristes appellent les hommes politiques les « petits chevaux » : ce sont seulement des gens sur lesquels il faut miser pour les faire entrer dans les mairies, à la Région, au Parlement, au Sénat, au gouvernement. Une fois, j’ai même été président d’un bureau de vote (…) pour que les gens qui vont voter nous voient… Après, (…) on peut faire ce qu’on veut : marchés publics, places où vendre de la drogue, immobilier, investissements. (…) Coke, appels d’offres, politique : avec ça, tu gouvernes la vie des gens. ». Ce célèbre « repenti » ne nous épargne aucun détail sur, pêle-mêle, les tueries, exécutions, règlements de compte, achats de pierres précieuses, de restaurants, bars, hôtels, immeubles, usines, chaînes de magasins, marchés publics, les repas à 12 000 € et costumes à 10 000 €, la fréquentation des politiques, acteurs, footballeurs, chanteurs hommes et femmes de télévision. Et de conclure : « L’économie légale a besoin de notre argent illégal. »

Concernant le trafic de stupéfiants en France, l’auteur explique que la ‘Ndrangheta est très implantée. Chaque village de la Côte d’Azur possèderait un « locale », les plus importants se trouvant à Marseille, Toulon et Clermont-Ferrand. Mais en raison de leur organisation très structurée et de l’absence de règlements de compte parmi eux, ils n’attirent pas particulièrement l’attention de la police, bien que plusieurs ‘ndranghetistes et tueurs aient déjà été arrêtés sur notre territoire.

Car la France et l’Espagne sont devenues des bases essentielles pour les narcotrafics, en particulier pour la distribution de cocaïne. La marchandise provient de la Guadeloupe et de l’Afrique équatoriale, désormais surnommée « Afrique blanche ». Cosa Nostra, Camorra et ‘Ndrangheta d’une part, mais aussi mafias croates, serbes, algériennes, etc… transiteraient par les cartels corses. L’argent recyclé infiltre les circuits bancaires. Car ces mafias allient le plus haut degré de tradition archaïque avec… le plus haut degré d’évolution économique.

Organisées en « familles », disciplinées, hiérarchisées, elles se caractérisent par des rituels et des codes ancestraux. Mais, en même temps, elles contrôlent d’immenses secteurs économiques : déchets, téléphonie, marché immobilier, restauration, supermarchés, etc.

Une de leurs autres caractéristiques réside dans leur propension à répandre discrédit et rumeurs diffamatoires sur tous ceux qui refusent leur collaboration, ou pire, qui s’opposent à leur hégémonie. L’auteur parle de « machine à salir ». Le célèbre juge Falcone n’a cessé d’être diffamé, critiqué, stigmatisé, de subir polémiques, mépris et obstacles de la part de sa hiérarchie, tout au long de sa carrière. Echappant de peu à un attentat, le 20 juin 1989, il est accusé d’avoir lui-même déposé les explosifs qui devaient le tuer, pour se faire de la publicité. Seul, son assassinat, le 23 juin 1992, mettra fin à ces attaques. « Si tu ne meurs pas, tu es coupable d’être en vie », conclut Roberto Saviano.

- Une fiche de lecture de Marie Coutelou, adhérente Anticor de La Rochelle -

http://anticor.org/2012/05/07/le-co...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
ANTICOR a lu "Le Combat contiue" de Roberto SAVIANO
11 mai 2012 - 15h51 - Posté par RICHARD PALAO

MERCI LL pour ce résumé du livre de ROBERTO SAVIANO .

Le capitalisme et sa crise systèmique est prêt à tout pour conserver son hégémonie sur l’économie mondiale , y compris à utiliser les services de la MAFIA et a aider les partis néo-fascistes à accéder au pouvoir pour remplacer la droite classique et la sociale démocratie qui ont du mal à imposer la rigueur aux peuples .







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite