Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Mélenchon : des Echos de collaboration de classe et nationalisme

jeudi 19 avril 2012 - 13h09 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Commenté entre parenthèses par Copas

Source : http://www.lesechos.fr/economie-pol...

Comment imposez-vous votre vision à des pays européens qui ne la partagent pas ?

On ne discute pas entre gens de bonne compagnie. La politique, c’est un rapport entre puissances. Et la France, pour imposer sa vision, ne manque pas d’atouts. Au sein de l’Europe, nous sommes un pays hautement productif, le plus grand en territoire, bientôt le plus peuplé et disposant du deuxième plus vaste territoire maritime du monde. (les confettis de l’empire qu’un gouvernement des travailleurs devra rendre aux peuples colonisés)
L’Europe ne se fera pas sans nous et encore moins contre nous. Les Allemands, eux, ont intérêt à un euro surévalué car leur population vieillit. Ils se croient protégés par leurs excédents commerciaux. Mais leur suprématie en matière de biens intermédiaires sera bientôt battue en brèche par la Chine, le Brésil et tous les pays émergents. Eux aussi sont guettés par la récession. Et il ne leur suffira de rejeter de la zone euro les pays qu’ils qualifient de manière méprisante de « club med ». Les Allemands doivent comprendre que ce n’est pas la productivité qui est le problème de l’Europe, mais le cours de l’euro.

(le problème de la classe ouvrière c’est la bourgeoisie, d’abord. C’est sur que quand on veut rassurer les investisseurs...)

Quant aux solutions concrètes, je réclame la mise en place de barrières douanières aux frontières de l’Europe.

Cela ne risque-t-il pas d’entraîner des représailles des autres pays ?

Mais bon sang, arrêtons de gémir devant la mondialisation ! L’Europe réalise 25 % du PIB mondial, la Chine 10 % seulement. Nous n’avons donc rien à craindre d’un recul du libre-échange. En revanche, nous mettrons en place des politiques de coopération. Y compris avec la Chine.

Et si l’Allemagne refuse cette restriction au libre-échange ?

Mais l’Allemagne acceptera ! Et pourquoi ce serait à eux de décider. Mettons-nous bien ça dans la tête. L’Allemagne est une puissance déclinante et la France une puissance ascendante .(jusqu’où va le crétinisme nationaliste et ses bouffoneries hormonales ! prions que toute cette propagande chauvine ne profite pas aux fachos) Il n’y a pas que l’Allemagne. Je sais bien qu’il y a des règles. Les règles interdisaient aussi que les gouvernements parlent avec les dirigeants de la Banque centrale européenne. Et bien quand il y a eu la crise, tout le monde a accepté de se mettre autour de la même table avec le gouverneur de la BCE.

Vous proposez un retour à la retraite à 60 ans pour tous. Faudra-t-il avoir cotisé 40 ans ou plus ? Quel en sera le coût ?

J’ai dit que 40 ans de cotisations c’était déjà trop et j’en resterais là (donc on saura là qu’on ne sait pas, c’est trop mais on en reste là...hhhuuummmm, il nous prévient là des errements à venir) . Pour ce qui est du coût de la mesure, l’Institut Montaigne l’a estimé à 33 milliards d’euros. C’est 1,65 point du PIB. C’est entièrement finançable. Nous proposons de taxer les revenus financiers des entreprises qui rapporterait 20 milliards d’euros. Ensuite, nous élargissons l’assiette des cotisations, soit 5 milliards, et nous déplafonnons les cotisations patronales, soit une recette de 6 milliards. Enfin, nous supprimons les aides fiscales pour l’épargne retraite par capitalisation, soit 2 milliards d’euros. Je vous garantis que le jour où l’on ferme le robinet de la défiscalisation, tout le monde reviendra à un régime de retraite par répartition.

La gauche du PS que vous animiez a-t-elle pesé entre 1997 et 2002 ?

Sous Lionel Jospin, c’est la gauche du PS qui a donné le tempo, avec 35 heures sans pertes de salaires et l’alliance rouge-rose-verte notamment. Nous avons eu une contribution utile. A la fin de la législature, le rapport de forces s’est dégradé. Le mouvement socialiste a fini par être contaminé par l’orientation blairiste social-libérale, à laquelle François Hollande est d’ailleurs très lié.

(Ces propos pénibles et scandaleux sur le gouvernement qui a privatisé le plus depuis 70 ans et qui nous a amené Le Pen au 2e tour et une classe ouvrière exsangue sont une 1ere réponse aux interros qu’on fait depuis des années sur l’autocritique de cette période.
Vouloir détailler de cette façon c’est biffer la cohérence de la politique menée par ce gouvernement.

On est donc hélas prévenu. JLM n’a donc rien compris de ce qu’il a finalement avec son courant, le PC, les verts... et pas seulement la majo du PS)


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Mélenchon : des Echos de collaboration de classe et nationalisme
19 avril 2012 - 21h29 - Posté par doc lansky

Sur le nationalisme de melenchon, il y a pire : lire cette réponse assez incroyable qu’il a faite à ACDN, l’assoc pour le désarmement nucléaire en particulier les passages en gras et entre parenthèses mes commentaires.

Jean-Luc Mélenchon
Candidat du Front de Gauche à l’élection présidentielle
Député européen
www.jean-luc-melenchon.fr

Les Lilas, le 11 janvier 2012

Monsieur le Président,

Vous m’interrogez sur le désarmement nucléaire et plus précisément sur cinq engagements précis afin de savoir s’ils font partie de mon programme présidentiel.

Je souhaite auparavant vous préciser dans quel cadre je prendrai les décisions concernant la politique internationale de la France.

Créer les conditions de la paix passe par l’organisation de la sécurité collective et du désarmement. L’action de la France doit être guidée par notre participation à la coopération internationale et fondée sur la solidarité des luttes sociales en Europe et dans le monde, la défense des droits de l’homme et en particulier le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes en opposition avec le droit d’ingérence. Il s’agit de réaffirmer la seule légitimité des Etats souverains en matière de politique internationale. Cette conception des relations internationales fondée sur les Etats-nations impose de conforter la puissance de la France, c’est-à-dire sa capacité à infléchir la volonté d’autrui . C’est la résultante de sa capacité économique, son potentiel scientifique et technologique, mais aussi sa capacité militaire. La France doit exercer pleinement sa souveraineté au service de la paix.

Le programme du Front de Gauche est très clair : « La France rompra avec l’alignement libéral et atlantique, la politique de la force et d’intervention militaire, et avec les logiques de puissance pour agir en faveur de la paix, du règlement des conflits et du rétablissement du droit international. Nous agirons pour la dénucléarisation, pour le désarmement multilatéral. » C’est donc bien dans le cadre d’une négociation multilatérale que nous entendons tendre vers le désarmement nucléaire. (comme l’UMP ou le PS)

(...)

Je continue cependant à être opposé à un désarmement unilatéral. En effet, la dissuasion est la garantie ultime de la sécurité et de l’indépendance de la France. Elle a pour objectif d’empêcher tout Etat de croire qu’il pourrait porter atteinte aux intérêts vitaux de la nation sans s’exposer à des risques pour lui inacceptables. Elle doit s’en tenir a la juste suffisance. Au fur et à mesure de la réduction des arsenaux nucléaires notamment des Etats-Unis et de la Russie, la France réduira le nombre de têtes nucléaires. (C’est à dire je te tiens tu me tiens... comme UMP et PS) Vous me demandez de m’engager a suspendre la mise en service de nouveaux armements nucléaires tels que le 4ème SNLE-NG, le missile M5l, le missile ASMP-A. (réponse : eh bien non !!) D’autres décisions significatives peuvent être prises pour démontrer ma volonté de désarmer, tel que l’abandon d’une des deux composantes de la dissuasion ou réduire les crédits consacrés à la dissuasion. Il s’agit de prendre des décisions qui ne mettront pas en défaut la posture de la dissuasion afin qu’elle demeure crédible tout le temps pendant lequel les négociations sur le désarmement nucléaire dureront. De la même façon, je ne peux m’engager à ne jamais utiliser d’arme nucléaire contre quelque peuple que ce soit, (incroyable non ?) cet engagement serait de mon point de vue contre-productif pour la cause de la paix que je défends.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l’expression de mes cordiales salutations.



Mélenchon : la défense de la France au dessus des classes
20 avril 2012 - 00h28 - Posté par Luis

Avec les politiciens bourgeois comme Mélenchon, il y a toujours pire, si on cherche.

Mélenchon a fait le 31 mars un discours sur la défense,
en choisissant le très chic "Cercle républicain de Paris"

Il souhaite "un débat sur le système de défense de la France et de ses alliances". "Cela fait partie des questions fondamentales sur lequel il doit y avoir accord entre Français", juge-t-il.

Il avait approuvé avec les parlementaires PC du parlement européen la boucherie impérialiste en Libye des Rafales (dont il raffole par ailleurs...) et engins de mort similaires US, bénie par l’ONU.

Puis voici le rêve de grande puissance impérialiste accaparant les richesses de la planète.
Relevant la rareté de certaines matières premières comme le gaz, le pétrole et les autres matériaux rares qui se trouvent sous les mers, il conclue : "En tant que deuxième territoire maritime du monde [fruit de l’empire colonial qu’il continue à défendre], nous devons être la puissance de la découverte de la mer (...) car inéluctablement, les conflits de puissance arriveront sur et dans la mer." Il a même souhaité l’installation d’une "base sous-marine en profondeur".

Autrement dit, l’art de tuer symboliquement Jaurès et de voter les crédits de guerre. Il l’a déjà fait, il recommencera sous la houlette du PS bourgeois et impérialiste.

Concernant les militaires, Mélenchon défend l’arrêt de la baisse des effectifs de l’armée française, la seule chose positive que la crise ait obligé Sarko à faire.

Le programme du FdG veut déjà renforcer la police !

Evidemment, finie la campagne pour éliminer les bombes nucléaires françaises.
Pour moi qui ai commencé à militer là-dessus à 15 ans avec les jeunesses communistes dans le Mouvement de la Paix, c’est bien la fin du PCF, voici l’ignoble cocorico "républicain".

Pour éviter la catastrophe économique et politique, il faut rassembler les partisans de la révolution sociale, qui sera d’ici quelques années la seule alternative.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite