Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Nucléaire de gauche, y a bon !

de : Collectif contre l’ordre atomique
jeudi 12 avril 2012 - 12h47 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Le risque nucléaire, ce n’est que quelques centaines de milliers d’irradiés, quelques dizaines de milliers de cancers, quelques milliers d’hectares de terres condamnées lors de la prochaine catastrophe (que la simple probabilité nous promet pour dans moins de dix ans).

Vingt-six ans après Tchernobyl, un an après Fukushima, dans le pays le plus nucléarisé au monde (58 réacteurs et de multiples « incidents » banalisés en « retours d’expérience ») et à l’occasion d’une échéance électorale présentée comme un moment essentiel de la vie « démocratique », aucun des candidats et des forces qui les soutiennent n’éprouve le besoin de dire : « Stop ! Arrêtons tout avant la catastrophe ! »

Pourquoi reconnaître en effet que, au nom du développement technique et économique et de la souveraineté nationale, on a avalisé pendant quarante ans un modèle énergétique (et social) monstrueux rentabilisant des options militaires ?

Pourquoi remettre en cause la perspective d’accords électoraux offrant des postes dans les instances « représentatives » – où l’on pourra éventuellement négocier une sortie du nucléaire dans vingt ou quarante ans, qui ne remette pas en cause les intérêts des grands industriels ?

Pourquoi demander aux citoyens une réflexion collective sur un autre modèle productif – nécessairement plus sobre – et une autre organisation sociale quand on peut se contenter de les inviter à mettre le bon bulletin dans l’urne ?

Et pourtant… si le choix d’arrêter le nucléaire n’est pas fait aujourd’hui de façon maîtrisée, il s’imposera dans l’urgence après la catastrophe, comme c’est le cas actuellement au Japon. Et alors aucune justification électorale ne dédouanera nos grands stratèges et leurs adeptes de leurs responsabilités.

Collectif contre l’ordre atomique

Rappel :
le 26 avril 2012, date anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, retrouvons-nous à 18 heures devant la caserne des pompiers du 26, rue de Chaligny à Paris (métro Reuilly-Diderot) pour un hommage aux 500 000 « liquidateurs » oubliés et aux futures premières victimes de la prochaine catastrophe. Voir


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Nucléaire de gauche, y a bon !
12 avril 2012 - 15h59

Aucun candidat ? Si : Philippe Poutou.
Seul le NPA propose la sortie du nucléaire en 10 ans.



Nucléaire de gauche, y a bon !
12 avril 2012 - 16h19

Pourquoi demander aux citoyens une réflexion collective sur un autre modèle productif – nécessairement plus sobre – et une autre organisation sociale quand on peut se contenter de les inviter à mettre le bon bulletin dans l’urne ?

Ah, on dirait que tu n’as pas écouté Poutou sur France 2 hier (ni rien entendu de la campagne du NPA).

Et ce courant n’a pas attendu Fukumachin, voir le texte ci-dessous qui date de pas mal d’années (chapeau de la résolution écologie d’un congrès de la quatrième internationale, il me semble) et qui pour moi est une boussole :

Une réorganisation d’ensemble du mode de production et de consommation est nécessaire, fondée sur des critères extérieurs au marché capitaliste : les besoins réels de la population et la sauvegarde de l’environnement. En d’autres termes, une économie de transition au socialisme fondée sur le choix démocratique des priorités et des investissements par la population elle-même — et non par les « lois du marché » ou par un Politburo omniscient. Une économie planifiée, capable de surmonter durablement les tensions entre satisfaction des besoins sociaux et impératifs écologiques. Une transition conduisant à un mode de vie alternatif, à une civilisation nouvelle, au-delà du règne de l’argent, des habitudes de consommation artificiellement induites par la publicité, et de la production à l’infini de marchandises nuisibles à l’environnement.

Chico



Nucléaire de gauche, y a bon !
13 avril 2012 - 10h13 - Posté par vériane

Le jour où certains comprendrons ENFIN que la gauche ne se réduit pas au PS et à son flanc gauche le FDG peut être pourrons nous espérer , mais il n’est pire aveugle que celui qui ne veut voir .

Il est illustrant que parmi les anti nucléaires personne ne dénonce l’hypocrisie de Mélenchon sur la question :un référendum d’accord, mais appellera t il à voter pour ou contre ?

Le résultat du référendum sera t il la position du FDG ?

Si le OUI l’emporte le FDG sera t il officiellement pour le nucléaire ?







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite