Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La casse de l’hopital (Privas, Ardéche) continue, (lettre d’une jeune maman)


de : Garibaldi
lundi 9 avril 2012 - 23h18 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 22.1 ko

Madame, Monsieur ;   Je me permets aujourd’hui de vous adresser à titre d’information la lettre que j’ai envoyé à différents élus, à l’hôpital de Valence, l’hôpital de Privas ainsi qu’à l’Agence Régionale de Santé.   Notre système de santé va mal. L’hôpital public est en danger.   Mon histoire renforce encore un peu plus l’importance de la nécessité de maintenir la maternité de Privas.   Je vous demande de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour vous opposer aux fermetures en cours, prévues, envisagées, pour réclamer des fonds auprès des pouvoirs publics afin de rouvrir des lits supprimés et en créer de nouveaux, si nécessaires , pour répondre aux besoins des populations.

Je vous remercie de me rendre compte de toutes les démarches que vous aurez entreprises en ce sens.

Une usagère très très déçue mais attachée au service de l’hôpital public.       Objet : réclamation     Madame, Monsieur,   Je vous adresse aujourd’hui ce courrier pour vous faire part de mon indignation devant un service publique de santé dégradé de jour en jour !

En effet, mon mécontentement concerne l’hôpital de Valence.

Entendons nous bien sur le terme hôpital. Je parle ici d’un ensemble, pas du personnel mais de l’organisation hospitalière.

J’ai accouché le 29 Décembre dernier (29/12/2011) dans des conditions chaotiques dans cet hôpital. (Je suis suivie par le service gynécologie de Valence depuis plus de 10 ans et avait bien prévu d’y accoucher)
Je m’explique : je suis arrivée le 28/12 vers 23h pour accoucher.
La sage-femme m’a vite fait comprendre que le service été saturé.
Je suis rentrée en salle d’accouchement vers 3h pour accoucher à 5h30.
Je me suis retrouvée seule (avec mon mari (aucune blouse de protection lui a été remise)) pendant tout le travail car il y avait d’autres accouchements et que le personnel était trop peu nombreux.

 La sage-femme est arrivée pour sortir mon bébé tout en ayant un œil sur les autres monitorings des femmes accouchants elles aussi dans les autres salles. (Par un système informatisé présent à mes côtés).Bien que très compétente et humaine, elle m’a rapidement laissée avec mon bébé pour s’occuper d’autres femmes.
Mon fils est resté contre moi nu afin de faire du « peau à peau »à ma demande. Mais très vite ce « peau à peau » à duré d’interminable heure. Seule dans cette salle d’accouchement, faute de personnel je me suis résignée à enroulé mon fils dans mon écharpe.
Une sage-femme est venue me dire à 9h30 qu’il n’y avait pas de lit pour moi, qu’ils cherchaient une place. Je lui demande à cet instant de sortir de la salle d’accouchement où j’attends depuis 4heures dans une position désagréable (table d’accouchement) et demande un lit et une couverture pour mon fils que je tiens dans les bras depuis 4 heures.
Peu de temps après, vers 10h je suis transférée dans une salle de travail (où une femme est déjà, en phasse de réveil après une césarienne) le va et vient du personnel est incessant, je réclame une couverture pour moi et à nouveau un lit pour mon fils. Le personnel m’explique que le service est plein, qu’ils n’ont plus de lit pour mon bébé !!!! et qu’ils me cherchent une chambre et iront voir s’ils trouvent une couverture (frigorifiée par la climatisation, je me couvre avec ma veste). Mon fils aura un lit à 14h30 soit 9h après avoir accouché !

Ma fille (mon aîné) souhaite me voir ainsi que voir son petit frère. Le personnel refuse car je suis à l’étage des accouchements et non à la maternité. Devant mon insistance, car convaincue que cet instant est important pour moi et pour elle, on accepte que ma fille voit mon fils dans le hall de la maternité ! Cette « rencontre » intime tant importante à mes yeux restera un de mes pires souvenirs : Mon fils entre 2 courants d’airs (tel un hall de gare) ; ma fille (ainsi que les passants) me voyant couverte uniquement par une chemise de l’hôpital, épuisée sur une chaise à roulettes… expliquant à ma fille de 4 ans que je n’ai pas de chambre pour la recevoir.
A bout physiquement et nerveusement je craque et demande un transfert express à la maternité de Privas pour pouvoir être prise en charge dignement.
Je demande un traitement anti-douleur car j’ai de violentes contractions, l’on me répond que je n’y ai pas droit. ( ??!) ; ainsi que du Lovenox+bas de contentions car je suis sujette au phlébite et que c’était prévu initialement (comme pour mon premier accouchement) ma demande ne peut aboutir car ils ne retrouvent pas cette « partie » de mon dossier expliquant mes problèmes circulatoires.
Je suis enfin transférée avec mon fils ce même jour à 17h à la maternité de Privas.
Heureuse de trouver un vrai lit pour mon fils et moi ainsi que des couvertures, dans une vraie chambre. Soulagée par la douleur, et prise en charge avec de l’Eparine, j’aspire à un peu de repos et afin pouvoir « rencontrer » mon bébé.
Trois jours après mon accouchement je me plains toujours de violents maux de ventre, le personnel de Privas me fait faire des examens complémentaires (Prélèvement, analyses urines + sang) pour m’annoncer que j’ai contracté une importante infection lors de l’accouchement (echérichia coli + stréptoquoque B) qui m’a contrainte à prendre un antibiotique (Amoxiciline) qui a été résistant puis un autre (Furadantine) pendant 1 mois !
Par chance mon fils n’a pas été contaminé ! Par chance l’infection est partie, j’ai pu continuer à allaiter mon fils.
Je suis scandalisée de voir qu’en France, en 2012, dans un hôpital Public, (financé avec nos impôts) l’on puisse accoucher dans de pareilles conditions !
Vous ne me rendrez pas les premiers instants magiques que je n’ai pas eus avec mon fils (dû uniquement à un chaos hospitalier et non pour des raisons médicales).
Vous ne me rendrez pas les premières semaines perdues (d’épuisement physique qui s’en sont suivis dû à la douleur et aux traitements antibiotiques) de mon congé maternité pour materner et créer du liens avec mon fils.
Je ne mets pas en cause le personnel hospitalier (qui est contraint de travailler dans des conditions inacceptables !) je mets en cause la fermeture des maternités environnantes
Valence qui contraint les femmes à accoucher à Valence, je mets en cause le nombre trop faible de lit à la maternité pour le nombre d’accouchements, le manque d’effectifs évident.
Je reconnais l’utilité, la compétence et la nécessité de la maternité de Privas en Ardèche qui est menacée d’année en année de fermeture. Nous ne pouvons pas accepter d’être pris en charges dans des hôpitaux publics dans de telles conditions !
Doit-on aller dans des cliniques privées pour être soigné dignement ?
N’est-ce pas la santé à deux vitesses ? (Une pour les personnes aisées financièrement et l’autre pour les plus modestes ?)
Nous devons réagir ! Ne pas accepter l’inacceptable ! La santé est l’essence même de la vie ! Une société malade est une société qui va mal ! Non à la suppression des lits ! Non à la suppression de personnel ! Non à la fermeture des maternité !
Nous ne pouvons pas penser le service public hospitalier comme un service rentable où le rendant et l’esprit comptable prévaut sur la santé et la dignité humaine !
J’espère par ce courrier vous avoir interpellé et qu’ainsi vous ferrez tout ce qui est en votre pouvoir pour sauver notre service de santé.  



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La casse de l’hopital (Privas, Ardéche) continue, (lettre d’une jeune maman)
10 avril 2012 - 10h49

Il y a une vingtaine d’années mes enfants sont nés à la maternité de l’hôpital de Privas, dans de bonnes conditions, avec un personnel assez nombreux pour être disponible et efficace.

En 20 ans ceux qui nous ont gouvernés ont drastiquement abaissé la qualité du service public de santé au nom des principes libéraux.
Depuis quelques temps la fermeture de la maternité est dans les projets, mais la population fera tout pour résister !

Chico



La casse de l’hopital (Privas, Ardéche) continue, (lettre d’une jeune maman)
18 avril 2012 - 06h21 - Posté par elnino

Le pire est devant nous ... L’Ardèche dans le découpage territoriale n’apparaîtra plus sur commande des ARS ..
En effet la partie d’Annonay appartiendra au territoire de la Loire et la partie de Privas se tournera vers la Drôme .. parce que dans les communautés Hospitalières de territoire que préconise la Loi Bachelot ou Hôpital patient Santé Territoire il n’y aura qu’un Hôpital Central duquel déclinera toutes les activités périphériques avec des Centres Hospitaliers Généraux qui appartiendront à ce territoire .. A noter que dans ce découpage pour la Région Rhones Alpes l’Ardèche n’apparâitra plus ... C’est la fin de la logique Républicaine de santé qui visait qu’on soit égaux devant la santé et ce peu importe le lieu de vie, les conditions de vie ...

Ce témoignage est éloquent de ce qui se passedans la santé ... il est urgent que l’on abolisse cette loi scélérate "hôpital Patient Santé Territoire" de même qu’il est urgent qu’on revienne sur les ARS (loi Juppé) et leurs supers directeurs au super pouvoir qui décline de manière verticale leur décision et les laisse supporter par les usagers et les professionnels de santé du territoire considéré ... de même qu’il est indispensable de revenir sur la loi 2003 instaurant la tarification à l’activité ... pour revenir à des valeurs plus simples partant des besoins sanitaires sur un territoire et non pas d’intérêts privés qui veulent élargir le champ du secteur marchand ..

Debout rien n’est définitif et c’est important de réagir tant comme usager que professionnels






L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
2 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite