Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

MERAH… SQUARCINI… SARKOZY !

de : Makhlouq
jeudi 29 mars 2012 - 19h54 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Que les autorités supérieures de l’Etat montent au créneau concernant l’affaire Merah ne parait pas chose anodine. Que le directeur d’un service de Renseignements français s’en mêle parait encore plus anormal. Qu’il donne des informations démenties par d’autres services secrets ne peut que jeter le doute, le trouble et le discrédit sur les prétendus agissements de Mohamed Merah, le présumé tueur de Toulouse et Montauban. Ne sommes-nous pas dans une affaire manifeste de false-flag pouvant aider à l’accession au pouvoir ?

Après que la machine de l’holocauste fut repartie avec l’affaire Merah voici que se met en place celle de la diabolisation d’une communauté spécifique… dans un État laïc… ne l’oublions pas. Le scénario se répète identique à lui-même, sans variation, à tel point que la chose en devient banale pour les moutons qui aiment à se laisser tondre docilement. Diabolisation préméditée donc dans une optique électoraliste.

Dans un précédent article, concernant la même intrigue, j’avais émis des doutes sur cette affaire l’assimilant à un false flag, accréditant la « théorie du choc ».

Il se trouve que le débroussaillage, avec le recul, permet de voir un petit peu plus clair dans cette misérable aventure.

Je m’explique.

Il est curieux que ces crimes arrivent à un mois des élections présidentielles. Même… très curieux. Il est encore plus étonnant qu’ils en deviennent une affaire d’Etat et que, automatiquement, on les habille de la toge de l’antisémitisme… exclusivement… balayant d’un revers de main l’acte islamophobe et christianophobe puisque auparavant deux musulmans et un chrétien furent tués dans le silence le plus complet et le plus complice d’une presse qui n’arrête pas de nous faire vomir par sa soumission intégrale au système pourri jusqu’à l’os.

Pourquoi en faire une affaire antisémite avec l’éternel battage médiatique que l’on connait et la complicité des partis de droite, d’extrême droite et socialiste ? Parce que dans cette histoire l’on a tout intérêt à « victimiser » une population en en stigmatisant une autre. Pas n’importe quelle population. La juive particulièrement, prise en otage, créerait dans l’inconscient collectif l’éternelle culpabilisation permettant aux sionistes d’avoir les mains libres et d’agir impunément sans être importunés. C’est pourquoi toutes les institutions manifestement adeptes de Herzl et inconditionnellement pro-israéliennes reprennent le relais, une à une, en bon ordre afin de faire perdurer la flamme de la persécution.

Cela a un double intérêt :

– Permettre à l’Etat « démolicratique » du Moyen Orient d’entreprendre une opération d’envergure (bombardement des installations nucléaires iraniennes, bombardement de la population civile de Gaza)

– Créer un état de choc permettant de propulser le pion Sarkozy, inconditionnel d’Israël, à la Magistrature suprême française… car qui, mieux que lui puisqu’il a affirmé sa servitude, peut veiller aux intérêts de l’Etat sioniste ?

Pourquoi l’affaire Merah est encore une fois identique aux autres fausses affaires d’antisémitisme et constitue un false flag ?

Parce que, rappelons-nous, un témoin aurait vu lors de l’assassinat des deux soldats musulmans, le tueur qu’il aurait décrit comme corpulent, portant un tatouage ou une cicatrice au niveau de la joue gauche… ce qui ne correspond aucunement à la description de Mohamed Merah. Depuis… le témoin a disparu… on n’en parle plus ! Bizarre ! Bizarre !

Autres points non moins importants.

1. C’est Bernard Squarcini lui-même, Directeur central du Renseignement intérieur, qui dresse le tableau de l’assassin. En principe, un haut fonctionnaire de pareil service agissant dans l’ombre habituellement, n’apparait pas. Pourquoi, alors, a-t-il dérogé à la règle dans ce cas précis ? D’autant que la plupart des informations données par lui à la presse ont été infirmées par d’autres services secrets étrangers notamment le passage de Mohamed Merah en Afghanistan et au Pakistan ?

2. Bernard Squarrcini… est un proche de Sarkozy… même très proche puisque le Président aurait créé le service… pour lui. Il est aussi un élève de Pasqua… autre mentor de Sarkozy.

3. Mohamed Merah était un familier de Squarcini…puisqu’il le tutoyait. Comment un jeune de banlieue pourrait-il être aussi proche d’un aussi haut fonctionnaire de l’Etat ?

4. Le présumé tueur de Toulouse et de Montauban aurait visité Israël. Curieux, quand on sait qu’un voyageur portant un nom arabe ou musulman est soumis à un interrogatoire serré déjà à Roissy par le Mossad ? En outre… si même il portait un faux passeport on sait parfaitement que les Israéliens font du délit de faciès. Alors… pourquoi a-t-il pu passer ?

5. Encore plus curieux. Mohamed Merah se serait rendu en Syrie et dans d’autres pays comme la Jordanie et l’Irak. S’il est vrai qu’il peut être accepté dans les deux derniers en raison d’accord avec Israël… il est totalement impossible qu’il l’est fait dans le premier car il est connu qu’on ne peut fouler le sol syrien ou libanais dès lors que l’on possède un visa israélien sur son passeport.

6. Merah que l’on nous présente comme un salafiste pur et dur n’en a aucunement l’attitude puisqu’il était adepte des boites de nuit et prenait de l’alcool. Quand on sait que le salafisme est la ligne la plus dure des déviants… on ne peut que se poser des questions sur la véracité des faits rapportés.

7. Curieusement… les terroristes laissent toujours des traces derrière eux à l’instar des limaces. C’est pourquoi les histoires de camions, véhicules bourrés d’armes et de Corans ne laissent plus de doute… sur le doute quant à la croyance à pareils mythes.

En conséquence, toutes ces questions remettent à l’ordre du jour l’opération menée par le RAID dont aucune image n’a filtré… bien évidemment… les journalistes se contentant de ne rapporter que les os que leur jettent les autorités… sans aucune investigation.

Mohamed Merah ne parait pas être ce que l’on tente de nous faire croire sans conviction. Serait-il alors un simple agent d’information au service du Renseignement français ? Cela parait de plus en plus évident.

Aurait-il été enrôlé afin d’infiltrer les djihadistes ? Cela n’est pas impossible quand on sait que les services secrets engagent des jeunes Maghrébins à dessein.

Enfin… les questions qui vont faire mal. Mohamed Merah est-il… vraiment… le tueur de Toulouse ? Son histoire n’est-elle pas un false-flag remettant à l’ordre du jour le thème de la sécurité dont Sarkozy en est le chantre ?

Bien évidemment… après cette histoire les journalistes le mettront en scène comme le « Sauveur » de la situation. Il remontera dans les sondages.

Alors… à qui profite l’ « Opération Merah » ?

Une certitude pourtant… pas aux Musulmans !


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
MERAH… SQUARCINI… SARKOZY !
29 mars 2012 - 21h41 - Posté par mira

Analyse pertinente corroborée par les ex chef de la DST et du GIGN : Prouteau et Bonnet qui s’interrogent ...

Mais le quidam moyen ne semble pas se poser de question, c’est étonnant quand même. Depuis le début, je suis interrogative car c’est si gros.

Un polar mal ficelé presque.

Voilà quelqu’un qui a été en Afghanistant ( 20 dans son cas en France, le seul à Toulouse je crois ? en tout cas en haut du panier du fichage) , qui n’a pas été inquiété après le premier meurtre en lien avec l’Afghanistan ou au moins les 2 suivants. 4 jours pour le trouver en ayant l’adresse IP etc etc ...

Sa mort totalement foutrak ...

Mais non l’opinion plutôt que de se révolter devant ce trio Guéant, Squarcini, Sarkozy qui a généré pendant 30 h un suspense honteux , au contraire, avale des couleuvres. Désespérant !

Juste après le "Président" adopte, un ton paternel et protecteur (infantilisant) quoique anxiogène , pour finir par repartir sur des contrées xénophobes et racistes. C’est une honte !

Et le pire, c’est qu’il remonte aidé involontairement par un Mélenchon qui va affaiblir le PS. pourtant c’est une histoire de Salut public, il faudrait qu’ils dégagent ... au secours !



MERAH… SQUARCINI… SARKOZY !
29 mars 2012 - 22h56 - Posté par Joannès

Et, vite, anxienx je suis de savoir, ce serait le bouquet final, s’il fut effectivement en Israël et commandité par qui ? La question reste toujours sans réponse !


Ben voyons...
29 mars 2012 - 22h09 - Posté par RGB

A qui profite le complotisme ?

Le moins qu’on puisse dire de cette affaire, c’est qu’elle est encore fraîche et que s’avancer et affirmer péremptoirement que c’est ceci ou celà, n’est pas anodin non plus. l’auteur de l’article conclut par des questions, mais en réalité il affirme. Moi j’avoue que je ne sais pas, et que j’espère en savoir plus.
Alors quitte à jouer l’interprétation délirante, autant envisager les hypothèses sous différents angles.
 MM est une petite frappe qui fait des ménages pour les services français, mais coup classique, il finit par être convaincu par les idées qu’il feint de défendre, passe à l’action, et échappe plus longtemps qu’il eût été souhaitables aux services, qui sont des BRANQUIGNOLS.

 MM est sous cloche, sous surveillance, c’est un jihadiste qui agit seul ou en groupe, c’est selon, les services le laissent faire, voire même lui fournissent du matos, puis le liquident, ils laissent couler le sang car ce sont des SALAUDS.

 MM est en lien avec des groupes qui sous un dehors religieux, agissent en fait pour le compte d’intérêts étrangers quoique mouillés avec les services français. Lybie, Mali, Niger etc... Il finit par péter un câble et mordre la main qui le nourrit, mais chez nous. Les services français le liquident pour ne pas dévoiler leurs petites magouilles avec l’emir du quatar. Ce faisant ils laissent passer l’occasion d’interroger MM et donc, de mettre la main sur des gens potentiellement dangereux : ce sont donc des TRAITRES...

 MM est exactement ce qu’à dit squarcini, et tout ce qu’on dit dans la presse est vrai. On cherchera donc le responsable aux plus hauts sommets de l’Etat, chez tous ces crétins arrogants et incultes qui prétendent réformer en un an ce qui a mis des siècles à se construire, en fusionnant-siscionnant les services, en mettant des fonctionnaires spécialisés dans la lutte antiterroriste aux trousses des gens de Tarnac, en rabaissant le niveau culturel des RG des sous-préfectures de province au niveau politique d’un représentant de commerce, bref, en appliquant connement leur RGPP aux forces de répression... et en étant rivé sur l’aspect médiatique des choses, ce qui pourrait par ailleurs tout à fait justifier, chez ces CRETINS CRIMINELS, de fabriquer des preuves.

 MM est une taupe du Mossad, ou alors un sympathique innocent qui passait par là et qui est victime d’une horrible machination...

Pourquoi choisir tout de suite la dernière solution ? A qui profite le complotisme ? "Pas aux musulmans en tout cas", me permettrais-je de copier...



Ben voyons...
30 mars 2012 - 16h23 - Posté par

A mon avis "on" ne "choisit" pas la dernière solution...

Parce qu’il s’agit aussi peut-être de toutes celles ci ensemble.

Mais, car il y a un "mais" : Ou est donc passé le témoignage diffusé au Soir 3 qui décrivait le tueur en scooter comme trapu, costaud et tatoué au visage lors de l’assassinat des deux militaires ???

Et pourquoi on n’en parle plus, même pour démentir. (Je n’ai pas réussi à retrouver la séquence diffusée alors aux infos. C’était une femme qui témoignait).

Parce qu’il y a aussi vraisemblablement autre chose. Il n’y avait peut-être pas qu’un seul tueur.

Et si c’est le cas le deuxième n’était ni intégriste, ni djihadiste.

Les intégristes wahabbites ne portent aucun tatouage tout simplement parce que ça leur est interdit par leur religion.

Ensuite pour complèter la chose je dirais que c’est justement parce que rien ne colle dans cette histoire qu’il faut sortir TOUTES les hypothèses. Même les plus folles et même les plus politiquement incorrectes. Parce que c’est le seul moyen pour que l’étouffoir ne retombe pas sur l’événement.

Et si vous me demandez pourquoi j’insiste je vous répondrai : "Parce que le prochain événement ça sera peut être VOUS, (ou moi), qui en serez l’acteur involontaire en temps que victime".

Cependant, je pense que cette parodie mal ficelée ne servira pas cette fois ceux qui l’ont induite ou commanditée comme ce genre d’opération a pu servir ailleurs et en particulier aux USA.

Tout d’abord parce que la réalité de conscience des masses en France et celles aux USA ça n’a rien à voir.

Ensuite parce que, en dehors du fait qu’elle porte préjudice à une catégorie de population, (Les arabes musulmans), je pense que les autres catégories de population touchées par ces crimes, et qui ne sont pas toutes aveuglées par la propagande gouvernementale ou sioniste, (Je parle ici d’abord de la Communauté juive en France, mais aussi de celle des militaires français), ces catégories là, qui sont à mon avis parmi celles qui sont le mieux informées sur ce type de coups tordus ne vont pas se laisser exploiter comme « mine à victimes » sans réagir.

Et ça risque de retomber sur le cul des instigateurs de la chose.

Parce qu’on peut être fidèle à l’Etat sioniste comme certains juifs religieux ou à la République française comme les militaires en font serment mais à mon avis les limites de cette fidélité s’arrêtent aux intérêts vitaux personnels des catégorie de personnes en question.

Sans compter l’avis des personnels de police engagés dans l’action qui ont été roulés dans la farine et ont risqué leur peau. Et pas par une petite frappe de banlieue mais bien par leurs supérieurs politiques.

En réalité cette lamentable et dramatique histoire a au moins le mérite de démontrer que tout le monde dans ce pays a intérêt à mettre hors d’état de nuire ceux qui ont instigué cette horreur.

Et que ça ne sera pas nécessaire à mon avis d’aller les chercher en Afghanistan chez des gardiens de chèvres ou dans les caves des banlieux du 9-3 …

Les coupables sont probablement bien plus près de nous et bien mieux placés que ce qu’on croit.

G.L.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite