Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Vague de froid : un fort risque de black-out (+ video)

de : Stéphane Lhomme Observatoire du nucléaire
vendredi 3 février 2012 - 13h49 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

OBSERVATOIRE du NUCLEAIRE

L’Observatoire du nucléaire, présidé par Stéphane Lhomme, est un organisme indépendant de surveillance de l’industrie nucléaire

Communiqué du jeudi 2 février 2012

Vague de froid : un fort risque de black-out électrique qui démontre la faillite de l’option française "nucléaire + chauffage électrique"


A quand la catastrophe par Squapad


 Cette année, l’Allemagne ne pourra plus exporter massivement de l’électricité vers la France

 Dépendance énergétique, émissions de co2 : le flop des supposées vertus du nucléaire

Une puissante vague de froid touche actuellement la France et devrait encore s’intensifier au cours de la semaine. A cette occasion, l’option "centrales nucléaires + chauffages électriques", imposée en France de longue date, va à nouveau démontrer son absurdité : la consommation d’électricité française va atteindre de tels sommets que le parc nucléaire, bien que gigantesque, va être totalement dépassé.

Ces derniers hivers, c’est en important massivement du courant, en particulier depuis l’Allemagne (*), que la France nucléaire a pu éviter, parfois de justesse, un black-out électrique. Défendant obstinément leur idéologie pronucléaire, les autorités françaises n’ont pas saisi ces occasions pour reconnaitre la faillite de leur stratégie.

En effet, l’option nucléaire était supposée permettre à la France de se chauffer de façon autonome sans dépendre des importations de combustible. Or, finalement, c’est bien... en important massivement que la France a alimenté, ces dernières années, des millions de chauffages électriques.

Mais, suite à la catastrophe de Fukushima, l’Allemagne a pris la sage décision de fermer immédiatement ses 8 plus anciens réacteurs. En conséquence, cet hiver, l’Allemagne ne pourra plus sauver la France du black-out. Cette situation contredit trois des principaux prétextes avancés pour "justifier" l’option nucléaire malgré sa dangerosité extrême :

 la supposée sécurité d’approvisionnement :

EDF déclenche en ce moment diverses procédures dans l’espoir de pouvoir passer cette vague de froid sans avoir à reconnaître l’absurdité de l’option "nucléaire + chauffages électriques". Il s’agit en particulier de la procédure dite d’ "effacement" qui consiste à demander à des industriels, en échange de forts dédommagements - de cesser leurs activités afin de réduire la consommation nationale d’électricité : un comble au pays de l’atome !

 la supposée indépendance énergétique

Cet argument est déjà contredit par deux données : a) même poussé à son maximum, le nucléaire ne couvre que 15% de la consommation finale d’énergie en France (ne pas confondre avec la part du nucléaire dans l’électricité produite) b) 100% du combustible nucléaire, l’uranium, est importé Mais la situation est encore plus absurde lorsque l’on constate que, l’hiver, la France est contrainte d’importer massivement de l’électricité.

 la supposée réduction des émissions de co2

Depuis des années, l’hiver, EDF a recours à de nombreuses centrale électriques thermiques (gaz, charbon), fortement émettrices de co2, afin d’alimenter le parc français de chauffages électriques... qui devait théoriquement éviter de causer des émissions de co2 ! D’ailleurs, une étude du RTE et de l’Ademe (**) reconnait que le chauffage électrique est plus fortement émetteur de co2 que le chauffage au gaz !

Alors que la Cours des comptes a présenté lundi un rapport qui a contredit la thèse selon laquelle l’électricité nucléaire serait peu chère, on constate donc l’inexistence de toutes les supposées vertus de l’énergie atomique, contestées de longue date et à juste titre par les organisations antinucléaires.

Par contre, comme démontré par exemple par les catastrophes de Tchernobyl (1986) et de Fukushima (2011), ou par la production irresponsable de déchets radioactifs qui vont rester dangereux pendant des millénaires, les ravages causé par l’industrie nucléaire sont, eux, bien réels.

Il est donc grand temps de stopper l’industrie nucléaire. Il restera alors "seulement" à démanteler à grands frais les installations et à s’occuper des déchets radioactifs... pendant des millénaires.

(*) C’est ainsi que, chaque année depuis 2004, c’est bien la France qui est importatrice d’électricité depuis l’Allemagne. Cf http://observ.nucleaire.free.fr/importations-fra-all.htm

(**) http://observ.nucleaire.free.fr/CO2-Chauffage-electrique-RTE-Ademe.pdf


la patte à Pat Es sécateur d’images :

Montage ; une vidéo collaborative avec Michel Gueritte (Ville sur Terre) qui en a élaboré le graphique, que je trouve personnellement très pertinent ...

Des extraits des émissions :

C’est pas sorcier, diffusée sur FR3, a l’attention des enfants (un mercredi ). L’ensemble du document télévisé , laisse ce sentiment, « n’ayez crainte, on s’occupe de tout » ... La CRIIRAD y apparait , tout juste , 5% du temps ...Pour le reste, du power point télévisuel, des inspections ASN dans les centrales flambantes neuves, tout y est tout de belles couleurs, bref , de la maitrise en propagande ...

 La deuxième : C’est dans l’Air, le journalisme à la Calvi ... , c’est pas le pire, CABROL un pseudo météorologue et notaire du nucléaire, ainsi que le Géo-politologue Patrice GEOFFRON, spécialisé en énergie, directeur de la Fondation Université de Dauphine.

A noter, à propos de gel éventuel des fleuves pour le refroidissement des centrales, Cabrol fait mine d’évoquer le risque pour les centrales nucléaires, l’universitaire de bifurquer aussitôt dans des propos hydrauliques et hors sujet, le gel des barrages etc etc ... Calvi, n’a pas fait son métier, d’ailleurs étonné qu’il est, de se faire apprendre que depuis tout temps, l’eau H2O, gel à 0°c , barrage ou pas et sous certaines conditions bien entendu , et une fois de plus ...

M. Geoffron Patrice de la Fondation Dauphine , la science en PPP , c’est financé par ;

Les gentils donateurs :

 Bouygues
 Bolloré
 Lagadère
 GDF SUEZ (SUEZ 65% gdf 35% , en réalité qu’on se le dise, usurpation de nom)
 Crédit Foncier, EDF, AREVA, BNP Paris Bas ...bref le gratin du capitalisme franco jacobin des mines & émérites !

Il ne manque plus ...et qui sait une filiale de FNHulot

 Alors, un débat dans ces conditions là, pour un référendum sur des thèmes aussi complexes .. ??

Non pas que tous sont idiots, mais la vivacité de la publicité est telle que .... !

Twitter : http://twitter.com/OBSERVNUCLEAIRE


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Vague de froid : un fort risque de black-out
3 février 2012 - 14h03 - Posté par Dede

Et si l’ont relayait par des chaînes sms, twitt, facebook, msn, etc, un appel à allumer tous les appareils électriques au max ce soir à 19h ?







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite