Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Quand les "non" au traité européen s’invitent dans les manifestations...

de : Barroux et Monnot
lundi 7 février 2005 - 21h47 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 42.7 ko

de Rémi Barroux et Caroline Monnot

Ici, ce sont des "non" collés sur les poitrines. Là, des affiches avec ces mêmes trois lettres qu’on repère de temps à autre sur les camionnettes-sono. Dans le cortège parisien, un nombre non négligeable de manifestants profitent de l’occasion pour arborer leur opposition au projet de traité constitutionnel. Et dans les rangs de la CGT, ces proclamations sonnent comme un défi.

Sur le parcours, se sont rangés en autant de points fixes les principaux courants de gauche et d’extrême gauche favorables au "non". Pour le PS, seul Nouveau Monde, le courant d’Henri Emmanuelli et de Jean-Luc Mélenchon, a mobilisé des troupes à Paris. François Hollande est à Rennes. "Bernard Thibault, pour lequel j’ai un grand respect, conduit une mutation syndicale dans sa formation qui me paraît utile pour la CGT", a déclaré le premier secrétaire du PS. Laurent Fabius est à Carcassonne. Et refuse de commenter la prise de position de la centrale.

M. Mélenchon, entouré de dizaines de militants boulevard Voltaire, affiche la couleur : il se tient sous de larges panneaux bordeaux sur lesquels on peut lire "Pour moi, c’est non". Et le petit groupe qui l’entoure fait une ola d’honneur à l’arrivée des rangs cégétistes. Les autocollants lie de vin, qui déclinent la formule, sont distribués à tour de bras. Le matin même, dans un entretien à France Soir, le sénateur socialiste de l’Essonne avait qualifié le "non" de la CGT de "renfort considérable".

Quelques mètres plus loin, sur un bord de trottoir, les communistes distribuent des tracts. "Votons non !", disent leurs autocollants. Marie-George Buffet s’agace qu’on croit le PCF à la manœuvre derrière la CGT. "Je rigole quand j’entends cela. Comme si aujourd’hui on avait les moyens d’imposer quoi que ce soit à qui que ce soit !", s’énerve la secrétaire nationale.

"ON NE VEUT PAS LA PEAU DE THIBAULT"

"Henri, faudra qu’on se voit, qu’on discute" : en marge du cortège, Michel Muller, le puissant patron de la Filpac (le Livre CGT), qui a soutenu Bernard Thibault lors du comité confédéral national du 3 février, improvise un tête-à-tête avec Henri Emmanuelli. Le député (PS) des Landes assure que ses troupes à la CGT ne se sont pas conduites en fraction. Le gros des rangs cégétistes est arrivé à la hauteur d’Olivier Besancenot et de la LCR. Nouvelle pluie de tracts "Faire barrage à la Constitution antisociale".

Dans les rangs de la CGT justement, beaucoup, gênés ou prudents, préfèrent ne pas répondre aux questions. Vincent, lui, n’hésite pas. Militant à la RATP, il déclare : "Bernard a raison en essayant de garder une certaine indépendance vis-à-vis des partis politiques. Une minorité ne peut pas décider pour l’ensemble des militants." Vincent, favorable au "non", reconnaît que peu de personnes ont vraiment abordé la question du traité. "Les militants de base ont du mal à venir aux débats, alors c’est un petit nombre de militants qui décident", explique-t-il.

Plus loin dans le cortège, Franck et Michel défilent avec les cheminots de Paris-Nord. Pour eux, "la CGT a décidé, ce n’est pas grave". "On ne veut pas la peau de Bernard Thibault", tempère Franck. Et Michel ajoute que le syndicat "doit s’engager activement pour le "non", mais expliquer surtout pourquoi le texte du traité n’est pas bon". Serge marche, sa pancarte "Bezons" sur l’épaule. Militant cégétiste du Val-d’Oise, retraité de la fonction publique, il arbore sur son blouson un autocollant du PCF. Pour Serge, "la CGT a choisi à 82 %". Et quand on lui demande si M. Thibault doit quitter la direction de la CGT, il sourit.

http://www.lemonde.fr/web/recherche...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Quand les "non" au traité européen s’invitent dans les manifestations...
8 février 2005 - 03h42

Cette photo provenant d’ une contribution sur paris.indymedia, vous pouvez voir les autres

Cliquez sur autres...



> Quand les "non" au traité européen s’invitent dans les manifestations...
8 février 2005 - 12h02

Je suis syndiqué CGT...
Je ne veux pas "la peau de Thibault", mais tout de même,
ça serait bien qu’il parte de lui meme avec sa clique (le duigou,dumas, etc...)







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
1 commentaire
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
5 commentaires
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite