Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les Iraniens ont une foule de raisons de détester la Grande-Bretagne

de : Robert Fisk
lundi 5 décembre 2011 - 00h25 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 20.3 ko
La récente occupation de l’ambassade britannique à Téhéran n’est que la dernière expression du ressentiment iranien vis à vis de l’ex-puissance coloniale qui n’a jamais réellement accepté son éviction...

Par une étrange ironie, les Iraniens connaissent bien mieux l’histoire des relations anglo-persanes que les Britanniques.

Lorsque le ministère nouvellement installé de l’orientation islamique a demandé à Harvey Morris, l’homme de l’agence Reuters dans l’Iran post-révolutionnaire, de lui fournir une histoire de son agence d’informations, celui-ci demanda à son bureau de Londres de lui envoyer une biographie du baron von Reuter - et il a été consterné de découvrir que le fondateur de la plus grande agence de presse au monde avait construit des chemins de fer en Iran à son immense profit. « Comment puis-je montrer cela au ministère ? » s’est-il écrié. « En réalité le baron était pire que ce putain de Shah ! » Ce dont, bien sûr, le ministère [de l’orientation islamique] a forcément conscience.

La Grande-Bretagne a monté une invasion conjointe de l’Iran avec les forces soviétiques lorsque le prédécesseur du Shah s’était par trop rapproché des nazis durant la Seconde Guerre mondiale, et elle a ensuite aidé les Américains à renverser le gouvernement démocratiquement élu de Mohammed Mossadegh en 1953, après que le nouveau gouvernement ait nationalisé les possessions pétrolières de la Grande-Bretagne dans le pays.

Cela n’a rien d’un mythe, et il s’agit d’une véritable conspiration sur le terrain. La CIA avait appelé cela l’Ajax Operation et les Britanniques ont sagement mis leurs ambitions en retrait en l’appelant Boot Operation. L’agent du MI6 à Téhéran était le colonel Monty Woodhouse, préalablement notre homme des opérations spéciales dans la Grèce occupée par les Allemands. Je connaissais bien « Monty » - nous avons coopéré ensemble quand j’ai enquêté sur la sinistre carrière militaire de l’ex-secrétaire général des Nations unies Kurt Waldheim - et c’était un homme impitoyable. Woodhouse a amené des armes en Iran pour une encore inexistante « résistance » et il supporta avec empressement le projet de la CIA de financer des mises en scènes de manifestations de « bazaris » à Téhéran (dans lesquelles, bien sûr, des centaines, voire des milliers de gens sont morts) pour renverser Mossadegh.

Et ils ont réussi. Mossadegh a été arrêté - par un agent ensuite mis à mort durant la révolution de 1979 - et le Shah encore jeune fit son retour triomphal pour imposer son règne, aidé en cela par sa police secrète - la SAVAK - dont les séances de torture infligées aux femmes opposées au régime ont été dûment filmées et - selon le grand journaliste égyptien Mohamed Hassanein Heykal - distribuées par les agents de la CIA à leurs alliés en l’Amérique du Sud et dans le monde entier comme un manuel « de formation ». Comment les Iraniens se permettent-ils de se rappeler tout ça ?

Les Iraniens ont découvert dans la masse de documents secrets américains trouvés dans l’ambassade américaine - après son occupation durant la révolution iranienne - non seulement les tentatives de Washington de renverser le nouveau pouvoir de l’ayatollah Khomeiny, mais aussi la poursuite du partenariat des services de renseignement américains et britanniques.

L’ambassadeur britannique, est resté presque jusqu’à la fin convaincu que le Shah, bien que profondément affaibli, allait survivre. Et les gouvernements britanniques successifs ont continué à enrager sur la nature prétendument terroriste du gouvernement iranien. Tony Blair - même lors de l’enquête officielle sur la guerre en Irak - s’est encore mis à délirer sur une soit-disant nécessité de tenir tête à l’agression iranienne.

Quoi qu’il en soit, les Iraniens ont saccagé [notre ambassade] et se sont ensuite enfuis, nous dit-on, avec un tas de documents de l’ambassade britannique. Je suis impatient de lire leur contenu. Nous pouvons être certains qu’il sera bientôt révélé.

Traduction : http://www.info-palestine.net/artic...

30 novembre 2011 - The Independent - Vous pouvez consulter cet article ici :

http://bellaciao.org/en/spip.php?ar...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite