Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

En direct d’Egypte : conflits interconfessionnels ?


de : Claude Deloume
dimanche 16 octobre 2011 - 23h22 - Signaler aux modérateurs

Lu sur le blog de Sylvie Nony, prof au Lycée Français du Caire :

"13 octobre 2011

par snony

Les récents événements en Égypte sont à la fois consternants et inquiétants. Deux sentiments palpables parmi la population qui « encaisse » ce nouveau coup porté à l’espoir qu’avait soulevé la révolution de construire un pays plus juste. Le traitement médiatique et politique de ce que certains refusent d’appeler « événements » ajoute à la colère des égyptiens les plus engagés dans le processus issu du 25 janvier. Mais il provoque aussi résignation et peur pour la grande majorité de leurs concitoyens.

La manifestation qui est partie de Shubra dimanche 9 vers 16h était une manifestation pacifique qui rassemblait des chrétiens mais aussi quelques musulmans, protestants contre les récents événements qui, en Haute-Egypte (Asswan, Edfu…) avaient conduit à des agressions sectaires contre des chrétiens voire à l’incendie d’une église. Les jeunes de la « coalition Maspéro » pointaient du doigt l’étrange laisser-faire de l’armée dont le Conseil Suprême a certes plusieurs fois promis des reconstruction d’églises mais dont les officiers assistent souvent impassibles aux exactions et aux provocations d’extrémistes musulmans. Voilà pourquoi les jeunes coptes revenaient sur ce lieu qu’ils avaient investi au printemps dernier, à la suite de l’attaque de l’église d’Imbaba, et où ils avaient fondé leur organisation (voir précédent post).

JPEG - 10.5 ko
Image des combats trouvée sur le net

Mais ce ne sont pas des contre-manifestants salafistes qu’ont rencontrés les coptes dimanche soir. Ce sont des policiers en tenue, des militaires et des policiers en civil (en tout cas c’est ainsi que certains se présentaient), qui côtoyaient ce qu’il est convenu d’appeler ici des baltaguiyas (des hommes de main) dans des petits groupes de « manifestants anti-chrétiens ». Plusieurs témoignages dans la presse, à la radio, et sur les réseaux sociaux, montrent que les liens entre les officiers de l’armée présents et ces « manifestants spontanés » sont assez troublants.

Les autopsies des corps des 25 victimes connues à ce jour ont montré des marques d’une violence inouïe, des véhicules blindés ayant été utilisés pour écraser certaines victimes, et des passages à tabac collectifs ayant été menés sur les autres. Le niveau de violence qui régnait dans les environs, entre le bâtiment de la télévision nationale (Maspéro) et la place Abd el-Monim Reyad (au niveau du musée) apparaît dans le témoignage de Hani Bishra en ligne sur Facebook.

JPEG - 12.1 ko
Le mot selmiya (pacifique) est orné d’une cible

En partant du musée et en se dirigeant vers Maspéro, celui-ci s’est retrouvé face à des jets de pierre qui provenaient d’un groupe de soldats et de civils situés devant l’hotel Ramses Hilton. En revenant en arrière il est arrêté par une personne qui, après lui avoir fait avouer sa confession, a appelé d’autres « civils » à la rescousse en se vantant d’avoir choppé chrétien. Une trentaine de ces civils a fini par l’entourer, certains le frappant à la tête, alors qu’il se débattait pour réclamer le téléphone qu’on lui avait pris, et pour retourner vers le cordon de police qu’il venait de franchir. Bousculé, traité de « chien de chrétien » (kalb nossrani), il a fini par atteindre un officier à qui il a demandé protection en montrant son passeport américain. L’homme en civil qui l’avait interpellé s’est avéré être un policier dont Hani a pu étudier la mission pendant le couple d’heures qu’il a passé, bloqué derrière un rang de la Sécurité Centrale (amn al-markasi). Son rôle était de coordonner les différents groupes de « manifestants spontanés », qu’il invitait à s’engager dans les rues aux alentours, chantant « Chrétiens, où êtes-vous. L’islam est là ! ». Sous la protection de deux jeunes policiers plus avenants, il a pu observer un hall d’immeuble où quatre corps baignaient dans leur sang et apprendre que ceux-ci avaient été tués par l’armée mais que les corps étaient en trop mauvais état pour être transportés. Il a aussi pu entendre l’ordre donné aux policiers d’utiliser les balles réelles.

De nombreux autres témoignages pointent la responsabilité directe de l’armée et de la police dans ces massacres comme celui de cet avocat, en anglais dans le Masry al-Youm, ou sur les différents sites (par exemple n4hr.com ou yamazaj, ou encore le reportage de BBC News). Les informations qu’ils contiennent sont connues au plus haut niveau puisque c’est le motif à peine voilé de la démission du ministre (copte) des finances, Hazem al-Biblawy, démission qui lui a été refusée sans que l’on sache bien ce qu’un tel refus entraîne.

La version officielle des « événements » a d’abord été celle que les medias gouvernementaux ont tissé tout au long de la soirée du 9 : « les coptes ont attaqué l’armée devant Maspéro, il y a déjà 4 morts parmi les soldats ». Ces informations n’ont pas manqué d’attiser les haines et de provoquer des participations volontaires aux

JPEG - 9.9 ko
Non aux tribunaux militaires pour les civils

regroupements « anti-chrétiens » de la soirée. Les TV privées ont, quant à elles, reçu une visite opportune de l’armée leur interdisant de traiter l’affaire, ce qui montre au passage que ce qui s’est passé ne relève pas d’un « dérapage des forces de l’ordre » mais bien d’une organisation préméditée.

Le scénario est en de nombreux points ressemblant à celui de l’attaque contre l’ambassade d’Israël début septembre (voir précédent post), à celui du quartier Abbasseya cet été. Voilà pourquoi le traitement de ces événements est particulièrement important. Laisser entendre, comme l’ont fait quelques media étrangers, que l’attaque de l’ambassade d’Israël était une manifestation spontanée de la haine des égyptiens envers ce pays c’est passer sous silence les hordes de voyous à la solde de l’ancien régime qui avaient été commanditées pour cette opération : le reportage de France2 sur cette attaque par exemple, montrait nettement l’inaction de l’armée et de la police pendant la destruction du mur de protection de cette annexe de l’ambassade.

De même laisser entendre que les événements de Maspéro se résument à des combats chrétiens/salafistes comme le suggère le reportage de France Inter de mardi dernier (en ligne ici), ou le papier dans l’Humanité du même jour (en ligne là) trahit un regard particulier sur les évolutions des sociétés arabes, lues en permanence à travers le prisme de la peur de l’islam radical. Alors que de nombreuses analyses produites depuis le surgissement des « révolutions arabes » ont pointé l’aveuglement qui a amené les diplomaties occidentales à soutenir si longtemps les dictatures en place, pour « éviter la prise de pouvoir du fondamentalisme religieux », on continue à produire des analyses qui confortent les contre-révolutions actuelles et les reprises en main autoritaires.

JPEG - 13.1 ko
Manifestation devant la cour suprême de justice le 4/10/11 : "Les aiguilles de la montre ne reviennent pas en arrière. Il faut purger (l’ancien régime) de suite.

Il ne s’agit pas de nier que le fondamentalisme islamique est un danger. Il suffit de se promener dans les rues du Caire pour s’en rendre compte. Il s’agit d’être lucide sur la manière dont l’existence de ce mouvement est en permanence instrumentalisée pour mater le peuple et réprimer ses aspirations à davantage de liberté. C’était le cas avant la révolution puisque le procès en cours de l’ex-ministre de l’intérieur Adly a largement montré sa responsabilité dans la pseudo « ‘attaque d’al-Qaïda » de l’église d’Alexandrie l’an dernier. C’est le cas aujourd’hui encore. La recette est toujours la même.

Que les media égyptiens (et encore pas tous) évitent les attaques frontales avec un pouvoir qui traduit devant des tribunaux spéciaux bloggueurs et journalistes, cela peut se comprendre. On comprend du même coup pourquoi la version officielle des événements est admise aujourd’hui par tant d’égyptiens. Mais les jeunes de la révolution ne l’entendent pas de cette oreille. L’image, un brin naïve, de l’armée qu’ils s’étaient forgée depuis le 25 janvier est sérieusement entamée (c’est un euphémisme). Sur les réseaux sociaux circule le mot d’ordre :

قل « مذبحة ماسبيرو » و لا تقل « أحداث ماسبيرو » (Dis : « le carnage de Maspéro » ; ne dis pas « les événements de Maspéro »). Malgré tous les risques qu’ils encourent, de nombreux activistes dénoncent publiquement le rôle qu’a joué l’armée dans ce carnage (voir la page Facebook en arabe du syndicat indépendant des enseignants).

Dans sa conférence de presse du 12/10, l’armée a présenté ses excuses, tout en affirmant qu’elle n’était pas responsable des incidents. Elle a maintenu la version selon laquelle de jeunes coptes ont commencé à lancer des pierres sur les militaires vers 18h30, ce qui est possible et confirmé par quelques témoignages. Cela ne justifie bien évidemment pas d’écraser cinq jeunes à l’aide d’un véhicule blindé ou de tirer sur les autres à balle réelle mais l’armée affirme que ce n’était pas intentionnel. Elle a cependant ordonné la formation d’une commission d’enquête (voir en anglais le récit du quotidien pro-gouvernemental al-Ahram, et l’analyse plus engagée sur Egyptian Chronicles.

Suffira-t-il de crier d’une seule voix « chrétiens, musulmans une seule main » dans les prochains rassemblements pour reconstruire une unité nationale ? Cela semble bien dérisoire compte-tenu du malaise actuel. Et on voit mal comment cette nation pourra poursuivre sa reconstruction démocratique s’il se vérifie que ceux qui en ont la charge provisoire sont prêts au pire pour conserver le pouvoir.

PS : les graffitis qui illustrent cet article ont fleuri sur les murs du centre ville depuis plusieurs semaines déjà."



Imprimer cet article





Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Faibles ou puissants les jugements de cour vous ferons blanc ou noir:J.De La Fontaine
samedi 10 - 10h05
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Fake news chez CNews : Pfizer plus dangereux qu’AstraZeneca ?
vendredi 9 - 17h06
de : joclaude
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
Vaccin Russe : L’Allemagne entre en liste ! Des "toutous" suivront-ils ?
mercredi 7 - 16h58
de : joclaude
Vaccin Chinois : Une alternative pas chère, stockable et disponible ! Nouveau supplice à l’impéralisme !
mercredi 7 - 16h53
de : joclaude
1 commentaire
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm
Le virus et le président, interview des auteurs
mardi 30 - 17h14
de : Claude Janvier
Pendant la pandémie, le sacage de l’Hopiltal continu
mardi 30 - 15h06
de : Alain Collet
Réponse à la déclaration de l’EMA sur l’ivermectine pour la Covid-19
mardi 30 - 11h37
de : pierrot
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 - 17h40
de : FRONT POPULAIRE
La Marche pour une vraie Loi Climat
lundi 29 - 16h57
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Pfizer en Israël, des résultats ?
lundi 29 - 16h45
de : joclaude
Caravane contre le blocus à La Havane
lundi 29 - 16h13
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite