Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Qu’importe si ...

de : Badia Benjelloun
lundi 17 janvier 2005 - 22h16 - Signaler aux modérateurs

de Badia Benjelloun

Qu’importe si le raz de marée orange sur les places de Kiev avait été préparé de longue date , le monde qui compte a applaudi quand fut porté au pouvoir un mafieux favorable aux Occidentaux au dépens du mafieux fidèle à l’obédience orientale et russe. Le canal médiatique a pu déverser des tonnes de connivence démocratique avec le candidat qui favorisera les multinationales étasuniennes et peut-être européennes qui l’ont financé , au mépris de son engagement avéré aux côtés de groupes néo-nazis et ouvertement antisémites. L’Europe est sauve, la Cia a renoncé dans cette contrée à ses techniques des années 70-80 où ses favoris renversaient les représentants issus des urnes au moyen de coups d’états militaires et une répression qui annihilait pour deux générations ou trois les forces vives des pays qui osaient prétendre assurer leur développement économique et social.

À quelques encablures de là, l’ élection en Palestine menée sous le joug d’une occupation militaire meurtrière s’est déroulée sous l’oeil parfois médusé mais le plus souvent scandalisé des observateurs .Ils pourraient attester des difficultés d’accès aux bureaux de vote pour la fraction du peuple qui a consenti à renvoyer l’image en miroir du langage frelaté de cet occident tout empesé du principe d’anciens acquis sociaux vidés de toute substance . L’enjeu de cette participation était une tentative de dessérer l’étau de l’ incarcération derrière les murs et les barrrages militaires . Lesquels anémient leur économie et plus de 40% de ses enfants . Une bonne moitié des Palestiniens , ceux de la Diaspora en particulier, n’ont pu participer à ce scénario dont le sript fut rédigé sans leur consentement .

Loin d’être dupes, ils se sont coulés dans le lit de Procuste qui leur fut imposé. Ils espéraient être en droit d’en exiger la contre-partie et la liberté de circulation à l’intérieur de leurs réserves. La coalition contre-nature associant les partis en théorie adversaires à la tête de l’état colonial avalise les meurtres de son armée perpétrés sans répit y compris la veille même de la consultation poursuivant ce que les gouvernements successifs ont comme ligne essentielle de conduite, la provocation de la résistance armée palestinienne . Celle-ci a vite rétorqué , démontrant qu’elle ne renonce pas à la lutte armée mais qu’elle la réserve , et ce depuis de nombreux mois , aux soldats dont le métier et la vocation est de mourir pour leur état colonial.

L’Irak , pays en contre-fort de l’état sioniste ,que les néocons ont entrepris de détruire pour le compte de la seule démocratie du Moyen-Orient sans autre loyauté que celle à son programme d’une expansion illimitée, se voit imposer une démocratisation dans le sang ,la manipulation et le mensonge .Toute sa population est en passe d’être contaminée par l’uranium appauvri des bombes illégales larguées par l’US Force. Ainsi si l’assemblée constituante n’est élue que par moins de 30% des Irakiens,du fait du boycott préconisé et de l’insécurité , le Pentagone n’en a cure mais du moins, l’acte aura été joué et le même monde occidental complice feindra l’acquiescement. Le dispositif électoral concocté par la puissance occupante prévoit de faire voter des Kurdes de Turquie, et des Juifs Irakiens émigrés depuis 50 ans en Israel qui ne peuvent en aucune façon prétendre à une nationalité dont ils sont déchus et qui se font enregistrer en Jordanie.

D’ici là , le Portugal et y compris cette Ukraine alliée vont retirer leurs contingents de la coalition en Irak. Se mesure la débacle de l’aventure impériale étasunienne à la multiplication des consultations extérieures au Pentagone commandités par le DoD sur la situation des forces stationnées en Irak. L’autre débacle , morale et impossible à dissimuler celle-là non plus, est la revendication de la torture et de détention illimitée et sans charge de “présumés ennemis” comme art démocratique de “guerre” contre le Terrorisme . Avec détermination, la guérilla irakienne détruit systématiquement les moyens d’acheminement des ressources pétrolières nationales puisque c’est par elles que les Usa comptent se payer la guerre qu’ils y mènent , élections , opérations promotionnelles de la Cia comprises .


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite