Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Italie : référendum sur le nucléaire, l’eau et la justice

de : Rome
lundi 13 juin 2011 - 11h31 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Les Italiens ont commencé à voter, dimanche 12 juin, pour trois référendums simultanés concernant l’immunité pénale de Silvio Berlusconi, un éventuel retour au nucléaire et la privatisation de l’eau. Ce nouveau scrutin, qui se clôt lundi midi, constitue un nouveau test pour le chef du gouvernement italien après sa récente déroute aux élections municipales.

Enjeu essentiel de ces scrutins lancés par l’opposition, le taux de participation : il doit atteindre 50 % plus une voix pour que ces référendums, abrogatifs de lois en vigueur, soient adoptés. Ce quorum n’a jamais atteint depuis 1995 pour ce type de vote. Dimanche soir, à la fermeture des bureaux de vote, le taux de participation s’établissait à 41 %.

Pour le Cavaliere, 74 ans, actuellement poursuivi dans trois affaires — pour corruption de témoin, fraude fiscale et faux en bilan, prostitution de mineure et abus de pouvoir —, l’abolition de la loi dite "d’empêchement légitime" serait problématique. Car elle permettait jusqu’ici d’éviter de se présenter à ses procès en raison de ses obligations de premier ministre.

"PRÉPARER LE TERRAIN"

"Si nous arrivons à obtenir le quorum sur l’empêchement légitime, cela montrera que les gens ne veulent plus du système Berlusconi", a expliqué à l’AFP Margherita Lodoli, 28 ans, travailleuse humanitaire à Rome, au sortir du bureau de vote. "Malheureusement, il s’en tirera, comme toujours, mais ça préparera le terrain pour les prochaines élections", a-t-elle ajouté.

En stoppant son programme nucléaire en avril dernier, clame l’opposition, le chef du gouvernement a voulu vider le scrutin de sa substance. Une manœuvre qui pourrait dissuader les Italiens de se déplacer pour voter sur l’empêchement légitime.

L’Italie, qui comptait une poignée de centrales, avait en effet abandonné le nucléaire par référendum en 1987, dans la foulée de la catastrophe de Tchernobyl. Mais le gouvernement Berlusconi avait fait du retour à l’atome l’un de ses projets-phares. Cependant, en avril dernier, il avait donné un coup d’arrêt provisoire à ce programme.

Les résultats sur la question nucléaire, qui concerne précisément la construction de quatre nouvelles centrales, ne bouleverseront donc pas dans l’immédiat la donne sur l’atome civil en Italie. Mais ils constitueront un bon indicateur de l’opinion publique sur cette énergie après la catastrophe de Fukushima au Japon et l’abandon du nucléaire par l’Allemagne.

"EFFETS IMPRÉVISIBLES" DU SCRUTIN

Le troisième référendum porte sur la libéralisation du secteur de l’eau. Cette ressource restera un bien public, mais sa gestion et sa tarification pourraient évoluer.

Une forte participation, qui signifierait un échec du camp Berlusconi, viendrait affaiblir encore le gouvernement. Il y a quinze jours, la coalition au pouvoir a déjà été fragilisée par le revers qu’elle a subi aux municipales partielles, perdant entre autres son fief de Milan.

Pour Eugenio Scalfari, cofondateur du quotidien de gauche La Repubblica, un tel résultat aurait des "effets imprévisibles". "J’exclus la démission de Berlusconi mais je n’exclus pas l’implosion du PDL [Peuple de la liberté, le parti de M. Berlusconi] et de la Ligue du Nord", son allié crucial au gouvernement, estime l’éditorialiste.

Les partisans du référendum ont multiplié concerts, spectacles et manifestations, dimanche, pour inciter les gens à aller voter. Les initiatives allaient du rabais dans des bars, restaurants ou bijoutiers à des massages ou des cours de yoga. Voire, comme à Naples, des prix sur les locations de transats à la plage pour les habitants munis de leur carte électorale estampillée.

http://www.lemonde.fr/europe/articl...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Italie : référendum sur le nucléaire, l’eau et la justice
13 juin 2011 - 18h47 - Posté par Peppe

Viva L’Italia ! Finalmente uno scatto d’orgoglio, adesso liberiamola da Berlusconi !!







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite