Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le Français tué en Libye était le fondateur d’une société de sécurité

vendredi 13 mai 2011 - 21h39 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Question : un ancien du 3ème régiment de parachutiste d’infanterie de marine est-il plutôt un "ancien" ou un militaire en mission ???

D’après RFI...

PNG - 38.7 ko

Pierre Marziali était le fondateur de la société de sécurité Secopex.

Le Français tué en Libye était le fondateur d’une société de sécurité

Le Français tué le 12 mai 2011 à Benghazi est un ancien militaire, fondateur et responsable d’une société de sécurité privée employant d’anciens soldats, a-t-on appris au lendemain de sa mort de sources spécialisées dans les milieux de la sécurité privée.

Pierre Marziali était un ancien du 3ème régiment de parachutiste d’infanterie de marine, de Carcassonne, le 3ème RPIMa. Il avait 47 ans.

Il avait créé la Secopex en 2003, en recrutant surtout d’anciens militaires ou d’anciens employés du ministère de l’Intérieur. Officiellement, sa société facturait ses services, dans le domaine de la sécurité, de la formation et du renseignement, ce qui n’est pas interdit par la loi française....

Il y a deux ans, Secopex s’était fait connaître en affirmant avoir remporté un contrat pour l’instruction de gardes somaliens. Une simple lettre d’intention, dit-on aujourd’hui, mais rien de concret au final.

Depuis, financièrement, la société militaire privée de Pierre Marziali allait très mal. Secopex voulait donc tenter sa chance en Libye.

Pierre Marziali était certainement épaulé par son spécialiste du secteur Afrique, Robert Dulas, qui aurait œuvré récemment au Niger. Ils ont profité de contacts au sein du CNT pour installer une antenne à Benghazi.

Selon nos informations, les bureaux de la société avaient ouvert il y a une semaine ; une démarche, dit-on, peu appréciée des autorités françaises qui suivaient de près les activités de Secopex à l’étranger.

Toujours selon nos informations, Pierre Marziali comptait décrocher des contrats dans le secteur de la protection et la formation des combattants du CNT.

Sur place, une source proche des insurgés affirme que le Français a été exécuté par un mystérieux commando pro-Kadhafi. Mais on parle aussi d’un simple contrôle de police qui aurait mal tourné ; ce qui semble plausible, puisque 3 autres personnes qui se trouvaient avec lui ont été arrêtées et se trouvaient jeudi soir aux mains du CNT. Le ministère français des Affaires étrangères affirme s’être rapproché des autorités du CNT afin de pouvoir entrer en contact avec ces ressortissants.

http://www.rfi.fr/afrique/20110513-...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le Français tué en Libye était le fondateur d’une société de sécurité
13 mai 2011 - 22h22

Une mort de plus dans un contexte de guerre où les gens du Peuple Lybien sont meurtris quotidiennement, eux aussi, par la guerre des Puissants, ne l’oublions pas... Le texte ci-dessus nous apprend au moins une chose : Il y a une rivalité entre clans "sécuritaires" autour du C.N.T Lybien... Le C.N.T trouverait-il les sarkozystes trop envahissant ? et tente-t-il de faire jouer une forme de concurrence dans sa recherche de solutions guerrières ? Ce qui supposerait alors que Sarko s’enlise relativement plus en Lybie que la Presse ne veut bien le dire...



Le Français tué en Libye était le fondateur d’une société de sécurité
14 mai 2011 - 10h59

Dans un contexte mondial fortement déstabilisé par l’insécurité et la multiplication des crises, où la conflictualité des intérêts économiques engendre des comportements de plus en plus offensifs, l’entreprise, pour préserver et pérenniser sa compétitivité, doit anticiper, parer et contrer les risques qui la menacent.

Protéger et garantir l’intégrité physique des personnels , de leurs familles, mais aussi des infrastructures vitales, est désormais au cœur des préoccupations des décideurs.

Société d’Appui Stratégique et Opérationnel©, spécialisée dans la maîtrise des risques en France et à l’international, SECOPEX propose des solutions globales en matière de sûreté et de sécurité.

Depuis sa création, la société SECOPEX a pu faire la preuve de sa rigueur et de son professionnalisme sur des zones telles que le Maghreb, l’Afrique de l’Ouest et du Centre, l’Asie du Sud et le Moyen-Orient.

La Direction



Le Français tué en Libye était le fondateur d’une société de sécurité
14 mai 2011 - 11h19 - Posté par

Ils protègent ( en France ?) les capitalistes qui étranglent le peuple.

Ce sont des voyous !


Le Français tué en Libye était le fondateur d’une société de sécurité
14 mai 2011 - 11h27 - Posté par

certes, mais le marché de la "Sécurité" est une industrie qui surfe sur les crises, en profitant plus qu’elle ne les résoud..elle n’a aucun intérêt à les résoudre d’ailleurs, puisqu’elle en vit.. On peut comprendre le besoin des uns et des autres à avoir une vie tranquille, mais si l’on analyse bien les faits on s’aperçoit qu’une nébuleuse de pouvoirs financiers, militaires, économiques, au service d’intérêts particuliers ou étatiques, détourne les crises pour créer une industrie de mort sans fin et sans pitié pour les populations faibles comme toujours, et qui va contre les intérêts de l’ensemble de la société... C’est une idéologie d’exploitation sans fin et de pouvoir dominateur par plus ou moins toujours les mêmes castes qui imposent par la force ce paysage de guerre, qui cache bien mal qu’il est, encore et toujours, une guerre sociale. La guerre est ,aussi et surtout, la guerre du profit.


Le Français tué en Libye était le fondateur d’une société de sécurité
15 mai 2011 - 10h14 - Posté par

Ce sont les risques de son sale boulot : faut-il vraiment pleurer cette mort d’un mercenaire ?






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite