Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

L’omerta nucléaire & l’absence de pluralité journalistique, aux primaires EELV !

de : klapez
vendredi 6 mai 2011 - 11h47 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

L’omerta nucléaire, et l’oubli de la question référendaire ! Et de l’absence de pluralité journalistique, en vue des primaires du groupe EELV

Vidéos pour le soutien à la candidature de Stéphane Lhomme.

 Prise de parole de Stéphane Lhomme au Blayais. Gironde 25éme Tchernodays avec Tchernoblayais, le 25 avril 2011.

Il le dit si bien ... la parole est à Stéphane ... Merci à lui pour son accueil chaleureux et amical.

http://www.dailymotion.com/video/xi...

 Entretien et motivations de sa candidature aux primaires EELV.

http://www.dailymotion.com/video/xi...

 La Collectore à Blaye

Un entracte visuel et sonore, donné par la fanfare La Collectore face de la centrale du Blayais en Gironde. Une manifestation festive, la commémoration et le souvenir pour les liquidateurs envoyés au FRONT ATOMIQUE pendant des mois, afin de colmater le réacteur soviétique.

Tchernobyl, Fukushima, il est plus temps de quitter la préhistoire énergétivore et de se civiliser à maîtriser les passions techniques et de la raison énergie sobre ... STOP AU NUCLEAIRE !

http://www.dailymotion.com/video/xi...

Merci pour ces moments de partages authentiques !


L’omerta nucléaire, et l’oubli de la question référendaire !

Et de l’absence de pluralité journalistique, en vue des primaires du groupe EELV.

Chronique : Fukushima , l’oubli déjà ?

Depuis deux mois déjà la centrale nucléaire de Fukushima est entrée dans la pire des catastrophes nucléaires. Les 4 réacteurs détruits sont toujours inondés et la centrale rejette sans arrêt depuis le 11 mars 2011 des pollutions atomiques dans l’environnement. Les milliers de mètres cubes d’eau de refroidissement qui ont servis à minimiser la réaction, et si l’on en croit les techniciens de Tepco qui révèlent des taux de radioactivité de plus 600 fois les normes admises, et suivant des mesures effectuées à plus de 2 km* , ou 15 km ** et au-delà dans l’océan Pacifique et face à cette usine atomique. (* France Inter 7h30 le 4-5-11, ** Ouest France 4.5.11 qui dit mieux ?). Néanmoins, le groupe Tepco, qui sans rougir, indique dans ses déclarations, qu’une diminution relative de la radioactivité dégagée par cette pâtée nucléaire, sera constatée dans les 9 mois qui viennent ! Juste le temps d’une grossesse en quelque sorte, de la communication en toute délicatesse…

Deux mois après le séisme dévastateur qui a démontré par sa violente réalité, de l’inconscience des pouvoirs à faire prendre des risques inconsidérés aux populations du Japon, et au-delà, et pourtant la presse et les médias n’en parlent plus quasiment, ou que très sommairement quand il est question d’aborder ce qu’il s’y passe à Fukushima !

Toujours sur France Inter, l’annonce de la présence d’une équipe d’ouvriers qui se sont armés de lourdes protections et de masques à oxygène afin de pénétrer dans le réacteur N°1 de la centrale nippone (à noter que ce ne sont pas des ingénieurs, ni moins encore les PDG de ce Trust atomique qui y sont envoyés). « Pour y constater ….l’état de ce réacteur » disait la journaliste. Car, la réalité à peine soulignée par l’intendance rédactionnelle de la radio des « gauchos » de France (selon certaines idées de la droite au pouvoir), c’est que nul ne sait ce qu’il se passe dans les cœurs de cette horreur technocratique atomique. Tout comme , nul ne sait ce qu’il se passe réellement depuis plus de 25 ans dans le cœur du réacteur N°4 de Tchernobyl ; les experts « posés » et les spécialistes « avertis » sont, sur ce sujet, formels (cf article de Science & Vie avril 2011).

En effet selon ce document fouillé du mensuel S&V, peu connu pour son militantisme anti-nucléaire, il y est dit que le magma de plus 150 tonnes issu de l’explosion fusion du réacteur nucléaire de Tchernobyl, s’est infiltré et mélangé aux structures qui composaient l’enceinte, un conglomérat d’acier, de béton, de gravats avec une bonne partie du cœur en fusion, tout un amas inextricable. Ce qui est l’exacte inverse de l’image habituelle des blouses blanches, la sainte photographie toujours collée et systématiquement au monde clinique atomique. Tchernobyl, cette verrue chaude, ce cancer atomique dégage à l’heure actuelle des radios nucléides à peine identifiés, des éléments radioactifs exotiques d’un genre nouveau. Nous y apprenons également que le complexe sarcophage ukrainien, l’existant fuyant ainsi que le futur en provisoire du hangar à 1.5 milliards d’euros (un chantier pour Bouygues & Vinci, la FNH, en sera ainsi et en partie la destinataire de cet argent nucléaire, n’en doutons pas….) ; n’est que la feuille de vigne qui cache mal, malgré l’omerta, de l’incompétence des atomistes à maîtriser leur bébé à neutrons, dès lors que celui-ci, ce monstre atomique, décide de n’en faire que selon ses propres scénarios. Des évènements et réactions en chaîne encore inconnus ou alors si peu. La science avance par la grâce de l’expérience, même lorsque celle-ci est testée en grandeur réelle, dans ce tube à essais catastrophique, pourtant qui n’était pas envisagé à l’origine !

La science, c’est ainsi, celle de l’atomique tâtonne encore et tâtonnera certainement dangereusement pendant longtemps ! Car qui oserait s’aventurer, sauf en « sarkozie » de Sarkozy et de tous ses courtisans atomiques [1], et après de telles désillusions que d’affirmer encore et encore, que sans le nucléaire, nous ne pourrions rien faire ! Le moyen age ou l’age atomique ! Ce que Jean et Edmond Rostand ne s’y seraient pas engouffrés, à l’admirer pour en retirer l’extrême certitude de telles prétentions à vouloir faire croire au monde entier, que nos nucléocrates seraient ainsi les alchimistes savants, ayants enfin retrouvés le saint « Grall » énergétique en guise de promesse Prométhéenne, du mouvement perpétuel inventé par les services des Mines, l’arrogance de scientistes pour un avenir radieux vu de leurs yeux, et à nos autres le consentement du pire encore ; à tolérer cet avenir irradié !

Des sélections footballistiques douteuses, des faits divers glauques, un terroriste mort assassiné, de l’envasement d’un conflit armé en Libye ! Et l’avenir énergétique à peine évoqué à un an des prochaines élections illusoires pour le scrutin élyséen. Nucléaire et Fukushima, reclassés au second arrière rang des actualités. Est-ce les faits divers et les conflits guerriers qui ont pris le dessus, sans arrières pensées et sans que l’on comprenne bien pourquoi, une telle secousse dans l’autosuffisance des nucléocrates et de l’absolue assurance du monde restreint des ingénieurs et savants atomiques, qui depuis l’accident catastrophe soviétique de Techernobyl, affirmaient que c’était de la faute des communistes, que les capitalistes n’étaient pas de ceux là , et malgré tout ce calamiteux constat atomique qui soit ainsi délaissé par la presse et les JT télévisés !

Qui se souvient des positions erronées prisent ici ou là par les pro nucléaires au lendemain de la catastrophe, ou encore par la gouvernance de l’Empire Japonais. Des responsables a devoir attendre l’évidence, et de déclarer le niveau 5 à toute vitesse, puis d’admettre un mois plus tard le niveau 7 sur une échelle de l’INES qui en compte 8 à partir d’un néo-zéro exotique en accident atomique !

Une échelle des risques et d’accidents dans ce secteur stratégique et atomique, qui n’a que de la valeur en communication, des niveaux d’urgence flous et façonnés pour en minimiser l’impact psychologique sur l’esprit du grand public. Des incidents classés zéro, la pire des idioties mathématiques qui ferait dire au collégiens du CM2 ; que ces accidents réels sont irréels car classés de niveau zéro par les meilleurs spécialistes en science atomique. Un aveu de trafique, libéré par un médecin spécialiste en ce domaine et membre imminent de la caste des nucléocrate français, un médecin nucléaire qui l’affirmait dans l’émission « débat sans contradicteur » [2] de la télévision « C’ dans l’air » présentée sur la cinq et animée par le journaliste Calvi.

C’est tellement vrai que dans l’air de notre temps, les écologistes apparatchiks semblent aussi en être atteins, de cette gangrène à vouloir taire ce qu’ils disaient naguère. Car de cette même déraison, qui se souvient aujourd’hui des vœux de référendum revendiqués illico-presto par les écolos, le réactif compassionnel au lendemain de ce séisme nucléaire. EELV le voulait, le réseau, ou tout au moins l’administration centrale du réseau sortir du nucléaire le réclamait également … !

De l’ignorance, ou de l’emballement médiatique. Car il en va de la crédibilité de ce mouvement, à vouloir lessiver les candidats pour les primaires présidentielles du groupe EELV, de vouloir faire admettre que le nouveau Nicolas est né, qu’il a définitivement divorcé du clan EDF, L’Oréal, Véolia ou de Vinci, que sa fondation de renommée sympathique et renommée : FNH, Fondation Nicolas Hulot en FNH, Fondation pour la Nature et l’Homme (ça aurait put l’être, à peu de chose près !) [3], tous ces artifices qui suffisent à nous les militants de la base, d’accepter que Stéphane Lhomme qui s’est déclaré officiellement candidat à ces primaires, soit ainsi ignoré par les patrons de son propre camp, de l’omerta écolo à ce point là, capable d’en ignorer la capacité d’un talentueux militant de la cause anti-nucléaire … !

 Marine Le Pen est annoncée présente au second tour des présidentielles. Les façons de faire de ces appareils, de rajouter de la confusion à la confusion, les artificiers de ces méthodes en seront les co-responsables de cette avarie de démocratie. Prenez date ! Messieurs les « chefs » écologistes, vous à la recherche de tiroirs caisses électoralistes et médiatiques, vous glissez dangereusement dans l’oubli de la raison, de la nécessité de changer de civilisation.

Patrig K le 4. mai 2011.

[1] le 21 avril 2011. http://observ.nucleaire.free.fr/cda... - Quatre invités pro nucléaires sur quatre : l’émission "C dans l’air" est contaminée- L’Observatoire du nucléaire

[2] M. Sarkozy trompe l’opinion en prétendant que "la France" a fait le choix du nucléaire et en attribuant au nucléaire de fausses http://observ.nucleaire.free.fr/sar... - L’Observatoire du nucléaire

[3] Lire également la chronique de Jean Luc Porquet du Canard enchaîné, du 4.mai 2011


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
L’omerta nucléaire & l’absence de pluralité journalistique, aux primaires EELV !
6 mai 2011 - 17h50

L’enjeu des prochains jours et le silence des medias :

Centrales nucléaires : les tests de résistance électrisent l’UE

BRUXELLES - Le grand ménage dans le parc nucléaire de l’UE, promis en mars après la catastrophe de Fukushima, va commencer avec la définition mercredi des critères pour mener les tests de sécurité, mais l’exercice est décrié en raison du refus de prendre en compte un attentat ou un accident d’avion.

Le groupe des autorités de régulation dans le domaine de la sûreté nucléaire (ENSREG) se réunit mercredi à Bruxelles pour arrêter ces critères. L’objectif est de trouver un consensus.

Le commissaire européen en charge du dossier, l’Allemand Gunther Oettinger, va défendre la prise en compte d’un attentat, d’une attaque informatique et la chute d’un avion.

Je ne vais pas apposer ma signature en bas d’un test de résistance s’il ne satisfait pas mes attentes et celles d’une large opinion publique, a-t-il averti vendredi dans un entretien à paraître dans l’hebdomadaire allemand Spiegel et diffusé par ses services.

Je ne trouve pas que l’examen des catastrophes que les hommes causent doive être uniquement facultatif, a-t-il ajouté.

M. Oettinger hausse le ton car seize pays, dont la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Espagne, groupés au sein de l’Association des responsables d’autorités de sûreté nucléaire d’Europe de l’Ouest (WENRA), entendent limiter ces critères aux seules catastrophes naturelles, comme celle qui a provoqué l’accident de Fukushima au Japon.

Ils sont prêts à rehausser les paramètres actuellement prévus pour vérifier la résistance des centrales aux tremblements de terre, aux inondations, aux variations de températures violentes ou encore aux pannes des circuits de refroidissement.

La cause semble entendue, car le club des vieux garçons du nucléaire, surnom donné à Bruxelles au WENRA en référence à la vétusté des centrales qu’il défend, fait bloc. L’Italie et la Suède, qui ont abandonné le nucléaire, et l’Allemagne, qui va l’abandonner, ont soutenu cette position, et la somme des voix des seize pays est largement majoritaire.

La France et le Royaume-Uni, à la tête de plus de la moitié des 143 réacteurs en service dans l’UE, refusent l’idée d’inclure la chute volontaire d’un avion, car aucune centrale en Europe n’y résisterait et il faudrait toutes les fermer, soutient un expert des Verts européens sur les questions énergétiques, Michel Raquet....

http://www.romandie.com/news/n/_Cen...



L’omerta nucléaire & l’absence de pluralité journalistique, aux primaires EELV !
10 mai 2011 - 17h11 - Posté par spk

150 tonnes // faux et archi faux

je voulais y mettre 1500 T , selon S&V c’est de 120 T estimée , qu’il s’agit

pan sur le klap !



L’omerta nucléaire & l’absence de pluralité journalistique, aux primaires EELV !
10 mai 2011 - 20h50 - Posté par

1200 tonnes, non de bordel, 1200 tonnes






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite