Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Des modifications proposées risquent d’altérer un nouveau traité européen sur la violence à l’égard des femmes


de : µarc
dimanche 27 mars 2011 - 12h27 - Signaler aux modérateurs

AMNESTY INTERNATIONAL
Déclaration publique

8 mars 2011

Des modifications proposées risquent d’altérer un nouveau traité européen sur la violence à l’égard des femmes

Amnesty International est profondément inquiète à la suite des tentatives de dernière minute visant à réduire à néant des dispositions essentielles du projet de Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (1).

Ces tentatives sont d’autant plus choquantes que les propositions qui ont été soumises arrivent très peu de temps avant l’adoption définitive du traité, et après deux années de négociation détaillée.

À l’occasion de la Journée internationale de la femme 2011, Amnesty International appelle tous les États du Conseil de l’Europe à s’opposer à toutes les modifications qui altéreraient ce traité et à prendre des mesures pour l’adopter rapidement.

Les recherches menées par l’organisation sur la violence à l’égard des femmes en Europe montrent que,dans de nombreux pays, les lois relatives au viol et à la violence sexuelle ne sont pas appliquées et que l’impunité dans les affaires de violence faite aux femmes est profondément enracinée (2). Dans de trop nombreux pays, la violence domestique est toujours considérée comme un problème social, et non comme un crime (3).

Parmi les récentes modifications proposées, qui réduiraient l’efficacité du projet de traité, figurent les suivantes :

Une proposition du Royaume-Uni en vue d’exclure du champ d’application du traité la violence à l’égard des femmes lors de conflits armés. Ces dernières années ont eu lieu de nombreux conflits en Europe au cours desquels de graves actes de violence contre les femmes ont été commis, notamment en ex-Yougoslavie.

Amnesty International estime qu’il serait inadmissible que ce nouveau traité ne traite pas la violence faite aux femmes dans des situations de conflit. Le texte actuel du projet de traité valide des dispositions existantes du droit international humanitaire en reconnaissant explicitement le droit des femmes et des filles touchées par un conflit armé à obtenir des réparations et à bénéficier de services.

Une proposition de la Fédération du Russie en vue d’exclure du champ d’application du traité la violence à l’égard des femmes lesbiennes, bisexuelles et transgenres. Ce pays cherche à supprimer des motifs inacceptables de discrimination l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

Amnesty International se joint à la région Europe de l’Association internationale des lesbiennes, des gays, des personnes bisexuelles, trans et intersexuelles (ILGA Europe) pour condamner cette tentative visant à retirer l’orientation sexuelle et l’identité de genre des motifs inacceptables de discrimination dans le texte du traité, alors que des éléments incontestables prouvent que les femmes lesbiennes, bisexuelles et transgenres sont particulièrement victimes de violence. Le Comité des ministres du Conseil de l’Europe a lui-même reconnu que « les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres ont été sujets pendant plusieurs siècles, et le sont toujours, à l’homophobie, à la transphobie et à d’autres formes d’intolérance et de discrimination, même au sein de leurs familles ».

Amnesty International considère qu’il est absolument indispensable de maintenir l’orientation sexuelle et l’identité de genre parmi les motifs inacceptables de discrimination dans le texte du traité, afin de garantir que des mesures efficaces soient prises pour prévenir la violence contre les femmes lesbiennes et transgenres et leur fournir des recours utiles quand elles sont victimes de violence.

En ce qui concerne la définition pénale du harcèlement sexuel, le Royaume-Uni a proposé que, pour être érigé en infraction, un comportement doive avoir pour objet et pour effet de harceler une personne,au lieu de « pour objet ou pour effet », comme le prévoit la version actuelle du projet de Convention. L’article en question du projet de traité a été soigneusement rédigé afin de faire face au fait que de nombreux auteurs de harcèlement sexuel tentent de justifier leurs actes en prétendant que leur comportement n’était « pas bien méchant » ou constituait « juste une partie normale de la vie » et ne visait pas à harceler la personne concernée. En laissant entendre que ce comportement doit avoir pour objet et pour effet de harceler, la modification que propose le Royaume-Uni pourrait priver quasiment de toute valeur une disposition importante sur le harcèlement sexuel.

Un certain nombre d’autres modifications ont également été proposées – dont la plupart, si elles étaient appliquées, porteraient atteinte au droit international existant.

Amnesty International estime qu’il est inadmissible de chercher à altérer ce traité au cours des tout derniers stades de son adoption. Le projet de traité dans sa version actuelle, s’il était adopté et ratifié par les États, mettrait en place un cadre efficace pour que les gouvernements puissent prendre des mesures énergiques pour prévenir la violence à l’égard des femmes, enquêter sur les faits de cette nature et poursuivre leurs auteurs. Il faciliterait l’échange de bonnes pratiques, fournissant ainsi une base solide pour recommander des améliorations aux États. Il contient des modèles récents de législation en matière de définition du viol et de la violence sexuelle, de la violence domestique, du harcèlement, de l’appréciation des risques, des mesures de protection et des services pour les femmes et les filles victimes de violence. Il est, par conséquent, susceptible d’apporter une contribution essentielle à l’éradication de la violence à l’égard des femmes en Europe. Les modifications proposées réduisent considérablement ce potentiel.

Amnesty International exhorte tous les États du Conseil de l’Europe à s’opposer à toute tentative de revenir sur le projet de traité existant et de l’altérer. L’organisation engage les États qui ont proposé ces modifications à les retirer immédiatement.

Complément d’information

À la suite de son action contre la violence faite aux femmes, le Conseil de l’Europe a décidé de rédiger un traité pour prévenir la violence à l’égard des femmes et la violence domestique et lutter contre celles-ci. Amnesty International a mené une campagne intensive en faveur de ce traité et a participé, en tant qu’observateur, au groupe de rédaction qui a négocié la version actuelle. Avec d’autres organisations qui défendent les droits des femmes, elle a œuvré pour que les normes juridiques internationales existantes sur la violence contre les femmes se retrouvent suffisamment dans le projet de Convention et que ce traité établisse des critères exigeants.

Voir par exemple :

Amnesty International, Council of Europe. Don’t Waste this Opportunity : Make the Right Decisions on the Convention on Violence Against Women, IOR 61/014/2010, 3 août 2010

Conseil de l’Europe : Les femmes doivent vivre à l’abri de toute violence liée au genre. Résumé des recommandations initiales d’Amnesty International relatives au champ d’application et au contenu d’une future Convention du Conseil de l’Europe pour combattre la violence à l’égard des femmes, IOR 61/007/2008, 29 mai 2008

(1) Projet de Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, CAHVIO (2011) 5, disponible sur http://www.coe.int/t/dghlstandardse...

(2) Affaire classée. Le viol et les droits humains dans les pays nordiques, rapport de synthèse, index AI : ACT 77/001/2010, 8 mars 2010.

(3) Pour prendre connaissance de toutes les actions menées par Amnesty International depuis 2004 sur la violence à l’égard des femmes en Europe, voir le document Council of Europe. Don’t Waste this Opportunity : Make the Right Decisions on the Convention on Violence Against Women, IOR 61/014/2010,
3 août 2010.



Imprimer cet article





Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
1 commentaire
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
1 commentaire
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
1 commentaire
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
1 commentaire
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
3 commentaires
Sujets sociaux : cinq syndicats réclament des réponses à Jean Castex
mercredi 14 - 16h07
2 commentaires
Etrange... ! Corée du Nord : pourquoi tout le monde est maintenant masqué
mardi 13 - 16h40
de : nazairien
1 commentaire
Répression : la mobilisation pour les 4 de Melle prend une ampleur nationale
lundi 12 - 14h52

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite