Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

L’énergie nucléaire est en déclin en France et dans le monde

jeudi 3 février 2011 - 23h05 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Point de vue - Par Stéphane Lhomme, président de l’Observatoire du nucléaire

Sept parlementaires UMP ont signé une tribune le 17 janvier sur Le Monde.fr dans laquelle ils appellent la France à garder son "avance" dans le secteur de l’électro-nucléaire. Cette tribune nécessite plusieurs rectifications de taille. Avant tout, et contrairement à ce qui est prétendu depuis des décennies, la France ne fait aucunement preuve de maestria dans le secteur nucléaire :

- C’est peu connu, mais 54 des 58 réacteurs nucléaires français sont en réalité américains : au début des années 1970, c’est la technologie de Westinghouse qui a été choisie (et payée fort cher) par EDF au détriment de la filière française "graphite-gaz" développée par le Commissariat à l’énergie atomique.

JPEG - 47.7 ko

 L’usine d’enrichissement de l’uranium, actuellement en construction au Tricastin (Drôme), va utiliser des centrifugeuses payées par Areva à son concurrent Urenco (Allemagne, Pays-Bas, Grande-Bretagne) : contrairement à divers pays dont l’Iran, la France nucléaire ne maîtrise pas la technologie des centrifugeuses.

 Aucune solution n’existe pour les déchets nucléaires produits depuis cinquante ans en France : les envoyer en Sibérie (comme le fait EDF) ou les enfouir dans le sous-sol (comme c’est prévu à Bure, dans la Meuse) sont des options irresponsables mais en aucun cas des solutions.

 EDF peine à exploiter correctement son parc de 58 réacteurs dont la disponibilité est tombée à 75 % lorsque d’autres pays (Belgique, USA) sont à plus de 90 %. Cela signifie que, en France, un réacteur nucléaire est arrêté un jour sur quatre en moyenne. Et dire que les pro-nucléaires reprochent aux éoliennes de ne pas tourner tout le temps…

JPEG - 37.2 ko

Leg Spk La Stèle aux irradiés inconnus à Brennilis CO2 Radioactif mon amour

 Les réacteurs purement français ont connu des déconvenues majeures : les "graphite-gaz" sus-cités (dont une dizaine d’exemplaires, arrêtés depuis des décennies, restent à démanteler), le surgénérateur Superphénix (10 milliards d’euros gaspillés en vain), et actuellement l’EPR (réacteur nucléaire de troisième génération) qui connaît les pires déboires sur les chantiers de Finlande et de Flamanville (Manche).

De fait, il n’y a rien de surprenant à ce que l’EPR ait été recalé par l’émirat d’Abu Dhabi qui a préféré des réacteurs sud-coréens, révélant au passage à l’opinion française que son industrie nucléaire n’était pas la "championne" si souvent vantée.

A cela, il faut ajouter les investissements insensés consentis par EDF et Areva aux USA et en Grande-Bretagne pour y construire des réacteurs nucléaires… qui ne verront vraisemblablement jamais le jour. Aux USA en particulier, comme le reconnait d’ailleurs le PDG d’EDF, la plupart des projets sont annulés : hélas pas pour les raisons environnementales mises à juste titre en avant par les écologistes, mais tout simplement parce que les producteurs d’électricité ne font pas de sentiment : l’électricité est beaucoup plus chère à produire avec le nucléaire que par d’autres filières, et en particulier par des centrales au gaz.

D’ailleurs, le président-directeur général d’EDF bataille fermement ces temps-ci avec ses concurrents, à commencer par GDF-Suez, pour leur vendre le plus cher possible le courant produit par les centrales nucléaires. Curieux retournement de l’histoire : après avoir prétendu pendant des décennies que le prix de l’électricité nucléaire était très bas, EDF, désormais obligée par la loi d’en vendre une partie à ses concurrents, reconnait subitement que cette électricité est très chère à produire.

JPEG - 41.8 ko

De la même manière, les députés Bataille (PS) et Birraux (UMP), après avoir vanté le nucléaire dans leurs rapports depuis vingt ans, viennent enfin d’avouer la triste réalité : dans un rapport aux allures de véritable brûlot, ils s’émeuvent de ce que les industriels du nucléaire, après avoir gagné beaucoup d’argent, rechignent maintenant à dépenser des milliards pour s’occuper (tant bien que mal) des déchets radioactifs qu’ils ont produit.

LA PART DU NUCLÉAIRE DANS L’ÉLECTRICITÉ MONDIALE DÉCROÎT

Le nucléaire est donc dans la panade en France, mais n’est guère plus florissant ailleurs. Les parlementaires UMP affirment dans leur tribune que "le nucléaire est en pleine renaissance partout dans le monde", ce qui est une contre-vérité : la plupart des projets nucléaires sur la planète sont annulés, et seule la Chine maintient un véritable programme. Celui-ci peut paraître important vu de chez nous, mais l’atome ne couvrira à terme pas plus de 5 % de l’électricité chinoise, c’est-à-dire moins de 1 % de la consommation d’énergie du pays.

On peut d’ailleurs constater sur le site Web de l’industrie nucléaire (World nuclear news) que la part du nucléaire dans l’électricité mondiale décroît continuellement depuis huit ans, et est passée de 17 % à 13 %. Elle est largement devancée par exemple par l’hydroélectricité qui est à plus de 20 %. La production électrique des énergies renouvelables est donc bien plus importante que celle du nucléaire, contrairement à ce qui est souvent prétendu.

JPEG - 72 ko

Chercher à promouvoir encore le nucléaire revient donc à enfoncer plus profondément la France dans une voie de garage. Qui plus est, les dramatiques événements récents en Afrique – des salariés d’Areva sont retenus en otage et deux jeunes français ont trouvé la mort – illustrent le fait que, contrairement à ce qui est souvent prétendu, le nucléaire n’apporte aucune indépendance énergétique : le combustible des centrales, l’uranium, est importé par la France à 100 %, en particulier du Niger. Ces approvisionnements sont de plus en plus menacés par les bouleversements politiques ou climatiques. La France pourrait bien se retrouver en panne nucléaire et, hélas, elle est en train de prendre un retard dramatique dans le développement des énergies renouvelables… pourtant les seules qui ont un avenir.

Stéphane Lhomme, président de l’Observatoire du nucléaire

( http://www.observatoire-du-nucleaire.org )

http://www.lemonde.fr/idees/article...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
L’énergie nucléaire est en déclin en France et dans le monde
3 février 2011 - 23h07 - Posté par spk

De Stéphane Lhomme ... le posteur observatoire du nucléaire , .. merci



L’énergie nucléaire est en déclin en France et dans le monde
4 février 2011 - 05h21 - Posté par

Ce n’est pas le nucléaire qui est en faute, mais la politique menée par nos représentants et gestionnaires du nucléaire qui veulent en faire un marché ou la rentabilité est de mise (le capitalisme). Alain 04


L’énergie nucléaire est en déclin en France et dans le monde
4 février 2011 - 10h47 - Posté par spk

Ce qui revient à en déduire et en suivant ta conclusion ;

Puisque la seule cause que tu contesterait à propos de cette technologie serait le capitalisme, ce qui est juste mais seulement en partie à mon avis, devrait te pousser en principe de revendiquer un moratoire de ces développements nucléaires , et tant que ce capitalisme n’est pas éradiqué de toute la surface de cette planète !

C’est à dire, et en réalité ; à mon grand regret comme à toi certainement, que c’est pas demain la veille. Et que les États, est-il encore utile de le rappeler, ne sont plus que les outils aux ordres de la finance mondiale !

Avec la particularité de la naissance par cette stratégie nationale, d’un syndicalisme CGT à plusieurs vitesses ( un syndicat énergie, riche comme pas deux, qui à la Conf CGT irait oser faire disparaitre des caisses, la manne de pognon à électrons ) Une CGT pour les permanents CDI en interne et une autre pour les nomades du secteur privé qui réalisent le gros du sale boulot, un truc hyper explosif à division syndicale .... (il semble que CGT Énergie commence depuis peu à s’en préoccuper ! Plus de dix ans après la vrai fausse privatisation de EDF . La loi NOME perdant ! )

 80% d’intérimaire lors des arrêts de tranches nucléaires EDF à 85% propriété de l’État capitaliste . Pas vrai La Mouche ,0)

Et le principale du pourquoi de 80% d’électricité NUK en FRANCE !

Surtout quand les dogmatiques atomiques n’ont toujours pas compris , la particularité ici en France qui est à ce point équipée de ces engins, est la conséquence de la volonté Gaullienne de se tenir au niveau des USA et URSS , en se dotant de sa force de frappe nucléaire ... une triste réalité, que mm les communistes n’ont pas encore saisie le pourquoi de la présence de la France au conseil de sécurité de l’ONU, une stratégie du camp occidental, pour neutraliser en moins de trente ans la capacité des forces communistes locales de nuire à l’hégémonie dévorante de l’emprise de l’ultra-libéralisme que l’on connait ...

Une autre forme de cerner les marxistes dans la pensée (et staliniens dans la forme en pratique à faire des risettes à Staline, du ciné comédie-j’y ai fréquenté ces jeunesse communiste, comme le catéchisme -....) ; une aliénation qui a été acquise, a cette époque ou certains scientifiques atomistes, de la trempe des Marie et de sa moitié Pierre Curie , avaient fondés trop de possibles miracles, ce qui est l’aspect le plus sympathique de tout le programme nucléaire atomique français , répété à l’infini depuis plus d’un siècle, et en omettant pourtant de rappeler de la mort tragique de trop de zèle passionné d’avoir trouvé la "Vérité Finale " , pour la solution idéale énergétique ..

La solution atomique finale ! Drôle de beaux rêves éveillés, pour en atténué la trop grande ambition de se prendre pour les 1/2 maitres du Monde ? En réalité rien de nouveau, et comme par le passé , ou il est toujours difficile pour les anciens Empires Coloniaux, de devoir rejoindre les rangs de leur juste niveau , ceux qu’ils n’auraient jamais quittés (vœux pieux), c’est à dire pour ce qui concerne ce pays , qui ne méritait guère plus qu’un demi strapontin, en arrière et au dernier rang du conseil de sécurité de l’ONU ! Pour ce qu’il en vaut à ce jour, çaz n’aurait guère changer le poids du pétro-dollar à nos futures cafards !

Maréchal perdant Pétain antisémite ... et droit au premier rang .... ! Historique ..

Qui s’était révoltés des massacres de Sétif ?

Le 8 mai 1945, un jour de "gloire" célébré pourtant tous les ans comme étant la date de la victoire nationale ... qu’elle hypocrisie, ....

 Auguste Blanqui, ton dernier livre, n’a pas été beaucoup lu, faut croire, par ceux de nos amis , car de cet essai philo que tu as rédigé au château du Taureau en baie de Morlaix "" L’éternité par les astres"" ; n’y aura pas fait émerger de nouveaux idéaux ... Quel dommage en ce 140éme anniversaire

de la COMMUNE DE PARIS


Info Wiki, un évènement connu de tous après plus de 60 ans ! De Gaulle à ordonné de tirer ! Tiens 60, juste l’age expérimental des couacs de l’industrie militaro nucléaire française ...

La ville et la région de Sétif sont souvent considérées comme le point de départ des manifestations du 8 mai 1945, signe avant-coureur de la guerre d’Algérie


Tous avons nos différences, le syndicalisme d’autrefois usé de trop de compromission, dont le pataquès retraite qui pourtant a drainé une mobilisation jamais vue depuis des années, est à la fois de réformer les révolutionnaire et à révolutionner les réformistes ... Nos chefs sont à coté de la plaques

POUR la refondation radicale de cette indispensble force de contre pouvoir

Et ce n’est pas en prenant le camp des fabricants d’armes nucléaires, déguisés en électriciens sympathique pour une prétendue lumière éternelle ... Les croyants dogmatiques, sont le pire des espèces , qui nous bloquent..tous


L’énergie nucléaire est en déclin en France et dans le monde
4 février 2011 - 10h08

Pourquoi ne développe -t -on pas l’énergie libre de Nicolas Tesla ?



L’énergie nucléaire est en déclin en France et dans le monde
4 février 2011 - 19h29 - Posté par bill d’herreberg

On pourrait pas méthaniser la crotte humaine ?



L’énergie nucléaire est en déclin en France et dans le monde
7 février 2011 - 13h55 - Posté par

dans certains elevages on fait secher les fientes d’animaux pour ensuite chauffer les batiments

ça marche ,ç’est economique et surtout bom pour la planete TERRE






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite