Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La théorie de la girafe et du presse purée

de : red1917
lundi 4 octobre 2010 - 16h29 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 3.6 ko

de red1917

Je ne vois pas de raison de ne pas participer à la paranoia actuelle concernant le risque imminent d’attaque terroriste.

Comme des sources bien informées l’ont clairement indiqué, l’attaque peut survenir à n’importe quel moment à n’importe quel endroit et d’une manière totalement inattendue.

Les services de renseignement nous apprennent donc qu’ils ne savent absolument rien au sujet d’une probable attaque, qui si elle n’arrive pas, aura été sans aucun doute déjouée au dernier moment par des informations qui resteront secretes.

Si toutefois une attaque terroriste survient, cela sera aussi la preuve que les indications secrêtes étaient fiables.

Si j’étais du genre ironique, je rappelerais la théorie du presse-purée (*) pour éloigner les girafes dans les banlieues parisiennes, mais l’heure est à la gravité patriotique.

Donc soyez vigilants.

Dès que vous verrez une femme en burqa qui jette furtivement un paquet suspect dans une poubelle sur un quai de métro, en s’enfuyant en riant et criant "Allah Akbar", appelez immédiatement la police qui s’occupera de votre cas après une prise de sang.

De même, vérifiez vos achats dans les epiceries Arabes. Les boites de conserves sont probablement contaminés avec du je-ne-sais-quoi-mais-on-en-saura-plus-sur-TF1.

Soyez suspicieux et inquiets.

La Droite adore quand le peuple est suspicieux et inquiets.

Du coup, Il surveille son voisin et cela permet d’économiser le salaire d’un flic.

Bientôt une bombe explosera.

Vous êtes choqué par cette affirmation ?

C’est pourtant ce que la Propagande nous serine depuis le début des manifs.

Si on leur disait que c’est le Medef qui doit exploser, alors on serait des terroristes.

Cela contredirait la theorie des girafes.


(*) en plantant un presse purée dans son jardin de Noisiel (77), un ancien agent de la DST a constaté la disparition totale des girafes en Seine & Marne. Ses travaux ont été récompensés par une légion d’honneur, et il devrait sortir prochainement un ouvrage sur le thème "Comment les girafes peuvent attaquer n’importe quand dans les champs de betteraves".


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La théorie de la girafe et du presse purée
5 octobre 2010 - 09h55 - Posté par tarzane54000

ENTIEREMENT d accord ;
de plus on noie le poisson, le temps que les gens s occupent de cela,
on ne pense plus aux affaires bêtes en cours...
avez vous remarqué d ailleurs que depuis le debut de l’ère Sarko,
nous vivons sous la terreur... ???
entre H1N1, chikunguya, chomage, crise mondiale, catastrophes naturelles,
dengue, les tribulations de carla, les cigares de blanc, les niches fiscales
de copé, l’appartement exigu.. lol d ESTROSI, et j’en passe et des meilleures
le terrorisme est là quand les affaires sont trop prenantes....
et le peuple s endort ... sur ces bonnes paroles, la droite aime que le peuple ait peur....
la terreur, c etait bien sous la révolution, non ????



La théorie de la girafe et du presse purée
8 octobre 2010 - 10h30 - Posté par njama

Merci pour l’humour.

« De tout ce temps on n’avait revu Boule d Neige. Mais on disait que sans doute il devait se cacher dans l’une ou l’autre des deux fermes voisines, soit Foxwood, soit Pinchfield.
[...]

Et, soudain, au début du printemps, une nouvelle alarmante - boule de Neige hantait la ferme à la nuit ! L émoi des animaux fut tel qu’ils faillirent c— perdre le sommeil. Selon la rumeur, Boule de Neige s’introduisait à la faveur des ténèbres pour commettre cent méfaits. C’est lui qui volait le blé, renversait les seaux à lait, cassait les neufs, piétinait les semis, écorçait les arbres fruitiers. On prit l’habitude de lui imputer tout forfait, tout contretemps. Si une fenêtre était, brisée, un égout obstrué, la faute lui en était toujours attribuée, et quand on perdit la clef de la resserre, dans la ferme entière ce fut un même cri : Boule de Neige l’avait jetée dans le puits ! Et, chose bizarre, c’est ce que les animaux croyaient toujours après qu’on eut retrouvé la clef sous un sac de farine. Unanimes, les vaches affirmaient que Boule de Neige pénétrait dans l’étable par surprise pour les traire dans leur sommeil. Les rats, qui, cet hiver-là avaient fait des leurs, passaient pour être de connivence avec lui.

Les activités de Boule de Neige doivent être soumises à une investigation implacable, décréta Napoléon. Escorté de ses chiens, il inspecta les bâtiments avec grande minutie, les autres animaux le suivant à distance de respect. Souvent il faisait halte pour flairer le sol, déclarant, qu’il pouvait déceler à l’odeur les empreintes de Boule de Neige. Pas un coin de la grange et de l’étable, du poulailler et du potager, qu’il ne reniflât, à croire qu’il suivait le traître à la trace. Du groin il flairait la terre avec insistance, puis d’une voix terrible s’écriait : « Boule de Neige ! Il est venu ici ! Mon odorat me le dit ! » Au nom de Boule de Neige les chiens poussaient des aboiements à fendre le cœur et montraient les crocs.
Les animaux étaient pétrifiés d’effroi C’était comme si Boule de Neige, présence impalpable, toujours à rôder, les menaçait de cent dangers. Un soir, Brille-Babil les fit venir tous. Le visage anxieux et tressaillant sur place, il leur dit qu’il avait des nouvelles graves à leur faire savoir.

« Camarades ! s’écria-t-il en sautillant nerveusement, Boule de Neige s’est vendu à Frederick, le propriétaire de Pinchfield, qui complote en ce moment de nous attaquer et d’usurper notre ferme. C’est Boule de Neige qui doit le guider le moment venu de l’offensive. Mais il y a pire encore. Nous avions cru la révolte de Boule de Neige causée par la vanité et l’ambition. Mais nous avions tort, camarades. Savez-vous quelle était sa raison véritable ? Du premier jour Boule de Neige était de mèche avec Jones ! Il n’a cessé d’être son agent secret. Nous en tenons la preuve de documents abandonnés par lui et que nous venons tout juste de découvrir. A mon sens, camarades voilà qui explique bien des choses. N’avons-nous pas vu de nos yeux comment il tenta - sans succès heureusement - de nous entraîner dans la défaite et l’anéantissement, lors de la bataille de l’Étable ? »

Les animaux étaient stupéfiés. Pareille scélératesse comparée à la destruction du moulin. vraiment c’était le comble ! »

Georges Orwell, La ferme des animaux.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite