Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les pays d’Amérique latine veulent faire avancer la décolonisation

de : Diaspora Saharaui
vendredi 25 juin 2010 - 13h39 - Signaler aux modérateurs

La commission de décolonisation de l’ONU traite du Sahara occidental

Les pays d’Amérique latine veulent faire avancer la décolonisation

Par : Merzak Tigrine

JPEG - 2.2 ko

Face à la lenteur dans la mise en œuvre des processus devant permettre l’exercice par les populations des territoires non autonomes, dont le Sahara occidental, de leur droit à l’autodétermination, des pays ont demandé, lors de la session de la commission onusienne de décolonisation de l’ONU, l’envoi d’un signal fort à l’Assemblée générale en l’exhortant à réaffirmer à l’égard des puissances administrantes.

Le Comité spécial chargé d’étudier la situation concernant l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux a examiné mardi dernier les questions du Sahara occidental, de la Nouvelle-Calédonie, de Guam, des îles Turques et Caïques, et des Îles Vierges américaines. La plupart des délégations qui ont intervenu, notamment celles du Venezuela, de la Bolivie et de Cuba, ont estimé qu’il est devenu urgent et important pour l’Assemblée générale des Nations unies de convenir de la célébration d’une troisième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme. Elles ont notamment regretté la lenteur de la mise en œuvre des processus devant permettre l’exercice par les populations des territoires non autonomes de leur droit à l’autodétermination.

Tous les pétitionnaires ont souhaité que le Comité spécial envoie un signal fort, via la Quatrième Commission, à l’Assemblée générale en l’exhortant à réaffirmer à l’égard des puissances administrantes combien il est important que soient menés à bon terme les processus de décolonisation des territoires non autonomes encore inscrits sur la liste de l’ONU. Face aux nombreuses interrogations sur les moyens à mettre en œuvre pour faire avancer le processus d’autodétermination au Sahara occidental, le représentant du Front Polisario auprès de l’ONU a regretté que la communauté internationale “se soit détournée du projet initial d’organiser un référendum d’autodétermination” dans le territoire, ainsi que “l’inefficacité” de la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) qui, selon lui, “maintient un statu quo sans fin, un état de ni paix, ni guerre, ni référendum”. Il a émis le souhait que le Comité spécial puisse se rendre au Sahara occidental. Il a aussi mis en exergue les violations des lois et textes internationaux commises par la puissance occupante. “Jusqu’à ce jour, le Conseil de sécurité n’a pas véritablement exercé ses pouvoirs de contraintes envers l’État marocain, a regretté le pétitionnaire.

En 1992, 1998 et 2000, le Conseil de sécurité, garant des arrangements entérinés entre les deux parties, n’a pris aucune initiative en vue de favoriser la tenue du référendum d’autodétermination prévu au Sahara occidental, et le Conseil n’a pas non plus manifesté son soutien à la souveraineté sahraouie”, a regretté Ahmed Boukhari. Il a par ailleurs accusé le Maroc de s’être livré à des manipulations concernant les listes électorales qui auraient dû servir à l’organisation du référendum. “Ce référendum lui-même se fait attendre depuis 18 années”, a-t-il déploré. “Aujourd’hui, le Maroc use du prétexte du combat contre le terrorisme pour faire perpétuer l’immobilisme sur la question du Sahara occidental et empêcher l’indépendance du territoire”, a-t-il fait remarquer, sans oublier de rappeler à la communauté internationale que le Sahara occidental, qui “est la dernière colonie d’Afrique, est un cas oublié par la communauté internationale”. Cela a amené le président du Comité spécial à estimer qu’il est important que le Comité spécial établisse un lien de travail effectif avec l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Sahara occidental et procède à des échanges d’informations avec le Conseil de sécurité, dans le souci d’avancer.

Quant au représentant cubain, M. Pedro Nuñez Mosquera, il a affirme que le conflit du Sahara occidental devait être examiné et débattu uniquement dans le contexte de la résolution 1514 (XV), adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 14 décembre 1960 et intitulée “Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux”. “Le peuple sahraoui doit aujourd’hui décider lui-même de son avenir, comme cela est clairement stipulé dans plusieurs résolutions des Nations unies”, a-t-il clamé toute en rappelant que le Sahara occidental est inscrit depuis 1963 sur la liste des territoires non autonomes. Pour lui, “les négociations en faveur de l’indépendance doivent se poursuivre”.

De son côté, M. Jorge Valero Briceño du Venezuela a souligné qu’il est important de soutenir l’autodétermination du Sahara occidental. “Depuis trois décennies, le peuple sahraoui se bat pour son indépendance, et le Comité spécial a toujours été à ses côtés”, a noté le représentant vénézuélien, qui a réitéré le vœu de voir le peuple sahraoui exercer rapidement son droit à l’autodétermination.

Le représentant du Nicaragua a demandé ce que le Comité spécial pourrait faire pour aider le Représentant spécial du Secrétaire général à assurer le bon déroulement du processus de décolonisation au Sahara occidental.

LIBERTÉ, 24/6/2010


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite