Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Pédophilie : le sermon qui fait scandale

de : Paris
samedi 3 avril 2010 - 14h12 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Vendredi, le prédicateur du Vatican a fait un rapprochement entre les attaques contre le pape dans les scandales de pédophilie et l’antisémitisme. Les critiques fusent de la part de la communauté juive et de victimes de prêtres pédophiles.

Ils se disent choqués, insultés. Associations de victimes de prêtres pédophiles et représentants du judaïsme expriment leur désapprobation depuis vendredi après les propos d’un prêtre du Vatican rapprochant le scandale de pédophilie dans l’Eglise et l’antisémitisme.

Vendredi soir, dans son sermon pendant la liturgie de la Passion du Christ, le père franciscain Raniero Cantalamessa, prédicateur de la maison pontificale, a lu une lettre de "solidarité" au pape et à l’Eglise, qu’il a dit avoir reçue d’un "ami juif". "Je suis avec dégoût l’attaque violente et concentrique contre l’Eglise (et) le pape", écrit l’auteur de la lettre. "L’utilisation du stéréotype, le passage de la responsabilité et de la faute personnelles à la faute collective me rappellent les aspects les plus honteux de l’antisémitisme", écrit encore l’auteur cité par le prédicateur de la maison pontificale, et dont le porte-parole du Vatican a ensuite souligné qu’il ne s’agissait "pas de la position officielle du Vatican".

Toutefois, le Vatican semble se désolidariser du parallèle dressé par le prêtre. Le porte-parole du Saint Siège a ainsi déclaré samedi sur Radio Vatican que ces propos ne correspondaient pas à la ligne de pensée de l’Eglise. "Faire un rapprochement entre les attaques contre le pape pour le scandale de pédophilie et l’antisémitisme n’est pas la ligne suivie par le Saint Siège", a précisé le père Lombardi. Il a estimé en outre ue le prédicateur, le père Raniero Cantalamessa, a "seulement voulu rendre publique la solidarité à l’égard du pape exprimée par un juif à la lumière de l’expérience de douleur particulière subie par son peuple".

Ces précisions empêcheront-elles la polémique d’enfler ? Pas sûr : "Cela fait mal au coeur de voir un responsable de haut rang du Vatican, une personne avisée, faire des remarques aussi dures, qui sont une insulte aussi bien pour les victimes d’agressions sexuelles que pour les juifs", a déclaré dans un communiqué David Clohessy, qui dirige un groupe de défense des victimes de prêtres pédophiles, le SNAP (Survivors Network of those Abused by Priests). "Il est moralement erroné de comparer la violence physique réelle et la haine visant un grand nombre de personnes innocentes avec ce qui n’est rien de plus que l’examen public des actes d’un petit groupe de responsables complices".

Même critique de la part de la communauté juive. Ce rapprochement est "une insulte et une impertinence", a affirmé samedi le sécrétaire général du Conseil central des juifs d’Allemagne. "Il s’agit d’une impertinence et d’une insulte vis-à-vis des victimes des abus sexuels ainsi que des victimes de la Shoah", a déclaré Stephan Kramer à l’AFP. Le Vatican "a recours aux méthodes habituelles utilisées depuis des décennies pour étouffer et cacher les histoires qui éclaboussent" l’Eglise catholique, selon M. Kramer.

Marvin Hier, lui aussi rabbin et fondateur du Centre Simon Wiesenthal, une organisation de défense des droits de l’homme qui lutte contre l’antisémitisme, a demandé rien de moins que les excuses du pape. Les remarques du père Cantalamessa sont "honteuses, hors de propos et constituent une déformation totale de l’histoire", a-t-il déclaré dans un communiqué. Le rabbin se demande comment on peut mettre en regard des siècles d’antisémitisme qui ont mené à "la mort de dizaines de millions de personnes innocentes, avec des criminels qui renient leur foi et leur vocation en agressant sexuellement des enfants".

http://lci.tf1.fr/monde/institution...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Pédophilie : le sermon qui fait scandale
3 avril 2010 - 18h50

allez ma bonne Pachamama secoue toi un bon coup ,une fois pour toute ,

plus d’espoir , les plombs fondent ,les c^ables pètent a tous les niveaux ,

il faut absolument te débarrasser des morpions ,poux ,tiques ,il te sucent

la moelle ,et ils se sucent entre eux ,vite , fait se qu’il faut ma bonne

Mère Terre .



Pédophilie : le sermon qui fait scandale
3 avril 2010 - 20h52 - Posté par phibre

ni dieu ni maitre !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite