Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

SINAI : les racines de la haine

de : MICHELE GIORGIO
dimanche 10 octobre 2004 - 06h10 - Signaler aux modérateurs

de MICHELE GIORGIO

Ces dernières heures, les revendications des attentats de jeudi soir au Sinaï se sont multipliées. La première a été celle du Gamaa Al-Islamiyya Al-Alamiyya, puis est arrivée celle des Brigades islamistes du Tawhid et pour finir les Brigades du martyr Abdullah Azzam. Autant de noms pour, peut-être, une unique organisation qui, selon toute probabilité, fait partie de Al Qaeda, désormais copyright d’une série de groupes de plus en plus nombreuse. Beaucoup de monde en est convaincu mais pour le moment l’unique certitude est que la question palestinienne laissée à l’indifférence du monde - même les 100 morts, dont des civils innocents et des enfants, causés par l’offensive israélienne à Gaza n’ont pas servi à secouer l’opinion publique internationale - risque de grimper au premier rang de l’agenda des formations panislamistes les plus radicales. Même au détriment des groupes armés palestiniens comme le Hamas et le Jihad qui se sont empressés hier de se déclarer étrangers aux massacres du Sinaï.

Un silence mondial très grave qui contribue à précipiter dans les bras d’ Ousama Ben Laden beaucoup d’Arabes et de Palestiniens. « Les groupes jihadistes continueront à croître et à trouver de nouveaux adeptes si la situation internationale reste la même et si la politique des gouvernements occidentaux face à ce phénomène ne change pas », nous a dit le spécialiste des mouvements islamistes radicaux Diaa Rashwan, du Centre des études stratégiques du Caire. Bashwan a répété que le croissance de ces groupes « est étroitement liée à ce qui se passe en Palestine, en Afghanistan et en Irak, des questions qui poussent de plus en plus de musulmans à devenir des moudjahidin ». Rashwan et d’autres spécialistes soulignent la façon dont les attentats de jeudi sont un double succès pour leurs organisateurs : d’un côté ils ont visé les citoyens d’Israël, état « ennemi » et de l’autre infligé un coup dur à l’industrie du tourisme égyptienne.

Mettre à genoux l’économie, dans le but d’abattre le régime de Moubarak a été pendant des années l’objectif du Gamaa Islamiyya, l’organisation issue des cendres du Jihad islamique démantelé par la police secrète égyptienne après la mort du président Sadat en 1981. C’est la raison pour laquelle la revendication de la Gamaa Al-Islamiyya al-Alamiyya semble plus crédible que les autres. Derrière ce sigle, il pourrait y avoir des militants sortis de l’organisation originaire et décidés à s’unir au dit réseau de Al Qaeda. Gamaa Al-Islamiyya, après avoir réalisé le sanguinaire attentat de Louxor en 1977 qui entraîna la mort de 58 touristes étrangers avait proclamé une trêve à durée indéterminée. Selon des informations qui ont circulé ces derniers mois, des positions contrastées sur les stratégies futures se sont fait jour à l’intérieur du groupe, en grande partie emprisonné et décimé par les services de sécurité égyptiens et un nombre non négligeable de militants se seraient déclarés favorables à reprendre la lutte armée contre Moubarak et les Usa.

Selon toute probabilité, ceux-ci ont abandonné la place forte de leur mouvement - une tranche de territoire d’environ 400 kilomètres, en Haute Egypte, comprise entre El Minya (240 km au Sud du Caire) et Qena, au Nord de Louxor - et ont étendu leur rayon d’action. Il ne faut pas oublier par ailleurs que le « numéro deux » de Al Qaeda, le chirurgien Ayman Zawahri, est égyptien et qu’il a joué un rôle central dans la fondation et dans le développement du Jihad islamique. « Cette zone est une zone de résistance de la nation musulmane - a dit Zawahri dans un enregistrement vidéo parvenu le 1er octobre à la chaîne de télévision Al Jazeera - depuis que ses gouvernements nous ont trahis et se sont agenouillés devant les croisés ». Zawahri a fait référence au peuple palestinien et à la nécessité d’en défendre les intérêts. Des mots qui auraient dû pousser les gouvernements occidentaux et arabes à considérer comme prioritaire la question palestinienne et à travailler à sa solution, également dans le but de la soustraire aux extrémistes islamistes.

Il Manifesto, 9 octobre 2004

Traduit de l’italien par Karl et Rosa - Bellaciao


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite