Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Marc Alpozzo (30 articles)
Le sens de l’histoire selon les socialistes
de : Marc Alpozzo - 5 avril 2005
de Marc Alpozzo Les socialistes sont cloués au pilori. Sur le blog de DSK, à la date de septembre 2004, on trouve ce petit texte, intitulé « le sens de l’histoire ». Rappelez-vous ! C’était au moment de la bataille politique du PS, durant lequel ses rangs étaient divisés autour du référendum sur la constitution de l’Europe. Bref, une des périodes les plus pathétiques du PS où deux monstres s’affrontaient à peine cachés, pour le pouvoir certes, mais où Fabius tout (...)
Lire la suite, les commentaires...
DEMOCRATES, ARMEZ-VOUS ! Vers une déroute de nos libérales-démocraties ?
de : Marc Alpozzo - 8 mars 2005
16 commentaires
de Marc Alpozzo « Prendre du plaisir au bonheur des autres » : sera-ce, sous le nom de « fraternité », la prochaine utopie qui emportera le monde au XXIème siècle ?, Jacques Attali, Fraternité, une nouvelle utopie. Le dernier Costa-Gavras, Le couperet, porte bien son nom. Car, il montre avec toute la finesse que l’on connaît à Costa-Gavras, combien notre système est un coupeur de têtes... Mais plus important encore, il dénonce une déroute à venir de nos libérales-démocraties... (...)
Lire la suite, les commentaires...
Ultimatum : Copyleft !
de : Marc Alpozzo - 6 mars 2005
de Marc Alpozzo Après la sacro-sainte ère du « copyright », défendue à grand renfort d’avocats, de procès, et de tentatives répressives en tous genres, voici venu le temps du : copyleft ! COPYLEFT : bien étrange concept, n’est-ce pas ? Pour mieux en saisir l’essence et l’importance capitale, précisément sur l’avenir probable, voire potentiel de nos comportements et habitudes en matière d’art et de création, tout d’abord, envisageons une petite (...)
Lire la suite, les commentaires...
ID : Cyberpunk !
de : Marc Alpozzo - 23 février 2005
1 commentaire
de Marc Alpozzo « Résister à la technologie en tant qu’outil de contrôle et d’abus ? Oui, bien sur, on doit être constamment en alerte et sur nos pieds. C’est important d’acquérir une connaissance sophistiquée de ces outils. Il n’est pas possible de simplement tourner le dos et ignorer, il faut apprendre à utiliser le Cyberspace, cet espace où nous sommes. Et si nous sommes concernés par la politique et les considérations sociales qui régissent ce monde, il (...)
Lire la suite, les commentaires...
Putains de littérature : réflexion sur la question des prostituées
de : Marc Alpozzo - 8 février 2005
de Marc Alpozzo L’héroïne de Zola, Nana, jouant le rôle de Vénus au théâtre des Variété, remporte un grand succès dans les dernières années du Second Empire. Un succès qu’elle doit moins à son talent d’actrice, bien médiocre, qu’à la séduction de son corps nu, voilé d’un simple gaze. C’est le fameux le thème romanesque de la courtisane, femme galante ou prostituée de haut vol, splendeur et misère de toutes les courtisanes, misère des femmes réduites (...)
Lire la suite, les commentaires...
FRANCA MAÏ, LE SPECTACLE DE LA CRUAUTE
de : Marc Alpozzo - 25 janvier 2005
2 commentaires
NOTES DE LECTURE Si l’on en croit son éditeur, Franca Maï aurait une voix « proche du blues ». Cette très célèbre forme musicale que l’on doit aux noirs d’Amérique, et qui caractérise d’une part une formule harmonique constante, un rythme lent à quatre temps, d’autre part, le cafard et la mélancolie. de Marc Alpozzo La voix de Franca Maï est une voix cassée : cassée par la violence des comportements sociaux, la barbarie de nos sociétés modernes, cassée (...)
Lire la suite, les commentaires...
CAMUS : ETRANGER A SOI-MEME, ETRANGER AU MONDE ?
de : Marc Alpozzo - 18 janvier 2005
Une lecture de L’étranger de Camus Dans l’un de ses ouvrages, le romancier André Brink écrit que : " la vocation essentielle de l’écrivain réside dans une croisade impitoyable contre l’hypocrisie, la dissimulation et le mensonge ". Cette affirmation, très juste par ailleurs, en ce qui concerne le rôle de l’écrivain, paraît illustrer avec beaucoup de clarté, la démarche d’Albert Camus lui-même, notamment dans la rédaction de l’un de ses romans (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les stratégies du pouvoir selon Michel Foucault
de : Marc Alpozzo - 12 janvier 2005
de Marc Alpozzo Si l’on recherche chez Foucault une définition du pouvoir, on en trouvera une, finalement assez simple, mais risquant néanmoins de bousculer toutes nos idées préconçues à propos de ce concept. Selon Foucault, le pouvoir est un rapport de forces. Vous noterez que le terme de « force » ici, n’est pas écrit au singulier. En effet, pour Foucault le rapport de force se conjugue toujours au pluriel. Car précisément, tout rapport de forces est nécessairement un « (...)
Lire la suite, les commentaires...
Génération sous X, une nouvelle pornographie
de : Marc ALPOZZO - 27 décembre 2004
4 commentaires
Il y avait la civilisation athénienne, il y a eu la Renaissance, et maintenant on entre dans la civilisation du cul. Jean-Luc Godard de Marc ALPOZZO « J’ai mal dans la chatte ». Ainsi démarre un roman qui fit sensation à l’automne 99. Une phrase choc, qui sonne en forme d’appel à la fois physique et métaphysique. Ecrit par une jeune fille de 20 ans, Claire Legendre, le titre du roman Viande, vient se surajouter à une armée d’autres Jouir, Pornocratie, Baise-moi, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le roman rock, une révolte des formes
de : Marc ALPOZZO - 23 décembre 2004
3 commentaires
de Marc ALPOZZO Le roman rock. On pourrait croire à un mariage en blanc, que seuls quelques illuminés auraient choisi de célébrer. Pourtant, si le rock a longtemps fait mauvaise presse, expression de la révolte, caractères subversifs, provocations gratuites, l’esprit rock a très tôt irrigué un grand nombre de joyaux de la littérature du XXème. L’esprit rock peut être vécu de plusieurs manières. Certains le vivent au quotidien. Tout est rock’n’roll chez eux : (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite