Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite, commenter l'article...

ATTENTATS DE MUMBAY : UN INSPECTEUR GENERAL DE LA POLICE DU MAHARASTHRA SE MET A TABLE


de : himalove
mardi 16 février 2010 - 15h05 - Signaler aux modérateurs

Peut-on imaginer en France, en Angleterre ou aux États-Unis, la publication d’un livre écrit par un policier, dénonçant l’implication d’agences de sécurité dans une série d’attentats, sous faux drapeau, ayant fait des centaines voire des milliers de morts ?

Certes non. Le 11-Septembre, les attentats de Londres et de Madrid, garderont longtemps leurs mystères et nul policier ou membre des services secrets, à la retraite, ne viendront éclairer nos contemporains sur l’origine, les circonstances et les commanditaires des grands attentats mythiques de ce début de siècle.

Les journalistes, les intellectuels, les gens payés pour nous instruire, étant à la solde de ceux et celles, une minorité, qui souhaitent perpétuer l’âge des Ténèbres.

Curieusement, c’est du pays où est né Georges ORWELL, l’Inde, que nous provient un courageux porteur de lumière.

L’ancien inspecteur général du Maharasthra, S.M. MUSHRIF nous explique, dans un livre « Who Killed Karkare ? The real face of terrorism in India », publié aux éditions Pharos, comment et pourquoi les services secrets de son propre pays se sont affranchis de toute forme d’éthique et de raison d’état.

Combien ils ont planifié et réalisé d’attentats sous faux drapeau, massacrant leurs propres populations ; et utilisé les assauts de mercenaires « pakistanais », à Mumbay, le 26 novembre 2008, pour éliminer un policier, un peu trop curieux et intègre, le chef de l’anti-terrorisme du Maharasthra, Hemant KARKARE.

MUSHRIF n’est pas Thierry MEYSSIAN écrivant « L’effroyable Imposture ».

L’inspecteur écrit comme un gendarme et réfléchit comme un juge d’instruction, nous forçant à avaler de nombreux rapports de police, des interrogatoires musclés et des coupures de presse.

Le regard qu’il pose sur les journaux et télévisions est sans concessions.

On vivrait selon lui « dans un climat d’état d’urgence et de propagande permanente qui ne permettent plus l’analyse ».

Difficile de faire passer ce policier amer pour un complotiste, imaginatif et fantasque.

Il s’en tient à ce qui se passe sur le terrain.

Le policier musulman décortique, avec minutie, les attentats du 11 juillet 2006, à la gare de Mumbay, ceux de Malageon du 8 septembre 2006, le plasticage du train Samjhauta Express, le 19 février 2007, la bombe à la mosquée d’Hyderadad, le 18 mai 2007, celle d’Ajmer, le 11 octobre 2007, les explosions près de tribunaux en Uttar Pradesh, le 23 novembre 2007, les bombes de Jaipur, le 13 mai 2008, Ahmedabad et Surat, le 26 juillet 2008, New-Delhi, le 13 septembre 2008 et l’explosion de Malageon du 29 septembre 2008 qui fit six mort et blessa plus de cent personnes.

Partout les mêmes empreintes, le même modus operandis et souvent l’odeur des explosifs, fournis par le lieutenant-colonel Prasand PUROHIT, un ancien du renseignement militaire, en poste au Jammu-et-Cachemire...

Pour le flic MUSHRIF, les meurtres du 26 novembre 2008, aux premières heures des attaques de Mumbay, du chef de l’Antirerrorism Squad, Hemant KARKARE et de ses proches collaborateurs sont liés directement à l’arrestation du Lieutenant-colonel PUROHIT, de Sadhvi Pragyasingh, du Swami Amrutanand et de la mise hors d’état de nuire de l’Abhinav Bharat, deux mois plus tôt.

Selon lui, le spectacle grandiose des attaques de la maison Loubanovitch, du Café Leopold, des hôtels Taj, Oberoi, Trident et la longue confusion qu’elles ont entraînée ont permis à une équipe de tueurs locaux, au service de l’Intelligence Bureau, de procéder à la liquidation d’officiers supérieurs de la police indienne.

L’inspecteur de police étaye scientifiquement sa conviction.

Méthodiquement, MUSHRIF analyse les différentes scènes de crime, la séquence des événements, depuis le débarquement de 6 à 8 terroristes, le 26 novembre, à 8 heures 30 du soir, à Mahatma Phule Nagar, Badhwar Park à Cuffe Parade auquel assista Anita Rajendra Uddaiya, laquelle identifia, plus tard, formellement le corps de 6 « pakistanais » à la morgue de Mumbay.

Il apparaît que si on peut attribuer à ces tueurs les fusillades du café Leopold, les tueries à l’intérieur des palaces Taj, Oberoi, Trident, et l’étrange occupation et prise d’otage de la Nariman House, les massacres de la gare et ceux de l’hôpital CAMA semblent l’oeuvre d’une autre équipe.

L’étude des 284 coups de téléphone, échangés entre les terroristes, présents à Mumbay, et leurs officiers traitants à l’étranger confirme ce point de vue.

Alors que les terroristes « pakistanais » opérant à l’intérieur des hôtels et du centre juif ne cessent de communiquer avec leurs contrôleurs, ceux tirant au hasard à la gare et se réfugiant, ensuite, à l’hôpital CAMA, n’utilisent pas le même réseau téléphonique, et parleraient même aux passants qu’ils croisent en langue vernaculaire, le « marathi ».

Pour MUSHRIF, cette équipe, composée au moins de six individus, qui ont tué beaucoup et peu affrontait les commandos de la marine et l’armée, sont responsables de la mort de 56 innocents, à la gare, et de l’exécution des chefs de l’anti-terrorisme de Mumbay, Hemant KARKARE, Ashok KAMATE, Vijay SALASKAR, dans la Rang Bhavan Lane, près du GT Hôpital.

Ces terroristes locaux, probablement sortis indemnes de leurs méfaits, sont difficlement identifiables.

Car les 16 caméras des plateformes de la gare où ils ont tiré, de manière indiscriminée, sur la foule étaient hors service ; et les témoins, encore vivants, qui les ont croisé à l’hôpital CAMA, les décrivent masqués.

L’arrestation miraculeuse d’un pakistanais, Ajmal KASAB, vivant, après une telle hécatombe, est très suspecte.

Il n’est pas dans les habitudes de la police et de l’armée indiennes de faire des prisonniers lorsqu’elles rencontrent, les armes à la main, des commandos pakistanais.

On aurait tendance même à profaner leurs cadavres...

Selon l’inspecteur MUSHRIF, ce terroriste rescapé serait une pièce rapportée, enlevé avant les événements par l’Intelligence bureau, pour être placé vivant et bavard comme un canari dans un box d’accusé.

Les preuves matérielles accusant KASAB, dans les séries de meurtres à la gare et autour de l’hôpital CAMA, sont - malgré le battage médiatique - très faibles :

Une poignée d’empreintes digitales sur un Plexiglass du bateau « Kuber » qui aurait emmené les terroristes de Karachi aux plages de Mumbay.

Des photos prises de KASAB, une Kalashnikov à la main, à l’intérieur de la gare...

MUSHRIF et ses amis de la police scientifique pensent que ces preuves ont été préfabriquées.

Au regard des habitudes de l’IB, en matière de lutte anti-terroriste, la chose est fort probable.

La plupart des personnes arrêtées, autour des grands attentats qui ensanglantent périodiquement les villes indiennes, sont innocentes et n’ont en général que commis un seul crime : être à proximité du lieu où ont explosé les bombes, être dans les petits papiers de la police ou faire partie d’une minorité discriminée.

Si MUSHRIF reconstitue les circonstances dans lesquelles ont été assassinés ses amis policiers, et donné un mobile crédible à leurs exécutions, il ne cherche pas à éclaircir les événements autour et à l’intérieur des hôtels Taj, Oberoi, Trident et Nariman House où les terroristes ont beaucoup échangé de coups de fils, notamment avec l’ambassade d’Israël !

MUSHRIF n’accuse pas comme le docteur Amiresh MISRA (2) le MOSSAD, dans les opérations de Mumbay, mais se venge personnellement de collègues, appartenant au Rashtriya Swayamsevak Sangh, dont le dessein serait de détruire, à l’intérieur de la police, l’idéal multiculturel du pandit NEHRU, défendu, aujourd’hui, par Sonia GANDHI.

« Le complot des bhramines cherchant à instaurer un Hindu rasthra » grâce aux provocations et pogroms anti-musulmans, à large échelle, comme en février et mars 2002 au Gujarat, reste le substrat idéologique de son enquête et, peut-être, le point faible du livre.

Car « le syndrome de la Partition » empêche l’auteur d’appréhender « le caractère exceptionnel des attaques de Mumbay » qui adviennent au moment où l’impérialisme décide d’une escalade militaire en Af-Pak et change, avec Obama, de politique à l’égard du Cachemire pour se concilier les faveurs de l’armée pakistanaise.

Ce moment de contradiction entre deux politiques, l’une qui cherche le casus belli et l’entrée en guerre immédiate de l’armée indienne, en Af-Pak, aux côtés de l’OTAN, dans le cadre de la nouvelle alliance, établie, en 2005, par l’administration Bush, et celle plus classique qui continue l’habituelle stratégie du CENTCOM dont l’armée pakistanaise fait toujours partie, me semble à l’origine de l’équipée sauvage du 26 novembre 2008, à Mumbay.

« On a cherché les 26, 27, 28 novembre 2008, sans qu’on puisse identifier exactement les auteurs, à provoquer une guerre (2) » tel est le sentiment, aujourd’hui, de l’intelligentzia en Inde comme au Pakistan.

Selon les cachemiris, basés à Londres, et les militants à Srinagar, seuls les faucons de New-Delhi profitèrent des attaques spectaculaires de Mumbay lesquelles stigmatisèrent et placèrent, un instant, au banc d’infamie, le Pakistan.

Le rapport Pradhan, commandé par le gouvernement Mahmohan SINGH, corrobore cette hypothèse : le contre-espionnage disposait de l’itinéraire maritime des mercenaires, partis de Karachi, et des 35 numéros de téléphone utilisés par ces derniers, dés le 18 novembre 2008, et n’a pas communiqué le renseignement au quartier-général de l’Indian Navy ni à la police de Mumbay (3).

Mais « le 11-Septembre indien », comme l’ont baptisé trop rapidement les médias, n’a pas déclenché de réunion du Conseil de sécurité, de guerre mondiale ni de mise à l’index de l’état pakistanais et encore moins de coup d’état fasciste en Inde.

Simplement un changement du ministre de l’Intérieur et un remaniement des services secrets, un an plus tard...

L’enquête parcellaire de MUSHRIF n’enlève rien à la qualité de l’ouvrage qui compte 319 pages.

Il y a quelques années un tel livre, exposant les corruptions, exactions de la police et la subversion des services secrets par le Sangh Parivar, eut été impossible.

Il serait tombé sous le coup de la censure et de vieilles lois héritées du Raj britannique.

La nouvelle loi sur le Droit à l’information, votée en 2005, par le gouvernement de l’United progressive alliance, permet, aujourd’hui, à l’inspecteur MUSHRIF de se mettre à table.

Espérons que l’auteur ne subisse pas le même sort que l’avocat, Shahib AMZI, défendant Fahim ANSARI, faussement impliqué dans les attaques de Mumbay, abattu par des tueurs non identifiés, le 10 février 2010.

L’avocat avait eu l’imprudence de demander à la haute cour de Justice de convoquer à la barre des témoins l’ancien agent américain de la DEA, David COLEMAN HEADLEY (4)...

La Vérité autour des attaques de Mumbay continue à faire des victimes.

HIMALOVE

Critique du livre « Who Killed Karkare ? The real face of terrorism in India » de S.M. MUSHRIF, édition Pharos, octobre 2009

htpp :/www.pharosmedia.com

Si un éditeur ou un magazine souhaitent une traduction française de l’ouvrage ou une interview de l’auteur, contactez-moi.


1.J’avais publié au lendemain des attentats sur Bellaciao l’article de l’historien, témoin de l’événement, Amiresh MISRA, « Attaques de Mumbay : la signature du MOSSAD ».

2.Le général en chef Deepak KAPOOR qui part en retraite le 31 mars 2010 était partisan de l’envoi d’un corps expéditionnaire en Afghanistan et d’une guerre nucléaire limitée avec le Pakistan ainsi que d’un affrontement avec la Chine...

3.Etrangement, la CIA, au courant des opérations extérieures du Laskar-e-Toiba, qui a passé le renseignement au RAW, n’a pas averti les autorités maritimes pakistanaises qui auraient pu immédiatement arrêter l’expédition à Karachi ; ce fait rend crédible la thèse d’un possible double ou triple jeu américain...

4.David Coleman Headley, âgé de 49 ans, est un yankee d’origine pakistanaise, cousin du Premier ministre Gilani, arrêté par le FBI, en septembre 2009, pour son rôle présumé, dans la préparation des attaques du 26 novembre 2008, à Mumbay ; l’ancien agent de la DEA, infiltrés parmi les trafiquants de drogues, au Pakistan, plaide non coupable à son futur procès. Les américains refusent toujours que la police et la justice indiennes l’interrogent... Il est probable que cet agent double soit une pièce sacrifiée, destinée à cacher l’importance du dispositif US, dans les activités terroristes en Asie du sud-ouest.



Imprimer cet article





Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude
CGT : Philippe Martinez à l’Elysée (video)
samedi 27 - 11h53
de : joclaude
Narbonne élection 28 juin
samedi 27 - 11h14
de : Lili Oto
DÉMENCE SOUS AIR CONDITIONNÉ
vendredi 26 - 18h55
de : Lukas Stella
La macronie kiffe le glyphosate et truque l’enquête
vendredi 26 - 16h08
de : jean1
1 commentaire
Isolement et contention en psychiatrie : bientôt un contrôle par les juges - Basta !
vendredi 26 - 11h57
de : Ch Delarue (santé)
Le Pr Raoult accuse des responsables sanitaires de conflits d’intérêts
vendredi 26 - 11h00
de : Ch Delarue (com demo)
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 mai
de La CGT
4 commentaires
La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l'action syndicale. A la Cgt, nous avons d'autres arguments que ceux là, ceux de l'intérêt des travailleurs et de la justice sociale. — La CGT ( 82L lacgtcommunique) May 10, 2020 La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l’action syndicale. A la CGT, nous avons d’autres arguments que ceux là, ceux (...)
Lire la suite