Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Présidence Frégoli


de : Slovar
vendredi 26 septembre 2008 - 12h19 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

de Slovar

Il était serein, solennel et ... très bronzé notre Président hier à Toulon. A peine revenu des Etats Unis où unefondation ultra libérale et des plus réactionnaires en termes économique lui avait remis le prix d’homme d’état de l’année, il nous a asséné du GUAINO du meilleur cru.

Cette fois-ci pas de Jaurès ni d’Edgar Morin, juste Nicolas tout puissant contre les requins de la finance mondiale.

Slovar a décidé de vous donner avec l’aide du magazine Le Point quelques morceaux choisis illustrés avec quelques dessins et images montrant bien la qualité du foutage de g..... auquel nous avons une fois de plus assisté.

"La génération qui a vaincu le communisme a rêvé d’un monde où la mondialisation réglerait tous les problèmes. Ce rêve s’est brisé. C’est une certaine idée de la mondialisation qui s’achève avec la fin du capitalisme financier. L’idée que les marchés ont toujours raison est une idée folle."

"Ce système où celui qui est responsable d’un désastre peut partir avec un parachute doré, où un trader peut faire perdre 5 milliards d’euros à sa banque sans que personne ne s’en aperçoive... ce système a créé des inégalités, a démoralisé les classes moyennes et a alimenté les spéculations. Mais ce système ce n’est pas l’économie de marché, ce n’est pas le capitalisme"

JPEG - 56.3 ko

"L’économie de marché, c’est un marché régulé, le marché mis au service du développement, du marché, de tous. L’économie de marché, ce n’est pas la loi de la jungle. C’est la concurrence qui réduit les prix, qui élimine les rentes et qui profite à tous les consommateurs, explique Sarkozy. Ce n’est pas la primauté donnée aux spéculateurs, mais à l’entrepreneur. C’est la récompense du travail, de l’effort."

"Le capitalisme, c’est une éthique, c’est une morale, ce sont des institutions, insiste-t-il. La crise financière que nous connaissons aujourd’hui, c’est la crise d’un système qui s’est éloigné des valeurs les plus fondamentales."

"Il faut réglementer les banques pour réguler le système. La crise que nous connaissons devrait amener à une restructuration de grande ampleur de tout le secteur bancaire. En France, l’État sera attentif et jouera un rôle actif." Il faut selon le Président "poser les questions qui fâchent, comme les paradis fiscaux, les ventes à découvert, ou la cotation en continu qui permet de vendre ou d’acheter à tout moment des actifs". "Nous allons décider de contrôler les agences de notation. Elles ont été défaillantes. Elles ne doivent pas échapper au contrôle de régulation. Il faut mettre un terme au désordre des monnaies, au coeur de la crise."

JPEG - 126.1 ko

"Je ne conduirai pas une politique d’austérité, qui conduirait à la récession. Notre objectif, c’est de rendre du pouvoir d’achat aux Français, non de leur en prendre. La France s’en sortira en investissant plus, dit Sarkozy. Si nous arrivons à diminuer le nombre d’échelons territoriaux, nous pourrons nous poser la question de la disparition de la taxe professionnelle. La France s’en sortira en travaillant davantage."

"Jamais depuis 1958 autant de changements n’ont été accomplis en si peu de temps. Quand la situation mondiale deviendra meilleure, nous tirerons les fruits de nos efforts, sur l’équilibre de nos finances publiques, sur l’emploi, sur le pouvoir d’achat. Je suis lucide sur la crise, mais optimiste. J’ai la conviction qu’il n’y a pas d’autres voies efficaces pour la France. Nous devons précéder la marche du monde et non la suivre. Ainsi, la France sera fidèle à son identité, à son histoire" - Sources et crédit Le Point

Et, jamais depuis 1958, on a fait un discours de mystification d’un tel niveau.

Jamais depuis 1958 on a pris les français dans leur ensemble pour des c... à ce point

Bon, il reste une hypothèse : Organiser de grands concerts de solidarité afin de renflouer les caisses des états et des banques, comme autrefois pour l’Arménie ou l’Ethiopie ou organiser des dîners de charité comme celui au cours duquel notre nouvel altermondialiste a reçu un si beau prix. De Doc Gynéco en passant par Bigard et une chanteuse proche, on devrait pouvoir trouver de quoi régler le problème.

JPEG - 68.5 ko

Et si ça ne marche pas, le bateau d’un grand industriel français sera toujours prêt à appareiller vers d’autres aventures. Dépêchez-vous, le nombre de places est limité ...

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com

Crédit images

Le Placide

HUB

Source Montage

Sarkostique

Leopoldo Fregoli (né le 2 juillet 1867 à Rome et mort le 26 novembre 1936 à Viareggio) était un acteur et un artiste italien, ventriloque et musicien, réputé pour ses changements de costumes très rapides, un transformiste qui a été jusqu’à interpréter 100 rôles costumés dans le même spectacle.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Présidence Frégoli
26 septembre 2008 - 12h52

Les jardins de l’Elysée ont enfin leur nain ! _ :)

Brunz



Présidence Frégoli
26 septembre 2008 - 16h23 - Posté par ParkaTool

Aidez les banquiers victime de la crise avant que l’état n’ait à le faire ! Promesses de don à effectuer sur http://www.bankthon.com/ 8-D



Présidence Frégoli
26 septembre 2008 - 17h25 - Posté par Slovar

Excellent lien vers un site remarquable


Présidence Frégoli ou le règne par la peur
27 septembre 2008 - 05h41 - Posté par rico

Une fois de plus les classes dirigeantes ont utilisé la peur pour asseoir leur domination.

Le discours de Monsieur Sarkozy a consisté de manière habile et détournée à convaincre les français qu’il y avait matière à avoir peur tout en leur expliquant qu’il fallait vaincre cette peur et en se faisant passer lui même comme un homme qui voulait rompre avec un discours lénifiant mais peu véridique :

"Les Français ont peur, pour leurs économies, pour leur emploi, pour leur pouvoir d’achat."

"La peur est une souffrance. Quand on a peur, on n’a pas de rêves, on ne se projette pas dans l’avenir. La peur est la principale menace qui pèse sur l’économie. Il faut vaincre cette peur. On ne rétablira pas la confiance en mentant. La vérité, les Français la veulent."

Comment ne pas avoir beaucoup plus peur de la crise financière après
un tel discours qu’auparavant, si tant est que les français aient eu si peur
de cette crise. Nombreux ont du se réjouir de voir se mettre en berne l’arrogance de ces financiers et de ces cabinets d’audits qui envoient avec cynisme des millions de personnes au chômage. Pourquoi un tel discours sur la peur alors qu’on s’attendait à un discours sur la finance, sinon pour mettre au pas les français. Quel aveu d’impuissance finalement !

Cette stratégie de propagation de la peur était déjà prévisible lorsque l’on écoutait certains médias à la veille du discours, comme France Inter, probablement indirectement manipulée.

Quant aux sanctions promises par Monsieur Sarkozy, on ne peut que sourire (façon de parler) en relisant ses discours de présidentiable, ce ne sont que des vœux pieux qui ont été réitérés à Toulon :

"Je suis libéral mais j’ai la force de dire qu’il y a des dérives
de la finance qui ne sont pas acceptables."

Nicolas Sarkozy, Discours à Charleville-Mézières (18/12/06)

Pas acceptable ! quel intransigeance auprès de ceux qui probalement le nourissent, et sans qui, sans doute, il ne serait pas grand chose. Seulement une phrase démagogique de plus, dans l’air du temps.

Or quelques mois après démarrait la crise des subprimes, le scandale de la société générale, l’affaire Tapie. Effectivement, Monsieur Sarkozy a eu la force de le dire mais seulement ce jour la. Alors que des économistes réputés annonçaient dès juillet 2007 une crise sans précédent très probable, Monsieur Sarkozy n’a été capable d’aucune anticipation ou initiatives (si tant soit peu qu’il ait été capable d’appréhender ce qui se passait) qu’on aurait pu attendre d’un chef d’Etat qui se voudrait être au dessus du lot et qui finalement ne nous apparaît que comme un pale gestionnaire au jour le jour qui compte les coups comme il peut et dont nous ne sommes plus si surs qu’il sache même compter. La dimension intellectuelle de Monsieur Sarkozy semble se limiter à un monde soumis au simple bon sens : "Principes simples, qui relèvent du bon sens" (discours de Toulon), qui sont la négation même de la complexité de l’économie (autant fermer le CNRS).

Quant aux dérives financières auxquelles Monsieur Sakozy s’est attaqué, ce sont surtout les "dérives de l’assistanat" terme honteux pour la République des lumières, terme qui revient 31 fois dans ses discours de présidentiables !, terme utilisé dans le but unique de dresser l’électorat des travailleurs modestes contre les "assistés" :

"Je vous propose la rupture avec l’assistanat qu’on subventionne sur le dos de ceux qui travaillent. Je vous propose la rupture avec l’irresponsabilité qu’on finance sur le dos des générations futures."

Nicolas Sarkozy, Discours à Angers (01/12/06)

Voilà ce qu’est la bonne finance pour Monsieur Sarkozy, voilà aussi qui prête à sourire, au vu des plus de 200 milliards de dollars de liquidités injectées par la FED et la BCE, en pure perte pour assister les financiers dans leur spirale catastrophique et leur égoïsme d’inconscients, millliards que l’on finira par prendre sur le "dos" du contribuable mais surtout sur le dos des salariés, des caisses maladies, des retraites, car Monsieur Sarkozy n’aime pas imposer ses riches amis avec qui il se goberge sur leurs navires qu’il ne pourra jamais se payer.

"pas acceptable" ! voilà comment Monsieur Sarkozy désigne les agissements des cupides, mais c’est" irresponsable" et "sur le dos des autres" (ce qui nous fait penser au fameux "salauds de pauvres") , quand on aide les pauvres meurtris par la vie et qui pour la plupart n’ont pas eu la chance d’être nés riche comme Monsieur Sarkozy (mais est-ce vraiment une chance au vu du résultat) , c’est si plein de "bon sens".






Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude
CGT : Philippe Martinez à l’Elysée (video)
samedi 27 - 11h53
de : joclaude
Narbonne élection 28 juin
samedi 27 - 11h14
de : Lili Oto
DÉMENCE SOUS AIR CONDITIONNÉ
vendredi 26 - 18h55
de : Lukas Stella
La macronie kiffe le glyphosate et truque l’enquête
vendredi 26 - 16h08
de : jean1
1 commentaire
Isolement et contention en psychiatrie : bientôt un contrôle par les juges - Basta !
vendredi 26 - 11h57
de : Ch Delarue (santé)
Le Pr Raoult accuse des responsables sanitaires de conflits d’intérêts
vendredi 26 - 11h00
de : Ch Delarue (com demo)
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 mai
de La CGT
4 commentaires
La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l'action syndicale. A la Cgt, nous avons d'autres arguments que ceux là, ceux de l'intérêt des travailleurs et de la justice sociale. — La CGT ( 82L lacgtcommunique) May 10, 2020 La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l’action syndicale. A la CGT, nous avons d’autres arguments que ceux là, ceux (...)
Lire la suite