Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Premier bilan des lettres de missions : Tonte des français ... à moitié réussie


de : Slovar
mardi 12 août 2008 - 17h18 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

de Slovar

Vous vous souvenez des lettres de missions adressées à tous les Ministres ?

C’était il y a un an nous rapellent les ECHOS

"Il y a un an, François Fillon et Nicolas Sarkozy avaient envoyé des lettres de mission précises à une dizaine de ministres"

JPEG - 22.1 ko

Les ECHOS pointent les résultats de deux des ministres les plus en pointe : Christine Lagarde et Xavier Bertrand

Christine Lagarde en quête du « point de croissance qui manque à la France »

Parmi les nombreuses priorités fixées à la ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, figurait en bonne place la modernisation de l’économie « avant la fin de l’année 2007 ». Mission accomplie en partie seulement et avec six mois de retard. Car si la loi du même nom, parue au « JO » du 5 août, a tenu promesse sur la négociabilité des prix entre fournisseurs et distributeurs, la suspension expérimentale des seuils sociaux ou le développement des PME, plusieurs mesures n’ont pas vu le jour, notamment la création des actions de groupe au nom de la protection du consommateur et l’adoption d’un « small business act à la française » ( qui est au demeurant une proposition de François BAYROU) pour réserver une part des marchés publics aux PME.

Plus globalement, la ministre, qui devait créer le «  point de croissance qui manque à la France », a subi le ralentissement économique. En 2008, la progression du PIB devrait, de l’aveu de Bercy, être « plus proche » de 1,7 % que de 2 %. Christine Lagarde est aussi censée « rétablir notre commerce extérieur » d’ici à la fin du quinquennat : le déficit dépasse 48 milliards d’euros sur douze mois.

Dans le domaine fiscal, après l’exonération des heures supplémentaires, elle a triplé le crédit d’impôt recherche mais il lui reste encore à réformer la taxe professionnelle et à obtenir la liberté de fixation du taux de TVA (restauration)

Pas encore joué pour la taxe professionnelle puisque " cette suppression, annoncée à mi juillet 2008 par le premier ministre lors de la Conférence nationale des exécutifs à Matignon, serait programmée en 2010". Source CFO News Com

Faux en ce qui concene la TVA restauration, car même le Président le reconnaît : "Nous avons eu une proposition de la Commission", assure-t-il, faisant référence la proposition de Bruxelles de laisser ses Etats membres baisser la TVA en dessous des 15% pour les services consommés localement. La baisse ciblée de la TVA est "sur la table" et l’objectif est d’obtenir "une TVA à taux réduit d’ici 2011" - Source Nouvel Obs

Le tout devait contribuer à une « baisse aussi rapide que possible des prélèvements obligatoires (quatre points sur dix ans) », soulignait la lettre. Une promesse abandonnée depuis. Rappellent Les ECHOS

C’est tellement vrai que Christine Lagarde a déclaré le 24 juillet 2008 que "d’ici 2012, la priorité absolue n’est pas de baisser les impôts" mais "d’éliminer" le déficit public, et elle veut plafonner les niches fiscales dès 2009.

"La mission que j’ai reçue (...) est de bâtir une stratégie fiscale à taux de prélèvements obligatoires constant. D’ici à 2012, la priorité absolue est d’éliminer le déficit public, elle n’est pas de baisser les impôts. La situation de nos finances publiques nous l’interdit"

Parmi les points positifs selon Les ECHOS : la fusion progressive de l’ANPE et des Assedic.

Ce que nous contestons puisque : La fusion de l’ANPE avec les Assedic se fera par paliers, après la réalisation fin 2008 d’une "enquête de satisfaction client" qui servira de "point de repère" pour mesurer la performance du nouvel organisme en 2009, selon un document obtenu mercredi de source syndicale... : Source Les ECHOS ) La politique en faveur de l’emploi dans les banlieues sonne, en revanche, comme un échec, alors que chaque jeune sans qualification devait se voir rapidement proposer un emploi ou une formation.

Si c’est pas de l’austérité en cours et à venir ça !!!

Xavier Bertrand n’en a pas fini avec les réformes sensibles

Le ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité, a déjà honoré une bonne partie de ses nombreux engagements : instauration d’un service garanti dans les transports, réforme des régimes spéciaux de retraite, représentativité syndicale. En matière de pouvoir d’achat, le ministre a également lancé le rachat des RTT, l’évolution des règles de fixation du SMIC, la mise sous condition des allégements de charges et la réforme de la participation.

Réforme de la participation qui vient de prendre un "coup de vieux" depuis l’annonce par Roselyne BACHELOT d’une taxation de l’épargne salariale pour renflouer la sécurité sociale (voir article de l’AGEFI)

Certaines mesures se révèlent toutefois moins ambitieuses qu’annoncées : il n’est plus question de sanctionner les entreprises ayant échoué à conclure une négociation salariale, ni de revoir les règles de revalorisation automatique du SMIC. Quant à l’égalité hommes-femmes, qui devait être atteinte, « une fois pour toutes en 2009 », elle est reportée : les sanctions ne seront pas mises en oeuvre avant 2010. En matière de contrat de travail, Xavier Bertrand a dû se contenter d’une réforme a minima, fruit d’un difficile compromis entre partenaires sociaux. La lettre de mission demandait de « simplifier et unifier le cadre juridique du contrat de travail » : la réforme s’est soldée par la création d’un nouveau contrat (le contrat de mission) et d’un nouveau mode de rupture (la rupture amiable).

Compromis avec les partenaires sociaux ? Lesquels ?

Nous rappellons à nos lecteurs que le contrat de mission est un CDD de longue durée destiné principalement aux cadres et ingénieurs : Il est institué, « à titre expérimental », pour « les ingénieurs et cadres », un « contrat à durée déterminée à terme incertain et d’une durée minimum de douze mois, conclu pour la réalisation d’un objet défini ». Le contrat ne peut excéder trente-six mois. Il comprend une « durée approximative » dont « la réalisation constitue le terme du contrat ». Le salarié remercié touche l’indemnité de précarité, soit « 10 % de la rémunération totale brute ».

Il faut noter que ces contrats font faire florès dans l’informatique :

Un nombre limité de branches serait concerné, au premier rang desquelles le champ Syntec, clairement présenté comme prioritaire. L’instauration du « contrat de mission » entre pourtant grandement en contradiction avec la volonté affichée de favoriser le développement de ce qu’il est convenu d’appeler « l’économie de la connaissance ».

Ce qui est recherché est ce que les spécialistes de la gestion des ressources humaines appellent le just-in-time talent , c’est-à-dire la possibilité d’employer le temps d’un projet des individus disposant des compétences requises sans avoir à les adapter.

Avec le « contrat de mission », l’entreprise n’est plus incitée à développer les compétences en interne. D’une part elle est libérée de la contrainte de devoir réaffecter ses salariés sur de nouvelles missions et, d’autre part, elle peut recourir au marché externe pour trouver les nouvelles compétences dont elle a besoin. C’est donc plus ou moins vers un modèle de type intérim de longue durée que l’on tend - Source 01.Net

Or, La version finale du document, repris au niveau de la fédération Syntec sous l’appellation de « contrat de mission »remonte à début décembre 2003. Xavier Bertrand n’a donc fait qu’exhausser la demandes des employeurs.

Nous n’épiloguerons pas sur la "séparabilité" de Madame PARISOT qui n’est ni plus ni moins qu’un moyen habile pour éviter les recours prud’hommaux et comme nous l’avons déjà écrit : "Chacun sait bien qu’il suffira de faire pression sur un salarié pour qu’il accepte une rupture de "commun accord". Que se passera t-il ensuite : Arrivée aux ASSEDIC et ... 2 propositions que le salarié ne pourra pas refuser. En fin de compte une "élégante " façon de se séparer d’un salarié et de le reclasser dans les secteurs les plus mal payés et les plus pénibles"

Là aussi, de quel compromis parle t-on ?

La politique familiale a été moins en vue, et parmi les points faibles figure aussi la création d’une cinquième branche de la protection sociale pour financer la dépendance. Le projet de loi, annoncé pour le premier semestre, a peu de chances d’être examiné cette année. Le « rendez-vous » de 2008 sur les retraites prévoit de sanctionner les entreprises ne faisant pas d’effort sur l’emploi des seniors, mais il ne permet pas un retour à l’équilibre financier, en dépit d’une hausse de 1 % des cotisations vieillesse.

Mais, au fait, en janvier, le gouvernement lançait avec tambours et trompettes "l’évaluation des ministres" dont Eric BESSON était d’ailleurs responsable. Retour sur actualité :

La mise en place d’un bulletin d’évaluation

Pour la première fois en France, des ministres seront évalués. Comme dans certaines entreprises privées, il leur est demandé de faire du chiffre. Pour mettre en œuvre ce bulletin d’évaluation, le gouvernement a fait appel à un cabinet en stratégie, Mars & CO pour déterminer les critères d’évaluation. L’été dernier, les ministres ont reçu des lettres de mission leur détaillant précisément la feuille de route à suivre. Chacun a dû réfléchir à la stratégie à adapter pour atteindre les objectifs imposés. Le président et le Premier ministre souhaitent instaurer une politique de résultats.

Une politique du chiffre surprenante

L’évaluation établie par Mars & CO peut paraître surprenante. Ainsi, en ce qui concerne le ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, on observera combien de professeurs ont accepté de faire des heures supplémentaires et combien d’années ils ont accepté d’enseigner en Zep (toutefois, en six mois à peine, il est difficile de savoir l’impact de ce ministre sur les mutations).

De même, on attend de Valérie Pécresse moins d’abandon d’étudiants au cours du premier cycle. Brice Hortefeux à l’immigration et à l’identité nationale, sera jugé sur le nombre de sans-papiers renvoyés dans leur pays d’origine.

Christine Albanel, la ministre de la Culture, doit inciter les gens à se rendre au musée. Elle sera donc évaluée sur le nombre de visiteurs de musées les jours où ils sont gratuits. On attend d’elle également qu’elle augmente la part de marché des films français en France ou qu’elle réduise le nombre de piratages de musique ou de films sur Internet.

Même le ministre aux affaires étrangères, Bernard Kouchner doit obtenir des résultats chiffrables ! On l’évaluera entre autres, au nombre de ministres se rendant aux conseils de ministres à Bruxelles et au Luxembourg (où il est vrai que la France se distingue par son absentéisme).Une évaluation biaisée

Nicolas Sarkozy et François Fillon communiquent sur le fait que les ministres doivent rendre compte de leurs résultats et risquent d’être licenciés s’ils se montrent incapables d’atteindre les objectifs fixés ... / ... Source Politique.Net

En bref, le mouton n’est qu’à moitié tondu. Alors, rendez-vous à la rentrée pour savoir qui a eu de mauvaises notes et se fera ... réprimander ... avant de finir le travail

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Premier bilan des lettres de missions : Tonte des français ... à moitié réussie
14 août 2008 - 19h34

Exaucer et non exhausser !






Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
1 commentaire
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
1 commentaire
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite