Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations...


de : Gérard Filoche
mardi 11 mars 2008 - 16h39 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires
JPEG - 66.4 ko

Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations de ses organisations territoriales et professionnelles dont l’UIMM selon les statuts du MEDEF.

de Gérard Filoche

Voici les statuts du MEDEF ci-dessous, chap 7, p. 20, qui le prouvent :

Voici ci dessous, les statuts du Medef, (qui n’est pas un syndicat mais une association) page 20 partie “financière”.

Mme Parisot prétend sur France inter mardi 11 mars, qu’elle n’était pas maître des finances et comptes de l’UIMM, qu’elle est tombée des nues quand elle a appris qu’ils n’avaient pas de comptabilité et qu’ils la détruisaient chaque année.

C’est faux forcément : cela fait trois ans que Mme Parisot dirige le MEDEF, lorsqu’elle l’a emporté sur MM Sarkozy (Guillaume) et Yvon Jacob. Selon ses statuts, ceux de Mme Parisot, ceux du Medef, son vice-président trésorier devait avoir les comptes chaque année avant le 30 juin !

Le comité financier du MEDEF pouvait se faire assister par un conseil indépendant pour préciser en tant que besoin les éléments de calcul de l’assiette de cotisation, et estimer celle-ci avec l’organisation professionnelle concernée... Pareillement pour les organisations territoriales affiliées au MEDEF. C’est même sur proposition du Président (art 16, alinéa C) que “les bases de calcul des cotisations et des membres associés et des personnes morales admises à participer à certaines commissions (et à avoir certains mandats ndr), sont fixées chaque année par le Conseil exécutif, après avis du Conseil financier. “

Cela permet d’avoir le nombre des cotisants, le taux des cotisations, les comptes afférents !

Il est même prévu (art 17 alinéa a) que “Dans le cas où une organisation ne respecterait pas les règles fixées par les statuts et le règlement intérieur en matière de cotisations, le Comité financier procède à un examen de la situation de l’organisation concernée.” Soit Mme Parisot n’a pas fait parce qu’elle savait beaucoup inconsciemment et n’a pas voulu s’en mêler, pour laisser faire, soit elle ne savait pas comme elle prétend alors que ses statuts l’obligeaient à savoir alors c’est au minimum une faute professionnelle, au bout de trois ans de mandat, d’avoir laissé cette situation perdurer.

Il est prévu des contrôles, des audits et “Les membres du Conseil Exécutif élus parmi les délégués à l’Assemblée Générale des organisations membres actifs du MEDEF ne peuvent être élus au Comité financier et en rester membres que si leur organisation applique les règles fixées par les statuts et le règlement intérieur en matière de cotisation, ou met en oeuvre un plan de régularisation accepté par le Comité financier.”(art 17 alinéa b)

Mais qui peut croire dans ce petit monde que Mme Parisot ne savait pas ce qu’elle a appelé un “secret de famille honteux” ? Qui peut être depuis longtemps dans la direction du patronat et ne pas savoir qu’il faisait rentrer des doubles cotisations, avait une caisse noire, payait des syndicats “jaunes” anti grèves comme la CSL, faussait la concurrence “libre” face aux grèves, aidaient les patrons à résister aux conflits pour ne pas que les salaires augmentent ?

Surtout que tous (Ceyrac, Gattaz, Dewavrin) expliquent que c’était un secret de polichinelle, que cela existait depuis 123 ans, ou selon, depuis 1901 ou 1947 ou 1968, qu’il y a eu jusqu’à un milliard d’euros, dans la caisse ?

Qui peut croire que Mme Parisot élue, n’a pas fermé les yeux ? Et alors elle était complice, elle l’a avoué d’ailleurs clairement : “beaucoup savaient inconsciemment” ! Qui peut croire que l’actuelle avidité de “blanchiment”, sa politique spectacle sur tous les médias de Mme Parisot n’a pas été déclenché par le fait que que le Tracfin a finalement révélé les délits le 26 septembre 2007 ? Mme Parisot est une comédienne qui cherche à se blanchir sur le dos de ses proches amis du MEDEF. Elle ne fait cela que depuis qu’elle est contrainte de le faire pour masquer sa complicité et/ou passivité.

Qui peur croire que le TRACFIN ait révélé au ministre de l’intérieur en 2004, Nicolas Sarkozy, le scandale des mallettes de 26 à 32 kg d’argent liquide, de 2 millions d’euros par an, et que cela ne soit pas revenu, dans ce si petit monde, aux oreilles de Mme Parisot ?

Si le scandale n’avait pas finalement éclaté le 26 septembre 2007, Mme Parisot aurait continué à couvrir, à ne pas respecter ses propres statuts, à ne pas jouer son rôle de présidente, en toute discrétion...

Et d’ailleurs l’accord entre “parrains” des amis de Mme Parisot, M. de Virville avec Denis Gautier-Sauvagnac, (1,5 million d’euros + couverture de tous les redressements fiscaux, des frais de justice...) a été signé en début décembre 2007 et il a fallu encore attendre deux mois, que cela soit public, pour que Mme Parisot se rue sur les médias, pour essayer de se “laver”, elle, (elle avait avoué “se sentir salie”) en enfonçant ses meilleurs amis. En gros, elle dit au rste du patronat : je vous sauve en me blanchissant. En me blanchissant je vous blanchis. Même s’il y a des dégâts collatéraux, je sauve l’essentiel.

Ils ont la même idéologie (en finira avec le code du travail, contenir les salaires, hausser les profits), ils sont sans scrupule (corrompre par l’argent pour y arriver), ils défendent pareillement stocks-options, initiés, parachutes dorés, retraites chapeaux, augmentations de salaires faramineuses, et ils font même du chantage (si on ne donne pas ça aux patrons, ils s’en vont... ce qui “excuse” d’avance les turpitudes) et qui peut croire qu’ils ne sont pas de mèche, que ce n’est pas une bande organisée, qui paie actuellement des dizaines de milliers d’euros des avocats, des juristes, des communicants, afin de masquer la vérité qui saute aux yeux de la Franc entière.

On s’interroge toujours, pourquoi ne sont-ils pas en préventive jusqu’à ce qu’on sache d’ou vient l’argent et ou va l’argent ?

N’importe quelle autre bande organisée, pour moins que cela, serait en préventive et cela aiderait, pour ce coup là, à la clarté, aux enquêtes, aux aveux, et ne leur laisserait pas les moyens d’essayer de manipuler chaque jour les médias.


CHAPITRE VII

COTISATIONS - COMITE FINANCIER

ARTICLE 16 -ASSIETTE, CALCUL, REGLEMENT DES COTISATIONS

a) Les cotisations des organisations professionnelles ont pour assiette la valeur ajoutée de la profession réalisée sur le territoire français, corrigée, le cas échéant, en application de règles proposées par le Comité financier à l’approbation du Conseil Exécutif, et pondérée par le taux de représentativité de l’organisation professionnelle. La cotisation d’une année est assise sur la valeur ajoutée de l’année précédente. Chaque organisation professionnelle fournit au Vice-Président Trésorier les données chiffrées relatives à une année donnée avant le 30 juin de l’année suivante. Le Comité financier peut se faire assister par un conseil indépendant pour préciser en tant que de besoin les éléments de calcul de l’assiette de cotisation et estimer celle-ci, en liaison avec l’organisation professionnelle concernée. Le montant minimal de la cotisation des organisations professionnelles est fixé chaque année par le Conseil Exécutif, en même temps que le taux de cotisation.

b) Les cotisations des organisations territoriales ont pour assiette le nombre de salariés Assedic de leur territoire. La cotisation d’une année est assise sur le nombre de salariés au 31 décembre de l’année précédente. Chaque organisation territoriale communique ce nombre au Vice-Président Trésorier avant le 30 juin de l’année suivante. Le montant minimal de la cotisation des organisations territoriales est fixé chaque année par le Conseil Exécutif, en même temps que le taux de cotisation.

c) Les bases de calcul des cotisations des membres associés et des personnes morales admises à participer à certaines commissions sont fixées chaque année par le Conseil Exécutif, sur proposition du Président, après avis du Comité financier.

d) Les cotisations sont réglées en quatre versements effectués avant la fin de chaque trimestre. Les trois premiers versements sont égaux au quart de la cotisation de l’année précédente, le dernier versement au solde restant dû sur la cotisation de l’année en cours.

ARTICLE 17 - COMITE FINANCIER

a) Dans le cas où une organisation ne respecterait pas les règles fixées par les statuts et le règlement intérieur en matière de cotisations, le Comité financier procède à un examen de la situation de l’organisation concernée. Le Président de cette organisation en est informé et est entendu, s’il le souhaite, par le Comité financier. Celui-ci a la capacité d’accepter un plan de régularisation préparé par le Vice-Président Trésorier, comportant des échéances et la mise en oeuvre de moyens adéquats. Le Conseil Exécutif en est informé, et il est tenu au courant de la réalisation du plan.

Dans le cas où il n’a pas été possible d’établir un plan de régularisation acceptable par le Comité financier, ou lorsqu’un plan de régularisation accepté n’est pas respecté, une procédure de radiation est engagée, en application de l’article 5 des statuts.

b) Les membres du Conseil Exécutif élus parmi les délégués à l’Assemblée Générale des organisations membres actifs du MEDEF ne peuvent être élus au Comité financier et en rester membres que si leur organisation applique les règles fixées par les statuts et le règlement intérieur en matière de cotisation, ou met en oeuvre un plan de régularisation accepté par le Comité financier.

ARTICLE 18 - AUDIT DES COMPTES

En l’absence d’un commissaire aux comptes, les comptes du MEDEF sont audités par un auditeur indépendant nommé par le Président sur proposition du Vice-Président Trésorier faite après consultation du Comité financier. Le rapport de l’auditeur est présenté au Conseil Exécutif après examen par le Comité financier.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations...
11 mars 2008 - 17h02

Oh oh ! Monsieur FILOCHE, ça c’est du travail d’investigation ! comment Dame PARISOT va-t-elle s’en sortir après une telle mise en évidence ! Hou la la, ça brûle !



Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations...
11 mars 2008 - 17h08 - Posté par momo11

C’est évident que Parisot etait au courant.Ce qui la gene c’est de révéler les noms des corrompus par le merdef.OUI il nous faut ces noms afin de ne plus se faire b..... par ceux la qui boivent dans la coupe du patronat.Ensuite ils viennent donner des leçons au peuple.Combien de temps allons nous supporter ces mensonges du merdef et de ses alliés connus ou"inconnus ?momo11



Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations...
11 mars 2008 - 17h46 - Posté par

comme quoi un peu de bonnes informations, et tout s’éclaire d’un coup !

La PARISOT nous prend vraiment pour des nouilles ! Une insulte de plus envers les citoyens et les salariés ! Quel culot la dame !


Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations...
11 mars 2008 - 18h00

Un simple citoyen qui examine une comptabilité est capable de découvrir là où sont les anomalies , et rapidement ! C’est d’ailleurs , Monsieur JM Sylvestre qui l’affirme ; alors , c’est donc très fiable . Mais Madame Blanche-Colombe , la responsable administrative de l’organisation patronale , elle , en est totalement incapable , d’où sa nécessité de mettre en justice pour y voir définitivement plus clair . J’espère que le tribunal en question ne sera pas fermé , d’ici là , par Madame Dédé Dior-Dati . Ce n’est pas du Feydeau , c’est du Labiche !
La biche aux abois , bien sûr !



Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations...
11 mars 2008 - 19h11 - Posté par Patrice Bardet

le soutien sans réserve de Rocard à Parisot montre à quel point une partie du PS a fait allégeance au patronat

Pourquoi tous ces gens ne sont-ils pas en prison ? Ah, on ne touche pas aux puissants....



Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations...
12 mars 2008 - 05h36 - Posté par rems03

Evidemment que Parisot ment ! comme elle respire. comme quand elle a fait semblant de s’offusquer du départ de Forgeard avec la caisse...


Le scandale du siècle à 600 millions d’euros...
12 mars 2008 - 11h53

mais éclairey les gens qui à toucher ?,moi maintenent j’ai plus confiance à personne je pense ils ont touché de l’argent pour vendre les droits de chomeurs



Le scandale du siècle à 600 millions d’euros...
12 mars 2008 - 15h25 - Posté par momo11

Hold-up du medef et de l’ump.Vive la justice de dati.momo11



Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations...
12 mars 2008 - 19h10 - Posté par Slovar

Bonjour Gérard,

Il est une fois de plus navrant que l’ensemble de la presse n’ait seulement pas fait le milliardième de recherche que tu as fait sur le sujet.

Heureusement que le Web existe !!!!

@micalement

Slovar les Nouvelles
http://slovar.blogspot.com



Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations...
13 mars 2008 - 15h05 - Posté par Frrançois Pellarin

Entièrement d’accord avec Slovar.Bravo et merci à toi Gérard.

François Pellarin


Mme Parisot ment : elle était maître des comptes et cotisations...
13 mars 2008 - 18h35 - Posté par

On nous bassine avec les sois disant "syndicats" qui auraient toucher de l’argent sans jamais nous dire qui ils sont...Et évidemment quand on pense aux syndicalisme on pense aux salariés et à la culture ouvrière de gauche. Mais je ne serais pas étonné de lire un jour qu’en fait il s’agissait de la CFT ou d’un quelconque syndicat jaune. Apparemment, ils ont déjà financé l’extrême droite, alors, il y aurait rien d’étonnant.





Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite