Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité


de : Paris
samedi 5 mai 2007 - 19h35 - Signaler aux modérateurs
19 commentaires

Un scrutin à l’alchimie complexe

Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité après les ralliements du premier tour. Le report centriste reste crucial.

A droite, Nicolas Sarkozy, 52 ans, candidat de l’UMP, arrivé en tête du premier tour le 22 avril en enregistrant l’une des meilleures performances d’un candidat de droite depuis plus de trente ans. A gauche, Ségolène Royal, 53 ans, candidate du Parti socialiste ayant réussi à égaler le score de François Mitterrand en 1981. Dimanche, environ 44,5 millions d’électeurs départageront les deux finalistes pour en faire le(la) sixième président(e) de la Ve République à l’issue d’une campagne de second tour marquée, surtout, par une chasse assidue aux électeurs du centre.

Quoi qu’il advienne, une nouvelle génération fera son entrée à l’Elysée. Et pour la première fois dans l’histoire nationale, une femme est en situation de l’emporter. Si Sarkozy part avec l’avantage de sa pole position, Royal s’est battue avec mordant jusqu’au bout, et en vertu du vieux principe qui prétend qu’une élection n’est gagnée qu’une fois les résultats proclamés, rien n’est exclu. Inventaire des scénarios.

L’arithmétique

Comptons à part, pour l’instant, les électeurs de François Bayrou (6,8 millions de voix, soit 18,57 % des suffrages) et de Jean-Marie Le Pen (3,8 millions de voix, 10,44 %) puisque le premier n’a pas donné de consigne de vote et le second a appelé ses électeurs à s’abstenir massivement. Avec 31,18 % des suffrages (11,4 millions de voix), Nicolas Sarkozy aligne une avance de plus de cinq points sur sa rivale. C’est confortable. Il dispose aussi des reports quasiment assurés du Vendéen Philippe de Villiers (2,23 %), qui a appelé ses électeurs à voter pour lui, et de ceux de l’ami des ruraux Frédéric Nihous (Chasse Pêche Nature Traditions), qui a demandé aux siens de... « rejeter l’écologie punitive inspirée par les Verts ». Soit un capital virtuel de 34,56 % de voix.

De son côté, Ségolène Royal (9,5 millions de voix, 25,87 %) a reçu, de façon implicite (Olivier Besancenot, José Bové) ou explicite (Marie-George Buffet, Dominique Voynet, et même, plus surprenant, Arlette Laguiller), le soutien de l’extrême gauche, du PCF et des Verts, soit un minipactole de 36,1 % de suffrages, un poil plus que son adversaire. En théorie, le jeu est donc ouvert, et le second tour n’a rien d’inéluctable à la seule lecture des résultats du premier. En gros, à taux d’abstention analogue, chacun des deux finalistes doit séduire plus de 5 millions de nouveaux électeurs pour franchir, dimanche, la barre fatidique des 50 % des voix.

Les voix FN, indispensables à Sarkozy

Le candidat de l’UMP, qui a beaucoup fait pour, ne doute pas de récupérer une grande majorité des électeurs lepénistes. Après avoir siphonné le pactole électoral de Le Pen au premier tour, il espère achever le travail au second. Le raisonnement se tient. La disparition de Jacques Chirac du paysage politique, qui indisposait tant le président du Front national, est un élément de nature à ramener les électeurs d’extrême droite vers la droite parlementaire. Le braconnage de Sarkozy, qui s’est révélé efficace le 22 avril, n’a guère de raison de ne pas se poursuivre, malgré les appels à l’abstention du candidat Le Pen. Une majorité des suffrages frontistes devrait donc revenir à l’ancien ministre de l’Intérieur. Mais une minorité lui échappera. Il y a d’abord les inconditionnels du chef, qui font ce que Le Pen leur dit de faire ­ en l’occurrence bouder les urnes le 6 mai. Il y a ceux qui, ne voulant pas de Sarkozy au premier tour, n’en voudront pas plus au second, insatisfaits de son bilan sécuritaire Place Beauvau. Enfin, comme l’a relevé le démographe Hervé Le Bras dans les colonnes de Libération, le 24 avril, les scores lepénistes ont moins baissé entre 2002 et 2007 dans le nord de la France qu’au sud de la Loire. Or dans le Nord, les électeurs frontistes, d’origine ouvrière, reviennent plus volontiers vers la gauche que vers la droite.

La drague des centristes

Courtisés par le candidat de l’UMP, qui a exhibé quelques-uns de ses soutiens en meeting, cajolés par Ségolène Royal, qui n’en finit pas de lancer des appels répétés à leur encontre, les centristes détiendront, dimanche, la clef des urnes. Et de fait, François Bayrou et ses 6,8 millions d’électeurs sont le butin le plus convoité de la campagne. Précieux, ils sont aussi à manipuler avec précaution : à trop en faire avec les centristes, Sarkozy comme Royal verraient fuir leurs extrêmes vers l’abstention ou le vote blanc.

Centristes historiques, chiraquiens méfiants, socialistes dubitatifs devant la campagne de Ségolène Royal, électeurs convaincus par les arguments antisystème développés à l’envi par le président de l’UDF, l’électorat de François Bayrou est suffisamment divers pour réserver son lot de surprises. Une moitié est composée de la base centriste traditionnelle, une droite démocrate-chrétienne bon teint, favorablement impressionnée par la percée d’un des leurs après des années électorales de vaches maigres. Ceux-là devraient rejoindre en majorité et sans état d’âme Nicolas Sarkozy, comme l’ont déjà rejoint la quasi-totalité des 29 députés centristes. Le comportement des autres courants du bayrouisme est plus imprévisible. Il y a dedans une proportion de gens de gauche, peu enthousiasmés par le profil de Ségolène Royal. Une partie reviendra vers la candidate socialiste, mais dans quelle proportion ? Il y a, enfin, des électeurs de droite foncièrement antisarkozystes, qui persisteront dans leur refus du président de l’UMP.

Dans ce kaléidoscope de voix, que pèseront les semi-confidences de leur champion, soufflant qu’il ne votera pas pour Sarkozy ? Sans doute leur choix n’aura-t-il pas seulement une incidence sur l’issue du scrutin ­ déterminer le gagnant ­, mais aussi sur la suite des événements. Même si Ségolène Royal devait perdre, un report massif sur son nom des électeurs de François Bayrou aurait des conséquences sur l’avenir de la gauche sociale-démocrate.

L’abstention

La participation est traditionnellement plus forte au second tour qu’au premier ­ même en 2002, où pourtant l’offre (entre Chirac et Le Pen) était des plus réduites. Or le 22 avril, celle-ci a été exceptionnelle, l’un des records de la Ve République. Ce sursaut civique a bénéficié à tous les candidats, au point qu’aucun d’eux n’a cru bon de se livrer au rituel de l’« appel aux abstentionnistes du premier tour ».

Si cet enthousiasme citoyen devait se confirmer dimanche, il indiquerait une possible réconciliation des Français avec la vie politique et leurs représentants. Ce ne serait pas un maigre résultat de cette cuvée présidentielle.

Les chiffres et la lettre

Au-delà des additions et soustractions, une élection est une opération complexe, où se mêlent psychologie nationale, volonté collective de changement, apurement des comptes du passé. C’est au final cette alchimie qui fera le résultat du 6 mai. D’un côté, un candidat UMP très préparé, depuis cinq ans qu’il mûrit sa campagne, gros bosseur, homme de dossiers autant que de réseaux, qui longtemps a travaillé l’opinion pour la convaincre qu’il était crédible et taillé pour le rôle présidentiel. De l’autre, une candidate PS plus fraîche dans les premiers rôles, qui a, au risque de surprendre, tenté un autre style de campagne, moins précis mais plus audacieux. Il y aura dimanche ­ c’est un truisme ­ un(e) gagnant(e) et un(e) perdant(e), mais il existe plusieurs façons de perdre, et de gagner. Le score du ou de la battu(e) sera, lui aussi, déterminant pour l’évolution du paysage politique français.

 http://www.liberation.fr/actualite/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
5 mai 2007 - 20h28

C’EST VRAI !

C’est demain qu’on vote et pour l’instant, dans les urnes on peut voir, par transparence, qu’il y a pour chacun le même nombre de bulletins !

NOSE DE CHAMPAGNE



Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
5 mai 2007 - 20h47

Voilà , j’ai bac+ 6 et mes quatre enfants également et nous avons donc les YUEUX GRANDS OUVERTS sur la politique . Conclusion familiale : Tous pour Ségolène. Tous pour Ségolène . Tous pour Ségolène ( au risque de vous lasser !). Katarina



Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
5 mai 2007 - 21h07 - Posté par

nous avons aussi 4 enfants et nous aussi nous sommes tous pour Ségolène


Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
5 mai 2007 - 21h38 - Posté par

Je pense que voter Nicolas SARKOZY represente un danger pour la France et l equilibre du monde.
S il vous plait , ne vous laisser pas impressionner par le personnage, ne faites pas les memes erreurs que les americains ont fait, et qui vont devoir subir les consequences pendant des années.


Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
5 mai 2007 - 21h22

La peur s`est installée chez nous.

Il y a peur, trop de peur. On nous menace, on nous dit de nous taire, d`obéir tout le temps.

Après toutes ces années de lutte, de conquête, après avoir subi une telle histoire, nous avons peur, très peur... C`est le mieux pour eux. Le pouvoir s`est installé une fois de plus sur la peur

Il faut dire « Non », il faut arrêter cette politique de la peur. Dans ce monde global, où chacun ne fait qu’imiter les autres on a perdu presque sa personnalité, ses rêves.

On manque de l’originalité parce que tout le monde voit la même télé, fait les mêmes choses et pense les mêmes choses…

Marchons...pas en avant, arrêtons de reculer, la peur s`est définitivement installée chez nous. Il y a vingt ans on ne le croyait pas. On luttait pour les droits, au travail dans la rue (cette rue que le gouvernement n’aime pas, parce que « ce n`est pas la rue qui gouverne » mais, monsieur, c`est la rue qui vous a élus.

Aujourd`hui on nous menace, on nous dit : chut ! Au nom de la sécurité, on va perdre, vraiment notre liberté. Tant de travail pour cela. Tant de mal pour vivre comme ça :

Le travail précaire, le salaire précaire...La vie..., les rêves, l`utopie, où sont-ils ?

Nous devons suivre ce chemin, même si on n`est pas d`accord. Alors « non », mobilisons nous.

Marchons ! Marchons ! Le jour de gloire est arrivé ! En route vers les urnes !

VOTEZ SEGOLENE ROYAL



Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
5 mai 2007 - 22h04 - Posté par

Oser voter pour une femme


Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
5 mai 2007 - 23h07 - Posté par

moi aussi Sarkosy me fait peur alors je vote Ségolène Royal pour un monde plus juste et une FRANCE de liberté


ROYAL
6 mai 2007 - 11h14 - Posté par

Ses vraix moi aussi si jave 16 ans je votre pour royal. MERCI


Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
5 mai 2007 - 23h27 - Posté par

il faut avoir ses propres rêves, pourquoi ne pourrait-on pas vivre dans un monde où on vivrait les uns avec les autres et non les uns contre les autres. J’ose croire q c’est possible, en tout cas Ségolène Royal nous donne envie de nous reconcilier avec la politique avec le travail et surtout avec les citoyens quels qu’ils soient, et surtout n’oublions pas que beaucoup de gens se sont battus au non de la liberté alors demain le 6 mai 2007, votons pour une presidente humaine et vivante votons Ségolène Royal.


Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
6 mai 2007 - 00h26 - Posté par

Chers amis
J’entends que certains s’abstiendront, je vous en prie pensez à nous sauver du pire chaque voix est importante, soyons unis toute gauche confondue dans cette lutte, votez Ségolène même Arlette l’a demandé
Merci à ceux qui lutteront demain par le vote pour Ségolène contre le pire qu’il puisse nous arriver 5 ans c’est long, et rien n’est perdu faites mentir les sondages "conconctés" par la patronne du Medef


Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
6 mai 2007 - 03h02

Le score de la battue, on s’en fout si elle est battue.

À te lire, on a carrément l’impression que ça n’a pas grande importance qui va gagner !

Sais-tu qui es Sarkozy ?

Es-tu aveugle ?



Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
6 mai 2007 - 10h20

Chers « Amis »,

Comme promis, je voterai et ferai voter Ségolène Royal.

Je me dois toutefois de vous dire que je suis profondément peiné d’avoir vu mon blog et mon forum « Segosphere » boycottés hier pour avoir osé tenter de défendre l’indépendance de la justice en citant le cas précis reproduit ci-dessous qui concerne des millions de françaises et français et la totalité des juridictions et des média de notre pays.

Je note également avec tristesse que NOTRE candidate de l’égalité, de la défense des plus faibles se déclare choquée qu’une milliardaire ait empoché 7 millions d’euros du bouclier fiscal, mais n’est pas dérangée par le fait que Geneviève Mullmann dite « de Fontenay » ait empoché 10 millions d’euros sur le dos d’une association et de familles qu’elle a détruites et que son comparse Jacques Essebag dit « Arthur » ait empoché 400 millions d’euros après avoir, sur l’antenne de TF1 diffamé « l’autre Miss France » et annoncé la « disparition du Comité concurrent » que je préside.

C’est moi qui me bats sur le terrain depuis 35 ans pour la dignité, l’égalité et le respect des Jeunes Filles médiatisées.

C’est moi qui ai imposé la suppression des numéros dans les concours de beauté.

C’est moi qui ai imposé la vérification des votes lors d’élections de jeunes filles.

Et tout ça a été VENDU à une multinationale Hollandaise qui envoie les jeunes filles à Loft Story, L’Ile de la Tentation et Play Boy !

A 51 ans, je ne suis même plus déçu, mais je suis triste.

Non, un père de famille, président d’association qui a vendu tous ses biens pour défendre une cause juste et qui va perdre sa maison pour la défense des jeunes filles n’a pas sa place dans la Ségosphère.

Dites à Madame Royal que je voterai et ferai voter pour elle demain.

Dites lui aussi que je n’ai dit ni a ma femme, ni à mes enfants, ni à mes proches qui ont sauté de joie à avoir vu le blog « Jielgeai » sur la Ségosphère que j’ai été « effacé » et « bloqué ».

Je leur ai simplement dit que j’avais moi-même retiré cette info de votre site afin qu’aucune voix ne puisse aller ailleurs.

Mais dites lui aussi qu’elle ait une pensée pour une famille de 4 enfants dont la maman des deux plus jeunes est Miss France 1998, aujourd’hui caissière à Carrefour Vitrolles pour 850 euros par mois et dont le père, malgré avoir fait condamner Geneviève de Fontenay et sa clique par la Cour de Cassation depuis juin 1995 va voir la modeste demeure familiale partir aux enchères pour de l’argent qu’il ne doit pas ; lorsqu’elle serrera la main de Geneviève de Fontenay.

Dites lui qu’elle ait une pensée pour les millions de familles modestes qui envoient leur fille souvent mineure, à Miss France en rêvant à Cendrillon et qui la reverront un jour, triste et blasée, à la une des magazines de charme.

Non, les « Miss » ne seront plus jamais des FEMMES LIBRES.

« A l’attention de Madame Ségolène Royal.
Madame,
j’ai pris acte que vous avez tacitement accepté le soutien de Madame Geneviève Mullman dite de Fontenay qui collectionne les dénis de justice à l’encontre du Comité Miss France - Jean-Louis Giordano que je préside depuis 1989.
Ayant foi en la justice de notre pays, c’est après une lutte sévère que mon Comité et moi même fîmes condamner tant par la Cour d’appel d’Aix en Provence en 1993 que par la Cour de Cassation en 1995, cette "dame" et son soi-disant "Comité" en vertu de l’article 32 du NCPC comme étant dépourvue du droit d’agir pour n’avoir jamais démontré son existence juridique en adéquation avec le Comité auquel elle prétend, force, média, appartenir.
Hors, nonobstant l’arrêt de la Cour de Cassation, cette "dame" parvient devant le TGI d’Aix en Provence à faire fi des décisions de justice définitives, à inverser la vapeur, à me faire condamner sur la base d’un ... faux en écriture, trompant ainsi la religion du Tribunal, puis des Cours d’Appel successives.
Hier, ultime débat, elle s’attaque à la Marque Déposée "Comité Miss France" qui nous appartient, et ce devant le même TGI d’Aix en Provence...
Mon nouveau et jeune avocat, visiblement intimidé, parle ouvertement de "pressions" et "d’instrumentation" devant des magistrats interloqués et... oublie de leur soumettre les documents suivants : http://comitemissfrance.free.fr/htm... pourtant en ligne sur notre site et bien connus de tous ceux et celles qui s’intéressent de près ou de loin à la vérité en cette affaire.
En clair, Geneviève de Fontenay et son "Comité" créent l’existence juridique de leur soi disant "antériorité" entre 1990 et 1998, postérieurement au dépôt de notre marque "Comité Miss France" et à l’arrêt de la Cour de Cassation de juin 1995 qui les condamne pour procédure abusive, défaut du droit d’agir, mesure assortie à l’époque d’une amende civile de 10 000F.
Les magistrats aixois du TGI que j’ai rencontrés hier à l’audience de 14 heures n’en seront jamais informés, je serai de nouveau condamné et la Marque "Comité Miss France" tombera ainsi "sans coup férir" dans l’escarcelle de la multinationale "Endemol".
J’aurai donc défendu le droit des femmes dans les concours de beauté en vain depuis plus de 35 ans pour enrichir TF1.
Plus fort encore, une banque poursuit mon père défunt (soit moi, son "héritier") pour une dette fictive de 350 000€ et... je suis condamné.
La SCI familiale que ma compagne a fondée pour sauver le patrimoine de nos enfants s’est vue refuser par la Cour le droit à être propriétaire de ses propres locaux qui vont (de nouveau) être mis en vente aux enchères pour ... 15 000€ ...
J’ai rencontré des magistrats en larmes...
Et, encore, le 6 mai, pour vous et pour la France, je me battrai, Madame Royal, en votant et en faisant voter pour vous.
Aurez-vous la force et la volonté de récuser pour ces multiples raisons, le soutien de Madame de Fontenay qui se sert de votre image pour sa publicité ?
Aurez-vous la force et la volonté de demander, clairement aux magistrats de France d’être impartiaux dans ce dossier (et dans bien d’autres qui dérangent les intérêts mercantiles de puissances financières ou médiatiques) ?
Avant le 6 mai, face à Monsieur Sarkozy, proche de Maître Destremeau, avocat à Paris 16ème qui est mon adversaire, direz-vous cette vérité aux français, Madame, sachant que les activités du Comité Miss France (le vrai) concernent plus de 2000 familles françaises par an et que le faux berne et exploite 10 millions de télespectateurs par an, allant jusqu’à vous narguer au Futuroscope de Poitiers ?
Sans aucune illusion, il me reste la foi... la foi en vous, Madame Ségolène Royal.
Mais... le direz-vous avant qu’il ne soit trop tard ?
Respectueusement...
Jean-Louis Giordano. »

Voilà donc, cher Thomas Persuy,

Ce que l’équipe de Ségosphère a effacé hier, voilà ce qui tombera bientôt dans l’oubli.

On dit souvent que « Les grandes douleurs sont muettes » et je comprends aujourd’hui pourquoi… parce qu’on les fait taire, parce qu’on se bouche les oreilles et qu’on détourne les yeux.

Mais aujourd’hui je constate que ce regard, qu’il se détroune vers la droite ou vers la gauche et quand bien même, il regarderait au centre… il ne veut pas voir.

Certes, « il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre »…

Nous voterons et ferons voter Ségolène Royal demain, n’ayez crainte, je n’ai qu’une parole.

Amicalement Vôtre,
Jean-Louis Giordano



Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
6 mai 2007 - 10h43

Lors du débat de mercredi dernier entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, les deux participants se sont trompés. Sarkozy a parlé de 50% d’électricité d’origine nucléaire en France, or nous sommes plus près de 75%. Ce chiffre ne correspond à rien. Ségolène Royal mentionnait un chiffre de 17% qui correspondrait éventuellement, selon l’un de mes amis qui travaille en physique nucléaire, au total de toutes les énergies (et pas seulement pour l’électricité, donc en comptant l’essence, le bois dans votre cheminée, etc.) Afin de vérifier l’exactitude de ces chiffres, de nombreuses personnes sont allées sur internet, par exemple sur Wikipédia.

Il semblerait ainsi, selon Ecrans, que mercredi soir, peu après le débat, de petits plaisantins sarkozistes aient changé le réacteur de troisième génération en réacteurs de quatrième génération. Par conséquent, l’article faisait mentir Ségolène Royal, au profit de Nicolas Sarkozy. La candidate socialiste avait pourtant raison sur ce point.

Entre mercredi soir, jour du débat, à 22h34 (quelques minutes après l’erreur de Nicolas Sarkozy), et jeudi 3 mai à 13h26, 51 modifications ont été réalisées sur l’article de Wikipédia en question. 12 modifications ont été comptabilisées en 25 minutes à partir de 22h34. Etrange, non ?

Depuis, Wikipédia a réagi, en empêchant tout nouvel inscrit (de moins de quatre jours) de modifier l’article sur l’EPR.

Bref, l’UMP censure, ment, trafique les chiffres et les informations. Belle mentalité !



Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
6 mai 2007 - 12h12

Tout est possible ! Tout est réalisable !!!! A condition de ne pas se laisser influencer par les sondages et d’ALLER VOTER SEGO ce dimanche !!!!!!!!!



Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
6 mai 2007 - 14h28 - Posté par

oui j’ai voté pour SEGOLENE ce matin , SARKO est le caniche de BUCH s’il est élu ce sera la fin des libertés et pire que VICHY.
Ce NAIN me fait VOMIR !...

luis


Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
6 mai 2007 - 15h10

J’ai voté, grosse participation à Paris, j’espère que les absentionnistes du 1er tour de gauche iront voter et que par une voix ne se perdra à gauche, et chez les électeurs de Bayrou qui ne veulent pas de la France proposée par Sarkozy.



Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
6 mai 2007 - 15h51

J’ai voté tôt ce matin, il y avait du monde dans le bureau.
Et je me prépare déjà à m’opposer au Régime de Neuilly (pas mal celle-là, tiens).



Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
6 mai 2007 - 16h51 - Posté par

Le régime de Neuilly c’est : travail, famille, pâtes, riz (pour les pauvres).


Royal et Sarkozy sont à quasi-égalité
6 mai 2007 - 17h47 - Posté par

Effectivement , c’est pas mal le régime de Neuilly, aprés Versailles et Vichy.
Cependant pas d’angélisme avec Ségo. Si on en est là c’est parce qu’à gauche, de reculade en reculade, on en est arrivé à réhabiliter la droite dure. L’alliance avec ce P.S. a été une catastrophe. N’ayant plus de contestation sur sa gauche, le P.S. a dérivé lentement selon le sens historique de sa pente vers un centre de plus en plus mou. Ayant tout fait pour affaiblir le P.C.F., il a de lui-même déséquilibrer le rapport de force, en faveur de la droite (et disons le au P.C.F. certains ont accompagné ce mouvement en plus d’une conjoncture internationale déplorable longtemps).

EX : l’affaire de Belleville et du grand père Chinois arrêté. Quand Ségolène Royal veut protester contre cette arrestation, vu les positions du P.S. sur la question des Sans-paps, elle ne peut que dire quelque chose du genre "Arrêter un grand père (chinois) devant son petit fils, prés d’une école , tout de même !"
Sarko a beau jeu de lui rétorquer quelque chose comme "et deux rues plus loin , ça irait ?" "Parce que vous n’êtes tout de même pas pour la régularisation de tous les sans papiers !" "Il faut bien arrêter, les clandestins, non ?"

Une question parmi d’autres. La loi sur la colonisation par exemple. Qui fait l’effort d’aller sur le site de l’assemblée nationale au moment du 1er débat sur cette loi en 2005 se rendra compte que les députés du P.S et même du P.C présents, respectivement Mesquida et François Liberti ont soutenu le principe de l’oeuvre positive et on refusé ensuite de voter la loi parce qu’elle n’allait pas assez loin car elle ne prenait pas en compte les victimes pro Algérie française dite de "la tuerie de la rue d’Isly" et refusait de demander la "reconstruction du monument aux morts d’Alger"... à Paris

Ce qu’en dit l’historien Gilles Manceron :
"Au Parti socialiste, le député Kléber Mesquida, chargé de la question des rapatriés, était favorable, comme le président PS de la Région Languedoc-Roussillon Georges Frêche, à cette affirmation de l’"œuvre positive" de la colonisation. Au Parti communiste, le député de l’Hérault François Liberti s’est fait aussi le relais du lobby nostalgique, contrairement au sénateur du Rhône Guy Fisher qui, lors du débat au Sénat en décembre 2004, a critiqué le projet de loi sur le fond, y compris son article 13 qui a créé une pension pour d’anciens membres de l’OAS. C’est le seul parlementaire qui s’y soit opposé !"

Bref tout ça pour dire qu’il ne s’agit pas de la porosité d’une certaine gauche aux idées de droite mais c’est qu’une certaine gauche n’est pas claire sur des tas de questions et encore je suis gentil quand je dis ça. (Certaines mauvaises langues l’appellent Social-démocratie mais je trouve qu’elle ne correspond même pas et est bien pire que la social dem. suédoise par exemple.) sinon sans vouloir paraître revanchard comment expliquer que les 2/3 des députés S.F.I.O aient pu voter les pleins pouvoirs à Pétain en 1940 et que pratiquement toute la gauche ait voter les pleins pouvoirs à Guy Mollet en 1956 ?

En attendant , aujourd’ui, malheureusement, je crains qu’une bonne partie de ce pays s’apprête à voter les pleins pouvoirs à Sarko. C’est sûr beaucoup d’entre nous et on le comprend vont voter Ségo contre le facho qui s’annonce. Mais si l’on veur rendre "résistible l’ascension d’Arturo UI", il faut retrousser ses manches dés maintenant et reconstruire une vraie gauche qui elle sera anti-coloniale. Il faudra entrer en résistance et prendre le risque d’être minoritaire pendant longtemps. Ce sera dur , il faudra expliquer sans cesse mais il faut le faire au risque de mener un combat d’arrière garde. A ce titre des expériences comme celles qui consite à soustraire les élèves menacés d’expulsion à la répression sont fondamentales.

Youssef du MIR( Indigènes de la République)





Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
1 commentaire
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
1 commentaire
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite