Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Giampaolo Pansa : le grand menteur


de : Gennaro Carotenuto
mardi 10 octobre 2006 - 08h41 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 13.1 ko

Une autre "pansée" vient de sortir. Cette fois, elle s’appelle même "La grande bugia - Le sinistre italiane e il sangue dei vinti" [Le grand mensonge - La gauche italienne et le sang des vaincus, NdT], Sperling & Kupfer, 18 euros. Le grand mensonge serait la Résistance. Tandis que toutes les droites passées et présentes applaudissent, il suffit de jeter un coup d’œil aux louanges de Il Giornale ou de Il Tempo, Pansa a "découvert" les vulgates contre la Résistance de droite et d’extrême droite. Il s’en est emparé et il prétend que ce sont des vérités révélées et des dogmes de foi. Il les colporte comme le fruit de son chemin de purification et il somme la gauche, la communauté scientifique, quiconque s’est consacré avec professionnalisme et dévouement à la guerre de Libération pendant ces soixante dernières années de l’admettre : ce n’étaient que des canulars inventés par les communistes.

de Gennaro Carotenuto traduit de l’italien par karl&rosa

Selon Pansa, on doit jeter à la poubelle le travail de soixante ans de quelques dizaines d’historiens professionnels. Il insinue entre les lignes qu’ils étaient tous payés par le Kremlin et que, par exemple, il n’y avait eu aucune grève à Turin en 1943, aucune insurrection en 1945, "nous, ce sont les Américains qui nous ont libérés" et ceux qui se souviennent des partisans aussi, se souviennent mal parce qu’ils veulent se souvenir mal.

Il nous débite son microcosme de Casale Monferrato où les paysans "n’en pouvaient plus des razzias des partisans" comme si en Italie, en 1944, quelqu’un pouvait prétendre faire sa vie en se désintéressant de la guerre et de l’occupation.

Il faut se demander si Pansa sait, par exemple, qui est Claudio Pavone, s’il connaît un travail comme « Una guerra civile. Saggio storico sulla moralità della Resistenza » [Claudio Pavone Une guerre civile Essai historique sur l’éthique de la Résistance essai (broché). Paru en 01/2005] que Bollati Bolinghieri, qui l’avait publié originairement en 1991, republie cette année, qui, il y a 15 ans déjà, faisait le point avec une rigueur scientifique sur l’usage public de la Résistance par la gauche communiste et sur le rapport avec les vaincus qui, selon Pansa, ne devraient même plus être appelés fascistes. Parce que les appeler fascistes est une manière de les priver de leurs voix (sic !).

Il faudrait peut-être ignorer l’almanach de la Résistance, désormais annuel, de Pansa, chaque année plus crié et plus grossier, qui sous le prétexte de donner une voix aux vaincus finit par réhabiliter les raisons présumées de ces derniers et par affaiblir les raisons de l’antifascisme et même de l’assemblée constituante républicaine. Il faudrait ignorer ce « moi, même si je suis de gauche, je dois admettre que » sur quoi Pansa construit son succès de ventes. Une petite formule qui fait un clin d’œil à droite, qui veut dire que, somme toute, nous étions comme eux, les tortionnaires et les torturés, les occupants et les occupés, les requins et les morts de faim, ceux qui grâce au fascisme et à la guerre ont amassé de l’argent (la voila une partie de la zone grise) et ceux qui ont donné leur vie pour libérer l’Italie du nazi fascisme.

Les communistes voulaient la Révolution et pour cela ils se seraient rendus sur les montagnes. Combattre le fascisme était accidentel. Toute la Résistance serait entachée par ce pêché originel. Réussir à faire passer un idéal révolutionnaire, l’espoir d’un monde meilleur, un militantisme généreux et souvent héroïque, toujours reconduit à la légalité républicaine par les dirigeants du PCI, comme un complot criminel avec lequel les communistes se seraient salis, est une opération de profonde mauvaise foi politique de la part de Giampaolo Pansa. De Salerne à l’Assemblée constituante et pendant toute l’histoire du PCI, la réalité n’est pas celle que Pansa s’acharne à dessiner. La réalité est qu’aucune insurrection, aucun coup d’Etat, aucune rupture démocratique n’est jamais venue du PCI, ni avec la Résistance, ni dans l’après-guerre, ni ensuite, ni dans les années 70 avec les massacres et la stratégie de la tension, quand justement le PCI a représenté la pierre angulaire de notre démocratie.

Mais Pansa n’est pas un historien et il n’est même plus un journaliste. Il peut donc faire abstraction de la réalité historique pour reprendre toute vulgate révisionniste (au sens délétère du terme) et se confier aux pires humeurs noires de ce pays [l’Italie, NdT]. Pansa fait le polémiste, il ne doit même pas démontrer un mot de ce qu’il dit, ce qu’il ne fait pas, en effet. Il lui suffit de revisiter ses mémoires juvéniles pour choisir la niche de marché qui rapporte le plus et vendre dans cette tranche de public plus réceptive, où se côtoient la droite de toujours et la gauche qui a compris comment tourne le monde. Si les plumes de droite, fascistes et post fascistes, les Veneziani, les Tarchi, n’ont ni crédit ni crédibilité pour écrire des best-sellers contre la Résistance, un Pansa, en se faisant passer comme un homme de gauche, a le physique du rôle.

Et Pansa s’y prête volontiers ; désormais son métier est celui de la starlette de la vulgate contre la Résistance. Comme les starlettes montrent des nichons et des rotondités, ainsi Pansa montre le partisan méchant et le fasciste qui « avait le droit d’être fasciste » comme l’Italien de 2006 a le droit d’être xénophobe. Le Pansa contre la Résistance parce qu’aujourd’hui la Résistance n’est plus à la mode, représente le pire transformisme de ce pays. Pansa, et les starlettes aussi, montrent à leurs publics respectifs ce qu’ils veulent voir : des nichons, des rotondités, des partisans méchants et des fascistes inoffensifs. On s’en moque si les starlettes et les fascistes - chacun dans son spécifique « sont ce qu’il y a de pire dans ce pays : ils ont un marché.

http://www.gennarocarotenuto.it de Gennaro Carotenuto

http://www.bellaciao.org/it/article...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Giampaolo Pansa : le grand menteur
10 octobre 2006 - 20h40

si seulement ce genre de type n’existait qu’en Italie. le révisionnisme, sur le plan intellectuel, accompagne toujours les restaurations sociales et politiques. On peut le constater tous les jours chez nous.
léon



Giampaolo Pansa : le grand menteur
26 octobre 2008 - 22h07 - Posté par Giuditta

Je viens juste de voir l"interview vidéo de Pansa à propos du film tiré de son livre sur le site de La Repubblica
http://trovacinema.repubblica.it/mu...
Un tantinet révoltant ou je rêve ?
Giuditta






RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite