Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

De l’Internet et du Pain.


de : L’iena rabbioso
mercredi 31 juillet 2019 - 22h06 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

En dessous la terre la braise est encore rouge, et il suffira d’un coup de vent pour qu’elle ne tourne au jaune vif et n’embrase à nouveau le tranquille pâturage de France.

Personne ne sait quand, ni où, ni comment.

C’est pour ça qu’on les sent crispés.

Ils avaient inventé le concept de zone de « non droit »..

Voici venu le temps des zones interdites aux bannis.

Interdiction de circuler dans les beaux quartiers, un coup de hache à la liberté de circulé de tous citoyens.

Nous voici étranger dans notre propre pays, mais que pouvons-nous faire à paris à part contempler des vitrines inaccessibles ?

Peter Tosh avait écrit « African », et pour le parodier, on pourrait dire : « Qu’importe de quelle banlieue du viens, si tu vis en banlieue, tu es un banlieusard ».

ban-lieue signifie l’endroit des indésirables. Dans les années 80, le département 93 est devenu la caricature de cette nouvelle frontière entre « état de droit » et « sauvageons ». En fait, le même modèle a été reproduit dans toutes les grandes et moyennes villes.

Un centre ville transformé en centre commercial, comme si la vie consistait uniquement à s’acheter des fringues, à se faire couper les cheveux, et à bouffer. Il reste néanmoins quelques appartements, qui selon la situation économique, sont occupés ou bien à vendre ou à loué par un nombre si élevé de SCI qu’on se demande si le provençal n’est pas né propriétaire foncier.

Le problème c’est les voitures, il n’y a pas de place, l’idéal serait que les gentils clients viennent tous à vélo où à pied après s’être garé en ban-lieue. Il est en effet facile de garer sa voiture en ban-lieue car justement c’est un espace désertifié spécialement réservé aux bagnoles.

Par exemple, dans un (Carrefour, Intermarché,Leclerc), vous avez des places de parking gratuites, malheureusement situées assez loin de votre ban-lieue , car dans une ZAC , et en plus vous avez pas loin la station essence (Carrefour, Intermarché,Leclerc), et même le MacDo si vous avez faim.

Et ceci dans toutes les zac de toutes les ban-lieue en France, à l’identique. Et même, il arrive maintenant des ban-lieue de village.

Des résidences qui se construisent sur d’anciens champs devenus constructibles grâce à la magie des signatures administratives séduites par des constructeurs avides de reproduire le schéma pavillonnaire qui a sévit en Île de France : Des maisons avec petits jardins et petits garages séparés par des murs de deux mètres de haut, et distants de quelques kilomètres du centre village.

Ce sont les ban-lieues village.

Ils prennent leurs voitures pour aller au centre commerciale à 15 kilomètres. Ils ne mettent que rarement les pieds au centre village où une épicerie et une boulangerie menacent de fermer. Contrairement aux centres villes, si authentiques.

Des routes nationales permettent de relier directement le centre ville aux ZAC, en évitant la ban-lieue. Par contre, un flux de « venu de nul part » prennent place en centre ville avec des chiens et des chapeaux remplis de pièces jaunes. Leur astuce : Pas de bagnole. Et trouver des coins éloigner des boutiques chics. Ils n’existent pas en ban-lieue : Contrairement à ce que vous pouvez pensez, ce n’est pas parce que les les banlieusards n’ont pas de cœur, mais juste que les mendiants ne trouvent pas de place à l’ombre dans les ban-lieues.

Le principal motif de mécontentement, c’est le débit Internet dans les lieux bannis. Car comme la cigarette est devenu un luxe, comme le logement digne, il ne reste que cette nouvelle drogue qui consiste à se connecter en permanence sur Internet pour voir des vidéos. C’est moins cher que de la bouffe mangeable, cela fait passer le temps, et puis cela montre que vous n’êtes pas un total crevard, quand vous avez devant votre figure votre putain de SmartPhone et que le monde extérieur vous est complètement indifférent.

Les gens en gilets jaunes utilisent leurs téléphones pour se donner rendez-vous, et pour passer un moment ensemble.

Ils ne refont pas le monde.

Ils sont un monde, finalement bien moins triste que l’alignement des barres insalubres, ces bâtiments qui s’écroulent petit à petit dans l’indifférence générale et pour le plus grand profit des multiples sociétés immobilières, détestables rentiers. Moins triste que ces ouvriers low-cost qui meurent parce-que leur échafaudage était pourri, fourni par une entreprise sous-traitante travaillante parfois pour un marché publique.

L’important, c’est que les gens des ban-lieues ne vont que très rarement au centre ville, qui est une autre ville pour eux. On a vu comment la rue des champs Élysées à Paris, a été interdite d’accès par décret. Cela au mépris du droit fondamental des citoyens de pouvoir circuler librement dans leur espace public. Nous nous sommes habitués à des lois contraires aux principes fondamentaux de la liberté. Et cela toujours au nom de la sécurité, pour nous protéger. Ou plutôt pour les protéger. Car ils doivent serrer les fesses.

Dans la seconde vague, il sera inutile de bloquer les grands axes. L’affrontement direct avec les forces de l’ordre est une tactique perdue d’avance : ils sont 10 pour un et sur-armés, et bénéficient d’une impunité totale en cas de violence ou même de meurtre.

Il faut agir dans les ban-lieues et pour cela bloquer les grands axes qui permettent de traverser les zones désertifiées, pacifiquement, mais en utilisant des matériaux et méthodes efficaces. Le sit-in massif est une des pistes possibles. Pour cela il faut prévoir un roulement et un approvisionnement en vivre. Il faut aussi un avant poste fait de divers débris coupants permettant de crever les pneus des camions.

Il faudra juste :

mobiliser au moins une centaine de personnes Identifier un axe routier secondaire mais stratégique pour l’approvisionnement. (essence , surgelés, etc...) Bloquer dès 3h00 du matin la route avec : des tessons de bouteilles ou n’importe quel piquant métallique Se poster derrière pour distribution de tract et calmer l’atmosphère.

Chacune de nos défaite sera une étape vers la prochaine victoire.

Chacune de leur répression sera une accolade amicale pour nos amis tombés.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
De l’Internet et du Pain.
3 août 2019 - 21h05 - Posté par Jean PRADIER dit jean 1

Tout à fait il faut s’organiser et toucher là où ça fait mal : leur économie marchande.






Licenciés - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 30 - 20h34
de : Hdm
BIELORUSSIE : Autre volée de mois-vert pour notre monarque !
mercredi 30 - 14h24
de : joclaude
2 commentaires
Appel à soutien aujourd’hui place Sainte-Marthe !
mardi 29 - 19h00
de : jean1
En macronie on est en guerre, la mobilisation ne suit pas pour la cause Humaine ?
mardi 29 - 13h56
de : joclaude
1 commentaire
PRIX NOBEL POUR LA PAIX : La candidature de Cuba enregistrée !
lundi 28 - 22h53
de : joclaude
COVID19 : video avec le Professeur TOUSSAINT
lundi 28 - 22h42
de : joclaude
Quand l’Etat espagnol se retourne contre…le gouvernement !
lundi 28 - 18h56
de : Antoine (Montpellier)
Rage et désespoir au rassemblement en hommage à Doona à Montpellier
lundi 28 - 17h49
1 commentaire
L’autre « police des moeurs »
lundi 28 - 13h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Bielorussie : réponse pertinante de Loukachenko !
lundi 28 - 11h08
de : joclaude
5 commentaires
Justice sociale et climatique : « sans mouvements sociaux, il ne se passera rien »
lundi 28 - 09h15
Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
2 commentaires
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite