Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Cet Etat espagnol où les gens scandent "Nous pouvons" !


de : antoine (Montpellier)
dimanche 2 novembre 2014 - 19h20 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Podemos, le parti qui veut chasser la "caste" !

JPEG - 43.3 ko

Neuf mois après son lancement et seulement cinq mois après sa spectaculaire percée aux élections européennes, Podemos bénéficie d’une dynamique fulgurante qui s’est vérifiée dans la tenue, en ce mois d’octobre, de son assemblée constituante, « l’assemblée citoyenne » que la presse a largement traitée. Il y a en effet à l’œuvre dans et autour de cette organisation un puissant effet boule de neige politique et social dont les médias, pourtant largement acquis au consensus structurel qui verrouille l’espace politique espagnol depuis 1978, ont décidé de rendre compte. Les arrière-pensées politiciennes ne sont évidemment pas absentes dans une situation où les coups bas entre partis institutionnels (et leurs relais dans les médias), le Parti Populaire, au gouvernement, et les socialistes du PSOE, sont légion.

Chacun d’eux cherche à tirer parti, en le transformant en épouvantail, de la poussée de Podemos que pointent les sondages mais que l’on sent aussi dans la rue, les quartiers, les villages… Ces politiciens cherchent par là à affaiblir leur rival, mais dans la logique de ce consensus conflictuel généré depuis la Transition dite démocratique des années 70 où l’enjeu se réduit, pour eux, à accéder au gouvernement pour mener la même politique, à quelques nuances près, d’inféodation du pays aux règles du libéralisme le plus échevelé. La force de Podemos, qui lui permet de déjouer cette tentative de l’instrumentaliser et de l’insérer dans ce simulacre politique, est de garder le cap de la rupture avec ce qu’il désigne d’un nom qui a fait florès dans la population : « la caste ». Caste qui inclut, d’une part, les partis de cet ordre/désordre libéral qui, sur un fond de corruption des « élites » s’étalant de plus en plus ouvertement, impacte avec une violence inouïe la population depuis la « crise » de 2008, mais aussi, d’autre part, les « puissants » qu’ils appuient servilement sous l’égide d’une Union Européenne acquise à l’idée qu’il revient aux peuples de payer « leur » crise, celle des possédants ! Cliquer ici

www.npa34.org



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Cet Etat espagnol où les gens scandent "Nous pouvons" !
3 novembre 2014 - 09h30 - Posté par richard PALAO

MERCI ANTOINE pour cet article , en effet PODEMOS , parti tout neuf , semblant surgit de nulle part (mais peut-être une suite logique du mouvement des indignés ? ) est en train de faire la guigne à TOUS LES PARTIS INSTITUTIONELS , puisque selon un sondage récent , il arriverait en tête des élections législatives en mordant sur l’électorat de tous les partis , du PP au PSOE ( Qui malgré tout se refait une santé ) mais également sur les partis de "gauche" , IU et UPYD ...

Même s’il est diificile à l heure actuelle , vu la soudaineté de cette notoriété, de faire une analyse exhaustive de cette progréssion , on peut néanmoins constater deux choses :

TOUS LES PARTIS SONT TOUCHES PAR LA CORRUPTION , or si le TOUS POURRIS , en FRANCE profite à l’extrême droite fascisante du FN , les esspagnols qui ont déja donné , expriment leur dégout de cette déliquescence de la société en apportant leur soutien à un parti composé de jeunes citoyens qui ont les mains propres et qui propose un controle citoyen de la vie politique

les autres partis de la gauche critique avec la politique du PP et du PSOE , sont pro-européens , et la majorité des espagnols sont remontés contre cette europe qui leur impose une austérité cruelle qui fait des dégats considérables dans tous les domaines . PODEMOS , même si ce n est pas encore à mon gré suffisamment établi est très critique avec L UE et le soutien que lui apporte les autres partis espagnols ...

Nous devons donc suivre attentivement ce qui se passe en ESPAGNE autour de PODEMOS , nous avons peut-être des enseignements interressants à en tirer

amicalement



Cet Etat espagnol où les gens scandent "Nous pouvons" !
3 novembre 2014 - 18h49 - Posté par Antoine (Montpellier)

Oui, Richard, Podemos est un grand espoir de chambouler le "jeu" politique en place. Mon texte (cosigné avec un camarade parisien) essaye cependant de tempérer un enthousiasme qui parfois vire à l’aveuglement : le pari électoral par exemple n’est pas du tout fondé en raison ; alors que Podemos a reçu une impulsion d’un mouvement social, certes bien particulier, celui des Indignés qui était totalement, probablement excessivement, hors champ politique, la direction de Podemos qui se profile autour d’Iglesias accentue une démarche assez électoraliste. Posons ouvertement la question : malgré la montée en puissance spectaculaire de cette organisation, qui peut penser qu’elle décrochera la majorité absolue lui permettant de gouverner seule et de mettre en pratique son programme ? Un programme assez flou sur bien des sujets (l’Europe en est un). Le plus probable est qu’une victoire électorale posera la question des alliances : il y a peu à espérer du côté d’IU qui semble pâtir justement de la poussée de Podemos. Alors quoi ? Le PSOE ? Inutile de te faire un dessin sur ce que donnerait une alliance de Podemos avec ce parti : à commencer par une crise de interne car, à la base, il apparaît à beaucoup insupportable l’idée même de poser la question de faire quelque chose avec l’un des deux partis de la "caste" ! Le "système" est d’ailleurs à la manoeuvre qui distille de plus en plus que la clé politique du moment c’est une alliance de Podemos et du PSOE. Retenons au passage que ces socialistes n’ont rien renié de ce qu’ils ont fait pour préserver la "paix sociale" et le développement des privilèges. Pourtant Pablo Iglesias échange aimablement depuis quelque temps avec le nouveau, jeune et beau, et fringant, secrétaire national du PSOE (le ravalement de façade de la maison décrépite a eu lieu) !

Je crois que tout ceci, la "gestion" d’alliances électorales, est dans la tête de ceux que je crois électoralistes dans Podemos et que c’est pour cela qu’ils cherchent à verrouiller vis-à-vis des anticapitalistes en essayant de caler les espoirs fous que l’organisation soulève sur ce terrain piégé. C’est une hypothèse, à vérifier. L’autre pan de la question est : si on n’est pas électoralistes et si donc la participation aux élections ne devient pas la fin en soi, quelle est la stratégie à avoir ? Ma réponse (celles de bien d’autres dans Podemos) : l’investissement de Podemos dans les lieux où, comme les Indignés, il n’a pas percé, les lieux de travail. Et donc dans la préparation de la seule chose qui peut neutraliser les dérives électoralistes : la préparation, le temps qu’il faudra, d’un mouvement social, plus seulement sur les places ou les quartiers mais dans ces lieux de travail ! Ce qui poserait immédiatement la grosse question de la nécessité de lever le blocage que les grandes centrales ouvrières, CCOO et UGT, font peser par leur intégration dans le consensus sur le régime de la Transition né en 1978.
Comme quoi, Podemos c’est du bien et du beau, c’est aussi du compliqué et du pas gagné d’avance ! Du moins pour une rupture anticapitaliste.


Cet Etat espagnol où les gens scandent "Nous pouvons" !
3 novembre 2014 - 23h58 - Posté par A.C

lire

¡Sí se puede ! :

Crónica de una pequeña gran victoria
de ADA Colau et Adria Alemany

C’est aussi en français

http://www.lespetitsmatins.fr/colle...

Du fait de la crise économique, de nombreuses familles en Espagne se sont retrouvées dans l’impossibilité de rembourser leurs emprunts immobiliers. Or, la loi espagnole sur le crédit hypothécaire privilégie les intérêts des prêteurs au détriment des emprunteurs. Résultat : ces familles se sont vu non seulement saisir leur logement, mais également endettées à vie.
Un mouvement citoyen s’est alors élevé contre cette situation. Dès 2009, Ada Colau et ses camarades de la Plateforme des personnes touchées par l’hypothèque (PAH) ont interpellé sans relâche les élus au cri de « Sí se puede ! » (« oui on peut ! ») pour réclamer l’annulation de la dette des personnes saisies, un moratoire sur les expulsions et le relogement des familles. Une ILP (Initiative législative populaire) a vu le jour, et la Cour de justice de l’Union européenne a obligé l’État à modifier la loi.
Ce témoignage met à nu les mécanismes de la bulle immobilière espagnole, mais raconte également toutes les actions mises en oeuvre par des citoyens engagés contre l’injustice, soulignant ainsi la force et la grandeur du combat collectif.

J’ai rencontré cette femme extrordinaire, en compagnie du GRAND ex dirigeant du PCE et ex maire de Cordoue,le"calife rouge" ANGUITA...

J’en profite pour signaler un papier concernat ce P.CE.

http://www.solidarite-international...

L’expérience Izquierda Unida n’a laissé aux communistes espagnols qu’un désert

Article d’AC pour http://solidarite-internationale-pc...





Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
3 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite