Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Retour sur "Chocolate Factory", de Paul McCarthy


de : Jean Scorza
mardi 28 octobre 2014 - 11h17 - Signaler aux modérateurs

Dans le cadre de la Foire internationale d’art contemporain, l’installation de Tree de l’américain Paul McCarthy Place Vendôme avait suscité la colère des réactionnaires. D’abord, l’artiste avait été agressé en plein jour par un « passant » mais très vraisemblablement un membre de l’extrême droite qui l’a traité de « stupid fucker artist » qui « insultait la France ». Quelques jours plus tard, l’œuvre elle-même était vandalisée par des nervis d’extrême droite, ce qui l’a contraint à la retirer. Cité dans Le Nouvel Observateur, Paul McCarthy regrettait : « Au lieu d’engendrer une réflexion profonde autour de l’existence même des objets comme mode d’expression à part entière, notamment dans la pluralité de leur signification, nous avons assisté à de violentes réactions » [1]. Le choix de la violence contre l’art fait partie de la tradition de la droite la plus réactionnaire. C’est pour cela que nous défendons la liberté totale pour l’art, au-delà de ce que l’on puisse penser sur l’œuvre elle-même et donc condamner les agressions à l’artiste et son œuvre.

« L’art n’est pas un miroir, mais un marteau », disait Trotsky. L’installation Chocolate Factory [2] de l’américain Paul McCarthy à la Monnaie de Paris n’est pas tant le marteau de la critique révolutionnaire consciente qu’une mise en scène volontairement déformée de la société capitaliste. S’il faut refuser de penser l’art seulement comme un moyen de comprendre l’idéologie dominante donc l’idéologie de la classe dominante à une époque déterminée, et s’il faut le penser également pour soi et dans son autonomie (relative) par rapport au politique (et pas par rapport au social), McCarthy nous invite de manière explicite à penser son art aussi comme une remise en question culturelle et sociale.

Là où le crétinisme journalistique conservateur n’a vu que le sensationnel des « obsessions sexuelles » [3] de l’artiste et où le journalisme petit-bourgeois de gauche ne voit que les références au stade « sadico-anal » dans l’œuvre de McCarthy [4], on peut facilement voir autre chose de bien plus profond si l’on comprend tout simplement que l’art est aussi un instrument capable de mettre en discussion le quotidien tel qu’il se manifeste à nous. Pourtant, de nouveau, si l’on se tient à la critique journalistique, l’installation ne serait finalement qu’une critique de l’ « Amérique puritaine » et « son hypocrisie en matière sexuelle » comme le voudrait Le Figaro (il faudrait d’ailleurs leur demander si cette critique ne s’appliquerait pas aussi à la France), de la « société de consommation » selon Libération, voire de la « société du spectacle » d’après Le Monde [5].

Portrait de l’artiste en travailleur

Dès l’entrée, le visiteur est mis en face de sculptures gonflables géantes, d’objets sexuels de diverses tailles et couleurs qui font référence à Tree. Derrière ces sculptures se trouve une grande salle où a été construite une usine à chocolat (ou plutôt un atelier) à partir de plaques en bois. Dans cette usine travaillent des performeurs silencieux habillés en rouge avec des perruques blondes fabriquant des plugs anaux ou des figurines du Père Noël en chocolat armés de sex-toys. Le bruit des machines, les uniformes de travail, le geste rythmé des performeurs fait comme si on était dans n’importe quelle usine de France. Les œuvres qui sortent des moules sont elles aussi stockées pour être ensuite vendues et consommées comme n’importe quelle marchandise. L’installation continue donc à la caisse du magasin du musée de la Monnaie, où l’on peut acheter pour 50 euros un plug anal ou un père Noël en chocolat.

Cette usine ne fonctionne pas en flux tendu. Derrière l’atelier de production des stocks de marchandises s’accumulent sans cesse. C’est le premier moment où le visiteur peut être directement en contact avec les « œuvres », toujours sous l’œil des vigiles du musée. Comme le dit le site de la Monnaie : « Produites en tirage illimité, consommables et périssables, ces figurines sont mises en vente à l’entrée de l’exposition ainsi que dans la librairie. Jour après jour, Chocolate Factory se développe à l’image d’une sculpture, créant des problèmes logistiques, des problèmes de stockage, affectant au final sa capacité même de fonctionner. »

L’auteur a choisi également d’intégrer à son installation de nouveaux éléments à partir de son agression physique Place Vendôme. Des panneaux reprennent avec violence les mots du passant qui l’a traité de « stupid fucker artist » qui « insultait la France ». Ce rajout est un trait propre à McCarthy qui s’était déjà positionné contre la vision héroïque de l’artiste, dans Painter (1995) où un peintre/clown qui peint avec de la merde se coupe les doigts avec un hachoir.

Quelqu’un nous informe enfin que les ouvriers/performeurs sont en fait des étudiants stagiaires embauchés à partir d’annonces de recrutement dans des sites web destinés aux étudiants dans les métiers de la culture. L’exposition était déjà un miroir déformé de la production marchande, or là, la barrière entre l’art comme représentation et le réel tombe totalement, peut-être à l’insu de l’artiste.

L’art produit ici sous la forme de marchandises achetables et vendables par n’importe quel individu est un art que McCarthy veut émancipé de toute authenticité, comme dirait Walter Benjamin, émancipé de tout ce qui est unique à l’œuvre d’art qui échappe à la reproduction. Chocolate Factory est plus que la vente de cartes postales de la Joconde comme liquidation de tout héritage culturel de l’œuvre et de toute authenticité, c’est la production en série d’art contemporain. De même, l’idée derrière Tree était l’ambiguïté entre un plug anal vert géant et un sapin de Noël, le tout installé dans une des places les plus « chic » de Paris. Ici l’ambiguïté hésite entre le chocolat et la merde (objet récurrent dans l’œuvre de l’américain). C’est de la merde produite en série et vendue à 50 euros pièce. L’odeur de chocolat qui est présente partout nous donne envie de consommer cette marchandise produite à l’atelier de McCarthy. En quelque sorte, il nous donne à manger la merde produite par la société capitaliste.


NOTES

[1] « Paul McCarthy renonce à réinstaller son oeuvre polémique », Le Nouvel Observateur, 18 octobre 2014.

[2] Actuellement à la Monnaie de Paris, du 25 octobre jusqu’au 4 janvier 2015. Entrée gratuite.

[3] « Après le sapin sextoy, Paul McCarthy expose ses chocolats », Le Figaro, 24 octobre 2014.

[4] « Paul McCarthy, ses œuvres de merde », Libération, 24 octobre 2014.

[5] « Monnaie de Paris : Paul McCarthy et la chocolaterie », Le Monde, 24 octobre 2014.

Source : http://www.ccr4.org/Retour-sur-Choc...



Imprimer cet article





Le peuple-classe de France tient à l’Etat social.
samedi 25 - 01h36
de : Christian DELARUE
Beyrouth - y’a Carlos G., mais y’a aussi ça :
vendredi 24 - 20h03
de : Rolon
E3C : épreuves surveillées par des enseignants retraités, lycée du pays de Retz, Pornic
vendredi 24 - 19h30
de : Rolon
Les 200 familles
vendredi 24 - 19h14
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La part anarchiste des communs
vendredi 24 - 19h12
de : jean1
La France s’embrase : Retraites aux flambeaux organisée à Paris et dans toute la France
jeudi 23 - 21h49
de : nazairien
10 commentaires
La CFDT condamnée en appel pour abus de pouvoir
jeudi 23 - 15h24
4 commentaires
Avancée Sociale possible ? Oui en Espagne !
jeudi 23 - 15h21
de : JO
Affaire Benalla : "Le panier de crabes" vers son dénouement ?
jeudi 23 - 14h47
de : JO
VENEZUELA : Rencontre Internationale Anti-impérialiste de Caracas !
jeudi 23 - 14h30
de : JO
3 commentaires
POUR UNE HISTOIRE AMÉRINDIENNE DE L’AMÉRIQUE
jeudi 23 - 13h37
de : Ernest London
Inondons l’Elysée avec un courrier "licenciement MACRON l’imposteur
jeudi 23 - 10h06
de : Martine
1 commentaire
La dictature des minorités - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 22 - 21h40
de : Hdm
1 commentaire
Et si l’incurie de nos dirigeants était la principale cause de chômage en France ?
mercredi 22 - 21h05
de : Gerard989
1 commentaire
A vous de juger de l’indépendance des médias aux ordres !
mercredi 22 - 18h03
de : JO
Thèses sur le mouvement en cours
mercredi 22 - 15h49
de : Paroles Libres
Oligarchie souterraine : mais qui sont les membres du club si fermé des « Canetons du Châtelet » ?
mardi 21 - 19h23
de : MathF
9 commentaires
Dans un billet sur twitter, Gérard Filoche dénonce, le "Hold Up" géant de macron (texte dans document cliquable)
mardi 21 - 14h38
de : nazairien
8 commentaires
MYTHOPOÏESE
mardi 21 - 13h14
de : Ernest London
Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
7 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
1 commentaire
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite