Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

France cet été des expositions cachent la misère sociale des artistes – Lili-oto


vendredi 27 juillet 2012 - 12h43 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

En France comme en Languedoc Roussillon sur le parcours de vos vacances cet été vous trouverez des milliers d’expositions d’art contemporain ou d’arts singuliers qui cachent la misère sociale des artistes.

En Languedoc Roussillon, dans l’Aude, Narbonne comme partout ailleurs, les expositions fleurissent votre quotidien, mais allez parler aux artistes des réalités sociales dans lesquelles ils pratiquent leurs activités artistiques et dans lesquelles ils vivent. C’est une catastrophe !

Une sculpture en hommage au criminel Mao (40 millions de morts) est installée à grand frais à Montpellier par la région Languedoc Roussillon, la ville de Montpellier et l’agglomération pendant que les artistes contemporains dans la même région crèvent dans l’exclusion artistique et sociale. Plusieurs centaines de milliers d’euros pour l’infâme Mao, l’auteur de la révolution culturelle qui envoyait des artistes chinois en camps de travail, interdits de pratiques artistiques et d’exposition, insultés publiquement ou assassinés, leurs œuvres d’art détruites.

Des modes de fonctionnement politique et culturel qui rappellent ceux utilisés par les nazis avec l’art classé dégénéré et des artistes dénoncés comme dégénérés… La révolution culturelle de l’assassin Mao ne peut que nous évoquer en France les 500 ou 600 tableaux d’art moderne (Picasso, Ernst, Miro, Leger…) brûlés dans le jardin du jeu de Paume en juillet 1943 par les nazis devant les yeux de Rose Valland, une résistante qui a risqué sa peau au jeu de Paume pour essayer de sauver notre patrimoine artistique.

Cette sculpture de l’assassin Mao en Languedoc Roussillon fera froid dans le dos aux artistes chinois censurés en 2010 qui ont essayé d’exposer les réalités scandaleuses de cette révolution culturelle. Une exposition interdite sous prétexte qu’ils n’avaient pas de licence pour exposer et vendre des œuvres, un prétexte fallacieux ! Des méthodes gouvernementales de la junte militaire chinoise d’actualité puisque en France des artistes (quelques sombres crétins) revendiquent des statuts similaires, un statut professionnel d’artiste obligatoire pour pouvoir exposer et diffuser nos œuvres, alors qu’exposer et diffuser nos créations artistiques relèvent d’un droit enchâssé dans la liberté d’opinion et d’expression, article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme…

Cette sculpture en hommage à cet assassin Mao a été installée scandaleusement sur la place dite des " grands hommes " à Montpellier, c’est la preuve qu’aux yeux des élus les artistes contemporains en Languedoc Roussillon ne méritent qu’exclusion et la place des parias, des déconsidérés, des blacklistés et des blackboulés !

Qui sont réellement ces élus qui nous gouvernent ? Où va-t-on avec cette mondialisation de la globalisation de cette culture ultra libérale mafieuse ? Ne sommes-nous pas en présence en France d’une régression intellectuelle et culturelle qui nous rejoue les mêmes vieilles formules politiques autoritaires au profit d’une économie qui ruine volontairement notre population et envoie hommes et femmes dans le chômage, l’austérité et l’exclusion ?

Les institutions publiques d’art contemporain en Languedoc Roussillon comme dans les autres régions ont sous la décision politique des élus depuis 25 ans le monopole de la diffusion de l’art contemporain sur tout le territoire avec des expositions coûteuses et payantes pour le public alors que c’est déjà l’argent de votre impôt qui a permis leurs mises en place. Ces institutions comme le Frac Languedoc Roussillon ou les musées d’art contemporain tuent la diversité artistique et écrase à grand frais nos libertés d’expression et de diffusion. Tout cet argent public pour organiser des commandes débiles comme cette sculpture de Mao ou des expositions publiques onéreuses est de l’argent public que les élus ne donnent pas aux artistes contemporains pour soutenir leurs initiatives, leur demande récurrente d’atelier et un soutien financier à leur autonomie artistique.

Le Frac Languedoc Roussillon, qui dépend du conseil régional Languedoc Roussillon monopolise plusieurs lieux cet été 2012 pour ces 30 ans de vie sur tout le territoire de la région Languedoc Roussillon. Quand je dis plusieurs lieux, c’est un très grand nombre d’espaces qui auraient pu servir pour des artistes d’ici, mais comme vous le savez, les touristes viennent en vacances dans la région pour qu’on leurs remette le même couvert qu’à Paris, Lyon, Lille, Toulouse, Bordeaux ou dans les grandes agglomérations… Ben voyons !

Ces institutions d’art contemporain sont pires que des sangsues, elles font crever les artistes plasticiens, artistes peintres, photographes, sculpteurs, installateurs, vidéastes, (…). Pour 99% des artistes, elles représentent un prétexte à une action régionale culturelle coercitive, vorace, prédatrice, autoritaire, arbitraire et discrétionnaire contre leurs intérêts…

Des multiples lieux publics sont à leur disposition pour nous empêcher, nous, artistes, à ne plus monter nos propres expositions, à ne plus vendre quelques œuvres pour vivre et renouveler les outils et matériels nécessaires à notre pratique artistique, à ne plus rencontrer notre public, et peut-être tout simplement à pousser des artistes au suicide…

le Frac (fonds régional d’art contemporain) Languedoc Roussillon, la même institution à elle toute seule expose :

- dans l’AUDE  : à la salle des Consuls à Narbonne, au LAC à Sigean, à La Pépinière à Ventenac

- Dans le GARD  : au Carré d’Art-Musée d’art contemporain de Nîmes et à l’École supérieure des beaux-arts de Nîmes

- Dans l’HÉRAULT  : à la Chapelle des Pénitents à Aniane, au Musée archéologique Henri-Prades à Lattes, au Musée de Lodève, à l’École supérieure des beaux-arts de Montpellier Agglomération et à l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier

- En LOZÈRE  : à la Chapelle des Pénitents à Mende et au Vallon du Villaret à Bagnols-les-Bains

- Dans les PYRÉNÉES-ORIENTALES : au Centre de sculpture romane à Cabestany, à la Forteresse de Salses à Salses-le-Château et au Couvent des Minimes à Perpignan… Sans compter des expositions publiques pour leurs amis et leurs réseaux dans le Languedoc Roussillon…

Artoong Studio n’a toujours pas trouvé de lieu pour s’installer en trois ans de présence dans l’Aude et le Languedoc Roussillon, après avoir eu un espace d’art contemporain à Bordeaux qui proposait plus d’expositions que le frac Aquitaine à Bordeaux. Quelques petites expositions ont été montées en Languedoc Roussillon dont une contre Sarkozy, car Artoong Studio et Lili-oto n’ont jamais caché leur appartenance politique et leur lutte pour une société à visage humain, solidaire et équitable, ce fut la seule exposition ouvertement dans l’art contemporain en France contre Nicolas Sarkozy pendant les 5 années de son gouvernement.

Pour qui roulaient politiquement les institutions d’art contemporain sous Sarkozy qui ont profité des largesses de ses subventions pour des expositions « bling bling » comme celles organisées au Château de versailles ?

Tout ceci ne peut plus continuer. 50% de la population s’est abstenue, a voté blanc ou nul lors des dernières élections législatives. Ce n’est pas en nous faisant crever et en nous laminant qu’ils vont réduire le mécontentement chronique de la population en France et en nous faisant avaler que l’austérité est salutaire pour le pays. Prêter des lieux ou des espaces vides propriétés publiques de la région Languedoc Roussillon, du département de L’Aude ou des communes de Narbonne ne coûtent rien aux collectivités, alors que les institutions d’art contemporain coûtent des dizaines et des dizaines de millions d’euros par an à l’état et aux collectivités. Cette austérité pécuniairement profite à qui ?

Lili-oto est furieux comme d’autre artistes, il n’exposera pas cet été 2012 l’une de ses grandes installations artistiques, mêlant l’art végétal, sculptures, mobiles et suspensions à la vidéo et à l’architecture éphémère car nous n’avons pas trouvé de lieu. Comme tant d’autres artistes privés d’exposition sur le territoire Languedoc Roussillon comme partout en France, ces non expositions sont bien des censures d’artistes liées à un monopole public qui engrange conflits d’intérêts, balance avec les élus l’argent public par les fenêtres comme cette sculpture en hommage à un assassin et qui partage avec les gros marchands d’art et les gros collectionneurs d’art des délits d’initiés grâce à l’argent public et l’espace public…

Lili-oto artiste plasticien, peintre, sculpteur, vidéaste, installateur, web artiste, poète, scénariste de longs métrages, ( chef décorateur et ensemblier dans le cinéma ou Tv sans boulot... )

JPEG - 97.2 ko
Artoong Studio languedoc Roussillon
espace d’art en manque d’espace

http://artoong-studio.over-blog.com/

ou

http://www.lili-oto.com/



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
France cet été des expositions cachent la misère sociale des artistes – Lili-oto
30 juillet 2012 - 22h58 - Posté par muriel

Bravo pour ton article qui est complet. Des vérités comme le talent et la compétence dérangent...



France cet été des expositions cachent la misère sociale des artistes – Lili-oto
11 août 2012 - 11h15 - Posté par Adé

Salut !!!!!
Absolument d’accord, et pour cause...je suis un artiste de Béziers, mon nom c’est Adé ( j’ai des images sur facedebook..)..je confirme que cette attitude se développe et que la censure dont je fais régulièrement les frais m’empêche de montrer mon travail.. Voilà, je vais pas m’étendre mais je cherche du monde pour agir..genre création d’un collectif radical (mais pas d’opportunistes qui font style, et qui lustrent les hauts de chausse dès qu’ils ont une occase..)
Bien à vous,
Artistiquement,
Adé






RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite